AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Étudiante de sixième année


Gallions : 40
DC? : Byrne the sexy garde-chasse
avatar

Étudiante de sixième année

MessageSujet: Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary Jeu 7 Jan - 21:01


Loneliness means no pain, only freedom

Myria s’assit dans l’herbe humide du matin, au bord du lac. Il était encore tôt, aucun élève n’était encore levé et les elfes de maisons devaient être en train de s’affairer dans les cuisines pour préparer le petit-déjeuner. Depuis son agression, Myria ne dormait plus bien et si les terreurs nocturnes qui l’avaient assaillie pendant plusieurs années étaient devenues plus rares aujourd’hui, elle n’arrivait quand même jamais à dormir longtemps. Lorsque le temps le permettait, Myria aimait alors passer du temps près de l’immense étendue d’eau aux abords de l’école. Aujourd’hui, les nuages cachaient le soleil, rendant l’ambiance un peu morne mais par chance, il ne faisait pas très froid.

L’élève de serpentard colla les jambes contre elle et passa ses bras autour, dans une position de repli. Ici, elle pouvait trouver un peu de quiétude dans la tempête que lui semblait être devenue sa vie. C’était l’un des rares moments de la journée où elle n’avait pas besoin de montrer la fierté dont il lui fallait faire preuve à l’égard de son statut, de sa famille ou même des serpentards. Personne ne viendrait lui demander quoi que ce soit. Ici, il n’y avait que de l’eau…

Myria se mit à réfléchir à la nouvelle année qui venait de commencer, se demandant quel tournant celle-ci allait bien pouvoir prendre. Elle espérait sincèrement que son cousin allait pouvoir se montrer un peu plus clément vis-à-vis de ses relations avec les élèves qui n’étaient pas de sang-pur. Plongée dans ses pensées, la jeune fille n’entendit pas tout de suite les bruits de pas dans l’herbe tout proches…

Lorsque l’élève réalisa que quelqu’un approchait dans son dos, son cœur ne fit qu’un tour. Il lui arrivait parfois d’être saisie d’une peur inexplicable, comme les attaques de panique en pleine nuit, au moindre son qui pouvait paraître suspect. Une désagréable séquelle de son agression. Après s’être levée d’un bond, Myria sortit sa baguette magique et se tourna pour la pointer sur…une autre élève.

« Ça va pas d’arriver comme ça ? Tu m’as fait peur ! » s’exclama la jeune fille, sans ménagement. Elle n’était pas vraiment fâchée, plutôt surprise de voir quelqu’un ici et d’avoir paniqué comme si une catastrophe allait arriver.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________
sometimes it makes me think the world has gone officially insane
L'obscurité s'avance et double sa noirceur, sa funeste apparence prend et saisit le coeur ! Et tremblant il présage, que ce sombre nuage renferme un gros orage, dans son énorme horreur × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Neuvième année en médicomagie




Gallions : 30
avatar

Neuvième année en médicomagie

MessageSujet: Re: Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary Lun 11 Jan - 16:38

Il faisait pas chaud mais il ne pleuvait pas donc c'était un temps idéal pour aller courir surtout qu'il était encore assez tôt. J'aurais largement le temps de courir une petite heure et de retourner me doucher avant d'aller en cours. J'étais heureuse de cette idée car ça fait plus d'une semaine que je n'étais pas sortie pour faire un petit footing et ça me manquait. Je sortis rapidement de mon lit et j'enfilai une tenue de sport. J'attachai mes cheveux puis je quittai rapidement ma salle commune et l'intérieur du château.

Je me disais que j'étais chanceuse de vivre à Poudlard car le parc était l'endroit idéal pour courir. Il était vaste et il y avait de belles choses à avoir. On n'avait pas le temps de s'ennuyer. C'est avec le sourire et motivée comme jamais que je commençai à courir. En faisant ça, j'oublierai tout mes ennuis, toutes mes pensées et ça faisait du bien. J'en avais besoin plus qu'on ne pouvait le penser... Et encore plus quand je savais maintenant que le garde de chasse de l'école avait trouvé mon journal et qu'il l'avait lu. Maintenant que je l'avais récupéré, il était certain que je ne le sortirai plus de mon dortoir et même de mon lit... Au moins, aucun risque que je le perds quelque part.

Je devais courir depuis une vingtaine de minutes quand je vis au loin une silhouette assise près du lac. Je n'allais pas tarder à passer devant cette personne. J'étais surprise que je ne suis pas la seule personne présente dans le parc à cette heure surtout qu'il ne devait pas faire chaud quand on ne bougeait pas.
Je continuai ma route et je ne tardai pas à passer prés de la jeune fille car elle avait les cheveux longs. Je n'avais pas l'intention de m'arrêter car elle semblait perdue dans ses pensées. Alors que j'étais entrain de passer devant elle, je me retrouvai avec une baguette en face de moi. C'est moi qui sursauta alors qu'elle venait de me dire que je lui avais fait peur. Bon en même temps, c'est elle qui était entrain de me menacer avec sa baguette magique.

" Euh ... Désolée... J'étais juste entrain de courir... Je voulais rien, je voulais pas.... Peux-tu baisser ta baguette s'il te plaît?"

Je n'étais pas très à l'aise quand on me menaçait comme beaucoup de monde d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de sixième année


Gallions : 40
DC? : Byrne the sexy garde-chasse
avatar

Étudiante de sixième année

MessageSujet: Re: Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary Mer 13 Jan - 22:54


Loneliness means no pain, only freedom

Myria ne connaissait pas l’élève qui venait d’arriver et ne se souvenait pas de l’avoir vue au château. Toutefois s’il fallait se souvenir de tous les élèves, l’exercice serait impossible. Un peu méfiante, la serpentard observa l’élève, la baguette toujours levée, tentant d’identifier si elle pouvait représenter un danger. Une attitude extrême au premier abord mais si Myria avait bien retenu quelque chose de son agression, c’était que les apparences pouvaient être très trompeuses ! L’autre élève portait une tenue bizarre d’ailleurs, que la sang-pur n’avait jamais vu sur les sorciers auparavant…Elle en déduisit qu’il devait s’agir d’une tenue de moldus.

" Euh ... Désolée... J'étais juste entrain de courir... Je voulais rien, je voulais pas.... Peux-tu baisser ta baguette s'il te plaît?"

La fille semblait essoufflée et peut-être même bien inquiète à la vue de la baguette magique de Myria pointée sur elle. La serpentard dut admettre que, pour le moment, l’attitude de la jeune fille semblait normale et qu’elle ne devait probablement pas représenter un danger imminent. Avec calme, Myria abaissa sa baguette magique, préférant néanmoins la garder en main au cas où. En dépit de son attitude proche de la paranoïa, elle ne se sentait nullement en tord – estimant avoir le droit d’avoir peur et de se méfier – et ne comptait pas présenter d’excuses à l’autre élève.

Maintenant que les deux filles s’étaient rencontrées, la situation pouvait se dérouler de deux manières : l’autre élève pouvait partir de son côté, laissant Myria retourner à ses questions existentielles ou alors elles pouvaient bavarder. La blonde entendit la voix de sa mère s’exclamer: « Tu n’as pas besoin de parler aux gens qui ne sont pas comme nous, ma fille. Comment pourraient-ils nous intéresser de toute manière ? ». Issue d’une famille de sorciers au sang-pur, Myria connaissait l’identité de toutes les autres personnes de ce rang et qui que cette inconnue puisse être, il était évident qu’elles n’étaient pas « pareilles ». Toutefois, depuis quelques temps la jeune fille s’intéressait de plus en plus aux sorciers qui ont le sang-mêlé ainsi qu’aux moldus dont elle ne connaissait presque rien du mode d’existence. Sa meilleure amie, Willow, lui avait bien raconté quelques trucs mais trop peu à son goût…

« Pourquoi étais-tu en train de courir ? Et pourquoi est-ce que tu portes cette tenue étrange ? » demanda Myria avec innocence, les sourcils froncés.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________
sometimes it makes me think the world has gone officially insane
L'obscurité s'avance et double sa noirceur, sa funeste apparence prend et saisit le coeur ! Et tremblant il présage, que ce sombre nuage renferme un gros orage, dans son énorme horreur × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary

Revenir en haut Aller en bas

Loneliness means no pain, only freedom | ft. Mary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Hail Mary Pass !
» freedom for Leonard Peltier!
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Poudlard

 :: L'extérieur du château. :: Le lac
-