AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

Il faut que l'on parle ! [Gaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyMer 23 Oct - 16:58

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 511200Gif7_original


Arianna faisait les cents pas dans la salle sur demande et se rongeait les ongles par la même occasion. Son cœur battait tellement fort qu’elle se demandait s’il n’allait pas foutre le camps. Cela faisait depuis ses vacances d'été, en Italie avec Gaël, qu’elle se posait des questions. Comme si ça ne suffisait pas qu’elle soit déjà amoureuse d’un garçon depuis des années alors qu’il ne l’a jamais remarquée, il fallait que son cœur, et non sa raison, lui fasse perdre presque la tête. Un simple petit baiser et hop, tout ce qu’on avait toujours pensé d’une personne, la façon dont on l’avait toujours vue, changeait radicalement. A cause d’un baiser mais la jeune gryffondor devait s’avouer que ça avait été comme même le plus beau jour de sa vie. Elle s’en souviendra toute sa vie de son seizième anniversaire : elle avait eu son premier baiser mais il avait fallu que ce soit avec son meilleur ami, Gaël ! D’ailleurs, il était en retard pour ne pas changer.

- Mais qu’est-ce qu’il fout ! Il veut que je fasse une crise cardiaque ou quoi ?

Plus le moment fatidique de lui parler approchait, plus elle stressait à mort. Parler de ses sentiments, c’était facile avec ses amis mais parler de ce que l’on pensait ressentir pour un ami, c’était plus compliqué ! Elle le connaissait depuis qu’ils étaient enfants. Leurs mères étaient de vieilles amies, ce qui avait facilité leur rencontre et la naissance de leur amitié. Il avait été toujours là pour elle, mais lorsqu’elle ne voulait plus aller chez son père à cause de sa garce de belle-mère ! Soudain, elle entendit une porte s’ouvrit et le vit enfin arriver. Le cœur de l’adolescente ne fit qu’accéléré, ce qui ne l’arrangea pas du tout. Elle n’avait jamais été courageuse pour avouer ses sentiments. En première année, elle s’était déjà prise un râteau et elle ne voulait plus vivre ça !

- T’es en retard !

Elle n’était pas très à l’aise face à cette situation. Tout ça à cause d’un merveilleux baiser qu’elle n’oubliera jamais !


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyMer 23 Oct - 22:30

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 331202Gif6_original

J'étais allongé sur mon lit à baldaquin, à lire et relire l'un des parchemins du cours de DCFM lorsqu'un bruit sourd me fit relever la tête. Je cherchai sa source pour me rendre compte rapidement qu'il s'agissait d'un hibou qui tapait contre les vitraux de la fenêtre à côté de mon lit. Je me levai alors pour lui ouvrir et constatai qu'il portait à sa patte droite un petit parchemin roulé. Je le lui retirai avant de lui donner quelques graines en guise de récompense et il s'envola alors en direction de la volière. Je retournai sur mon lit pour lire le petit mot, il était bref, Arianna souhaitait me voir dans 1 heure dans la salle sur demande, elle avait à me parler.
Evidemment, je m'inquiétai instantanément en lisant ce mot, me donner rendez-vous ainsi pour parler n'augurait rien de bon selon moi. Je devais cependant absolument terminer de lire mon cours, ce que je fis durant les 30 minutes qui suivirent avant de pouvoir finalement aller me doucher.
Ma douche dura 30 minutes également, comme d'habitude et en sortant de celle-ci je me rendis compte de mon retard. Je m'habillai donc en toute vitesse, enfilant une robe de serdaigle ainsi qu'une longue cape noir à capuche à cause de la température des couloirs. Je sortis en trombe de la salle commune, faisant voler les draps aux couleurs de la maison, faisant bougonner quelques vieilles femmes dans les divers tableaux de la salle.

- Jeune fou, BARBARE

Sans écouter, je filai dans le couloir pour remonter jusqu'au 7ème étage. C'est avec 15 minutes de retard que j'arrivai devant le mur de la salle sur demande. Quelques secondes plus tard j'entrais dans cette dernière, me retrouvant rapidement devant Arianna. Je m'approchai d'elle, posant une main sur sa joue avant de l'embrasser sur l'autre joue.

- Salut ma belle, excuse moi, 1 heure ca faisait un peu court. Dis moi ce qui t'arrive, tu m'inquiète.

Avec elle, mon air glacial n'avait pas lieu d'être. Elle connaissait le Gaël moldu que j'étais hors de Poudlard, elle connaissait tout de moi en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyMer 23 Oct - 23:06

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 511200Gif7_original


Comme à son habitude, le jeune homme s’était approchée de la gryffondor d’un air convivial alors qu‘avec les autres, il avait plutôt tendance à se montrer froid. Il mit une main sur une des joues de la jeune fille et embrassant l’autre. Arianna crut un instant que son cœur allait exploser. Jamais elle ne s’était sentie aussi embarrassée qu’à cet instant même. Quelle idée de lui dire de la rejoindre pour parler d’un sujet important alors qu’elle savait pertinemment bien qu’elle serait incapable de lui avouer ce qu’elle ressentait pour lui. Mais bon ! Il était là, elle ne pouvait plus revenir en arrière !

Gaël : - Salut ma belle, excuse moi, 1 heure ca faisait un peu court. Dis moi ce qui t'arrive, tu m'inquiète.

Là, c’est vrai qu’elle devait reconnaître qu’elle avait plutôt fait dans la précipitation, mais quand mademoiselle avait décidé quelque chose, rien ne pouvait la faire changer d’avis ! Le fait qu’il s’inquiétait pour elle lui réchauffa un peu le cœur. C’était bon signe ou pas ? En même temps, ils se connaissaient depuis des années. Ils avaient pratiquement grandi ensembles. Cela n’allait pas être de la tarte pour Arianna.

- Ben voilà … euh …. En fait ….

Malheur pour elle ! Rien ne voulait sortir de sa bouche ! Elle avait pourtant tout préparé, répété des dizaines de fois ce qu’elle allait lui dire au moment fatidique mais hélas, ça ne voulait pas sortir ! C’était comme en primaire lorsqu’elle devait réciter un texte. Une fois, elle était devenue toute rouge devant sa classe et elle n’avait plus su parler. Elle n’avait jamais aimé parler devant tout le monde mais là, ce n’était pas la même chose. Enfin, pas vraiment sauf que c’était aussi difficile ! Elle regretta de ne pas lui avoir envoyer une lettre où elle lui écrivait tout ce qu’elle ressentait pour lui. Au moins, par écrit, elle avait plus facile pour communiquer ses émotions.

- Euh, tu te souviens de quand on est allée en Italie cet été ?

Puisque rien ne voulait sortir, il fallait à tout prix lui faire comprendre ce qu’elle cherchait à lui dire depuis environs vingt minutes. Sans un mot, elle prit le visage du serdaigle qu’elle approcha du sien et l’embrassa. Elle en avait le cœur qui battait toujours aussi vite. C’était horrible comme sensation. Enfin, sentir son cœur battre vite à cause du stress. Pourtant, elle prit goût à ce second baiser échangé quoiqu’un peu volé. Intérieurement, elle aimerait bien qu’il y en ait d’autres par la suite mais elle s’imagina immédiatement qu’elle allait se prendre un râteau. Puis, elle se retira et commença enfin à s’expliquer :

- Depuis qu’on … Qu’on s’est embrassé ce soir-là, ça n’arrête pas de me hanter ! Depuis la rentrée, j’ai des envies de trucider les filles que tu dragues parce que … parce que … parce que je sais pas ! Et à vrai dire, si je pense avoir pourquoi mais … On se connait depuis qu’on est petit ! C’est normal que je sois entrain de tomber amoureuse de toi ?


Se rendant compte de sa dernière phrase, elle ne put que rougir encore plus. Elle ragea contre elle-même. Elle avait seize ans désormais. Elle n’avait plus à se comporter comme une gamine au début de la puberté et pourtant; c’était comme ça qu’elle réagissait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyJeu 24 Oct - 11:57

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 331202Gif6_original

Je venais d’arriver dans la salle sur demande, Arianna semblait mal à l’aise, ne sachant pas par où commencer. Après quelques secondes, elle me demanda alors si je me souvenais de notre été en Italie et évidemment je m’en souvenais comme si c’était hier. Cette soirée avait été la meilleure depuis bien longtemps, nous avions fait la fête pour son anniversaire après l’épisode avec sa belle-mère, je l’avais emmené en Italie, loin de tous pour qu’elle et moi puissions profiter pleinement de nos vacances.

-Hum…oui euh…oui c’était de très belles va….

Je n’eus pas le temps de terminer ma phrase, Arianna s’était approché et m’avait alors embrassé, placant ses mains sur mon visage. D’abord surpris, je placai finalement mes mains sur ses hanches, la tenant tout contre moi. Le baiser fut bien trop court à mon goût et Arianna se lanca dans une explication de son geste qui eut pour effet de faire battre mon cœur plus vite si c’était toutefois possible. Je l’écoutai attentivement avant de passer délicatement mes doigts dans ses cheveux pour finalement lui répondre.

-Tout à fait entre nous, ca ne m’étonne pas tant que ca que tu sois tombé amoureuse…C’est vrai après tout, regarde-moi, je suis beau, sexy et mystérieux…

C’était évidemment ironique, j’avais du mal à intégrer le fait que cette fille ressente pour moi un sentiment comme celui-là alors que je m’étais jusque-là contenté de séduire, de plaire, d’attirer. Mon regard n’avait pas quitté le sien et j’avais retrouvé mon sérieux, il semblait que ce soit à mon tour de me livrer.

-Il ne s’est pas passé un jour sans que j’y pense, c’est effrayant…Je ne suis pas sûr de comprendre ce qui nous arrive mais… je t’aime, et ca j’en suis certain.

Je ponctuai ma phrase par un nouveau baiser mais cette fois plus long et plus tendre. Mes mains remontèrent sur sa taille, je l’attirai tout contre moi, j’avais envie que ce moment ne s’arrête pas même si sans m’en rendre compte, je venais de changer radicalement de style de vie, c’était la fin du séducteur que j’étais jusqu’alors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyJeu 24 Oct - 13:58

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 511200Gif7_original


Gaël : - Je ne te cache pas que ca me fait peur, tu sais qui je suis et tu sais comment je fonctionne avec les filles…

Oh oui, elle le savait fort bien et même ce qui s’était passé avec Cassie l’an dernier. Mais bon, l’avantage dance cette situation c’était qu’ils se connaissaient mieux que personne bien qu’Arianna se doutait qu’il ne lui disait pas toujours tout. Après tout, chacun avait besoin d’avoir son petit jardin secret.

- Je ne te le fais pas dire mais on a un avantage : on connait bien le caractère de l’autre !

Il lui caressa le contour de son visage tout en continuant de parler, lui embrassant un moment le dos de sa main et lui promettant qu’avec elle, tout serait différent ! Cela lui fit un peu peur. Il y avait des habitudes qui, selon elle, ne devaient absolument pas changer !

- Presque tout ! On garde certaines de nos bonnes vieilles habitudes hormis celle où tu dragues une autre fille et attention hein ! Tu sais comme je peux être vite jalouse !

Une fois, elle avait piqué une crise de jalousie lorsqu’une fille en primaire était devenue amie avec Gaël. Elle avait fait la tête pendant toute la journée. En même temps, ils avaient sept et six ans et Arianna pensait que la fille voulait lui voler son meilleur ami.
Puis, le jeune homme se demanda également ce que leurs parents allaient en penser de leur nouvelle situation et il demanda à la gryffondor si elle voulait attendre la fin de l’année pour annoncer la nouvelle à ses parents.

- Je préfère mieux le dire d’abord à ma mère parce qu’avec mon père, je vois déjà sa réaction !

Elle se mit alors dans un grand moment d’imitation de son père. Il est vrai que son père n’avait pas toujours bien apprécié Gaël, surtout depuis que le nouveau petit couple soit entré dans « l’âge ingrat ». En fait, il avait tendance à faire des commentaires sur les garçons que fréquentait sa fille et il devait sans doute avoir du mal à la voir grandir.

Gaël :- Dis-moi…maintenant j’ai le droit de te dire combien je te trouve attirante et comme je trouve tes fesses sexy ?

- Tu as mêle l’obligation de dire que tu me trouves attirante, belle et sexy et … Quoi tu trouves mes fesses ? Ben celle-là, tu vois , on ne l’avait pas encore faite !

Elle avait toujours trouvé ses fesses grosses bien qu’elle était magnifique, avec le poids juste comme il fallait mais, Arianna trainait depuis ses douze ans un complexe au sujet de ses fesses. Allez savoir pourquoi ! A force de trainer souvent avec Gaël, elle avait attrapé un certain sens de l’humour. Souriante, elle embrassa son désormais petit-ami.




Dernière édition par Arianna Peterson le Dim 27 Oct - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptySam 26 Oct - 0:20

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 331202Gif6_original


Tout était calme autour de nous, comme si le temps s’était arrêté. Ici, personne ne nous dérangeait et nous n’étions pas dérangés par les bruits du château. La situation entre Arianna et moi changeait radicalement, pour mieux je l’espérais. Elle m’avait avoué ses sentiments et je venais de faire de même en précisant tout de même que je n’avais aucune idée de ce dans quoi nous nous lancions. Pour ponctuer nos révélations, j’étais venu chercher ses lèvres, l’attirant tout contre moi par la taille alors que ses bras passaient autour de mon cou.

- Je ne te cache pas que ca me fait peur, tu sais qui je suis et tu sais comment je fonctionne avec les filles…

Je caressais le contour de son visage en lui parlant puis je pris sa main pour embrasser le dos de celle-ci.

- Je te promets qu’avec toi ce sera différent, tout sera différent.

Oui pour elle j’allais changer de style de vie, je devais me comporter comme un homme et plus comme un gamin, arrêter les coups d’un soir, arrêter les flirts dans les couloirs, les relations interdites également…cela s’annoncait compliqué mais pour cette fille je me devais de changer.

- Comment tu crois que nos parents vont prendre ca ? Tu veux qu’on attende la fin de l’année pour le dire ?

Nos mères qui étaient de grandes amies et nous qui étions censés être les meilleurs amis…je me demandais comment elles allaient accepter le fait que leurs enfants étaient en fait un couple…sa mère allait-elle imaginer que je l’avais emmené en Italie pour profiter de sa fille ? Ses parents la laisseraient-ils encore passer du temps chez moi sans imaginer le pire ? Enfin remarquez, le pire pour eux, le meilleur pour nous…et d’ailleurs…

- Dis-moi…maintenant j’ai le droit de te dire combien je te trouve attirante et comme je trouve tes fesses sexy ?

Armé de mon air de séducteur (désormais voué à une mort certaine), j’aimais glisser un peu d’humour dans toute conversation…oh bien sûr dans le cas présent je trouvais vraiment ma petite amie attirante et ses fesses absolument parfaites et sexy.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] EmptyDim 27 Oct - 0:06

Il faut que l'on parle ! [Gaël] 511200Gif7_original


Gaël : - Je ne te cache pas que ca me fait peur, tu sais qui je suis et tu sais comment je fonctionne avec les filles…

Oh oui, elle le savait fort bien et même ce qui s’était passé avec Cassie l’an dernier. Mais bon, l’avantage dance cette situation c’était qu’ils se connaissaient mieux que personne bien qu’Arianna se doutait qu’il ne lui disait pas toujours tout. Après tout, chacun avait besoin d’avoir son petit jardin secret.

- Je ne te le fais pas dire mais on a un avantage : on connait bien le caractère de l’autre !

Il lui caressa le contour de son visage tout en continuant de parler, lui embrassant un moment le dos de sa main et lui promettant qu’avec elle, tout serait différent ! Cela lui fit un peu peur. Il y avait des habitudes qui, selon elle, ne devaient absolument pas changer !

- Presque tout ! On garde certaines de nos bonnes vieilles habitudes hormis celle où tu dragues une autre fille et attention hein ! Tu sais comme je peux être vite jalouse !

Une fois, elle avait piqué une crise de jalousie lorsqu’une fille en primaire était devenue amie avec Gaël. Elle avait fait la tête pendant toute la journée. En même temps, ils avaient sept et six ans et Arianna pensait que la fille voulait lui voler son meilleur ami.
Puis, le jeune homme se demanda également ce que leurs parents allaient en penser de leur nouvelle situation et il demanda à la gryffondor si elle voulait attendre la fin de l’année pour annoncer la nouvelle à ses parents.

- Je préfère mieux le dire d’abord à ma mère parce qu’avec mon père, je vois déjà sa réaction !

Elle se mit alors dans un grand moment d’imitation de son père. Il est vrai que son père n’avait pas toujours bien apprécié Gaël, surtout depuis que le nouveau petit couple soit entré dans « l’âge ingrat ». En fait, il avait tendance à faire des commentaires sur les garçons que fréquentait sa fille et il devait sans doute avoir du mal à la voir grandir.

Gaël :- Dis-moi…maintenant j’ai le droit de te dire combien je te trouve attirante et comme je trouve tes fesses sexy ?

- Tu as mêle l’obligation de dire que tu me trouves attirante, belle et sexy et … Quoi tu trouves mes fesses ? Ben celle-là, tu vois , on ne l’avait pas encore faite !

Elle avait toujours trouvé ses fesses grosses bien qu’elle était magnifique, avec le poids juste comme il fallait mais, Arianna  trainait depuis ses douze ans un complexe au sujet de ses fesses. Allez savoir pourquoi ! A force de trainer souvent avec Gaël, elle avait attrapé un certain sens de l’humour. Souriante, elle embrassa son désormais petit-ami.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty
MessageSujet: Re: Il faut que l'on parle ! [Gaël] Il faut que l'on parle ! [Gaël] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Il faut que l'on parle ! [Gaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La gourmandise est un vilant défaut ! [ With Nuage de Crème ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Parlons un peu

 :: Cimetière. :: Archivage saison 1 :: Archives RP
-