AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

Profitons du silence [ PV Thomas ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Neuvième année en médicomagie




Gallions : 30
avatar

Neuvième année en médicomagie

MessageSujet: Profitons du silence [ PV Thomas ] Lun 30 Nov - 11:27

Il était déjà tard mais je n'avais pas envie de me coucher. Je savais que j'allais probablement le payer demain matin car j'aurais du mal à me lever mais je préférai rester dans la salle commune. J'étais bien là, devant le feu de cheminée, et le fauteuil était vraiment confortable. J'avais enfilé mon pyjama depuis plus de deux heures maintenant et j'étais plongée dans un bon livre. J'étais contente et fière de moi car j'avais terminé mes devoirs pour la semaine à venir donc je pouvais m'accorder un peu de détente ce soir. J'avais l'impression que ça faisait une éternité que je ne m'étais pas accordée un moment seulement pour moi.

Il y avait de moins en moins de monde dans notre salle commune et bientôt je fus toute seule. En même temps il devait être aux alentours de 23 heures et les autres étudiants préféraient se coucher à une heure raisonnable. D'habitude, j'étais comme ça aussi mais pas ce soir. Je ne me sentais pas fatiguée ou épuisée comme les autres jours alors je préférai bouquiner tranquillement et profiter du calme de notre salle commune. Il faut dire que ça devait être la première fois que j'étais seule dans celle-ci. Je souris à cette pensée. C'était bizarre mais agréable.

Je me levai et j'attisai le feu qui était entrain de mourir doucement. En même temps, mon instinct me disait que c'était un feu magique donc il ne pouvait pas s'éteindre... Il diminuait juste peut-être pour encourager les derniers élèves à se coucher... Enfin ça ne semblait pas fonctionner avec moi. Je souris à cette pensée puis je retournai m'installer dans mon fauteuil et je tirai un plaid que je déposai sur mes jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dixième année en recherches
Préfet-en-chef



Gallions : 588
DC? : v.e. norgarstein / j.c.foster
avatar

Dixième année en recherchesPréfet-en-chef

MessageSujet: Re: Profitons du silence [ PV Thomas ] Ven 18 Déc - 3:02


PROFITONS DU SILENCE

Les vrais amis ne sont jamais loin, peut-être dans la distance, mais pas dans le coeur



Une soirée très chargée vous dis-je ! Moi qui avait prévu passer ma soirée de congé à relaxer avec un bon livre dans la salle commune des Feuphénix, j'avais vu tout mes plans complètement anéantis dès l'instant où Arthur étai venu me voir me rapportant que la préfète de poufsouffle était à l'infirmerie et qu'il était seul pour faire la ronde. Puisque le poste de préfet en chef est de gérer ce type de problème, et que je n'avais absolument pas la tête à chercher un remplaçant pour la pauvre qui se vomissait les tripes dans l'infirmerie, j'avais entrepris de faire la ronde avec Arthur.

La soirée aurait pu se dérouler paisiblement, mais visiblement, la vie ne me faisait pas de cadeau ce soir. Nous étions tombé sur Peeves qui avait entreprit de jeter des armures dans les escaliers pour faire tomber les petits premiers années de gryffondor qui tentait de rejoindre leur salle commune. Peeve n'était jamais bon signe puisque l'esprit frappeur prenait un malin plaisir à jouer sur les mots. On ne pouvait le raisonner. Le seul être dans tout le château qui avait un semblant d'autorité sur le fantôme était le Baron Sanglant. Malheureusement pour nous, introuvable ce soir...

Le reste de la ronde c'était plutôt bien déroulé. Je raccompagnais le serdaigle à sa tour lorsque nous sommes tombés nez à nez avec trois serpentard de quatrième année qui avaient malencontreusement décidé qu'il était temps d'explorer le château maintenant que tout le monde était au lit. Raté ! Ils étaient rapidement tombé sur le préfet en chef, moi. Ainsi, malgré l'heure tardive, il fut en mon devoir d'accompagner les délinquants chez le directeur de serpentard. Vivement de voir les sabliers des maisons demain, je suis certain que les verts auront perdu quelques émeraudes.

J'entrai dans l'aquarium au alentours des vingt-trois heures. Il y avait trois personnes encore dans la pièce, et l'une d'entre elle dormait la tête dans un livre. Je souris doucement à la vu du pauvre étudiant surmené. J'avais moi-même vécu cette période en commençant la recherche magique il y a deux ans. Maintenant, c'était beaucoup plus tranquille. Me dirigeant vers le feu qui brûlait encore, mais très discrètement, dans l'âtre, je me laissai tombé sur l'un des fauteuils violets. Les pieds en travers de l'accoudoir, le laissai ma tête aller vers l'arrière, soupirant de bonheur d'être enfin assis après toutes ces heures debout.

Tournant la tête en direction des flammes, je croisai le regard de Mary, une ancienne préfète de serdaigle. Elle avait tout juste un an de moins que moi. Du coup, on s'était fréquenté longtemps en tant que collègues préfets avant que nous ne passions au cycle universitaire où cette responsabilité, heureusement pour elle, n'était plus de son ressors.Lui souriant, je dis doucement :

« Tu as déjà entendu parlé de la carte du Maraudeur ? Il me semble que ce serait bien moins long que de faire le tour du château à pied tous les soirs... »

made by roller coaster


_________________
i can't live in the past

⋆ Some people are just born to fight, I think.


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood. and it’ll be tested, this cosmic mettle of theirs. they’ll face trial after trial, be broken and damaged in countless ways.


Dernière édition par Thomas S. McHale le Sam 23 Jan - 2:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Neuvième année en médicomagie




Gallions : 30
avatar

Neuvième année en médicomagie

MessageSujet: Re: Profitons du silence [ PV Thomas ] Dim 10 Jan - 15:33

Je sursautai quand j'entendis la porte de notre salle commune s'ouvrir. Je n'avais pas peur car je savais qu'on était en sécurité dans cet endroit mais je me demandai quand même qui rentrait aussi tardivement ici. J'avais l'impression que tout le monde était dans son lit depuis un moment sauf quelques récalcitrants comme moi. Je tournai instinctivement la tête vers la porte et je soupirai de soulagement quand je vis qu'il s'agissait de Thomas.

En fait, je n'étais pas surprise qu'il rentre si tard. Il était préfet-en-chef et il avait eu probablement beaucoup à faire ce soir surtout qu'il devait encore avoir des rondes à faire. Pour ma part, il y a bien longtemps, que j'étais heureuse de plus être préfète car c'était beaucoup de responsabilités et surtout on était pas apprécié par tous les élèves car on devait faire régner le calme et les règles. Thomas s'en sortait très bien avec ça mais ça n'avait pas été mon cas à l'époque.

Je lui souris et je le saluai d'un signe de la tête avant de me replonger dans ma lecture. Ce dernier allait probablement monter directement dans sa chambre. Il devait être épuisé au vu de l'heure. Alors que je ne m'y attendais pas, Thomas prit la parole et s'adressa à moi. Je relevai la tête et je souris.

" Oui j'avoue que je donnerai beaucoup pour l'avoir entre les mains. Ronde difficile?"

J'avais beaucoup entendu parler de la carte du maraudeur et j'avoue que c'était un objet magique qui m'intriguait fortement. On disait qu'on pouvait voir qui était dans le château à n'importe quelle heure et avec précision. C'était juste... Étonnant et très pratique. J'aurais bien aimé l'avoir au moins une fois dans les mains. Thomas me parlait de cette dernière et je me doutais qu'il revenait de ronde. Il devait se faire qu'avec cet objet dans les mains, sa mission aurait été beaucoup plus facile et il n'avait pas tort. Je tirai le plaid un peu plus sur moi.

" Il y a encore des élèves qui se baladent dans le château à cette heure là?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dixième année en recherches
Préfet-en-chef



Gallions : 588
DC? : v.e. norgarstein / j.c.foster
avatar

Dixième année en recherchesPréfet-en-chef

MessageSujet: Re: Profitons du silence [ PV Thomas ] Sam 30 Jan - 22:12


PROFITONS DU SILENCE

Les vrais amis ne sont jamais loin, peut-être dans la distance, mais pas dans le coeur



Assis sur le fauteuil, j'en profitais pour étirer mes jambes et mes bras endoloris après tous ces escaliers, ces marches dans les couloirs et ma petite course derrière les deux jeunes gryffondors qui espéraient tant m'échapper.

Il était vrai qu'au bout de six ans à me tuer aux responsabilités que m'imposait mon rôle de préfet, j'en avais assez de passer trois soirs par semaine à faire le tour du château pour m'assurer que personne ne s'y promenait après le couvre feu. J'en avais aussi assez de tous ces élèves qui se croyaient invincibles ou encore se montrer d'une arrogance tellement décourageante lorsque je les coinçais. Ils s'imaginaient tous que j'allais les épargner d'une retenue ou de pertes de points.

« Oui j'avoue que je donnerai beaucoup pour l'avoir entre les mains. Ronde difficile? », avait répondu Mary lorsque je lui avais fait part de mon désir de posséder la carte du maraudeur. À une époque, elle devait également se farcir les rondes, mais ce temps était révolu depuis deux ans déjà. «  Il y a encore des élèves qui se baladent dans le château à cette heure là? »

Soupirant, je lui répondis : « Malheureusement oui ! On ne changera jamais un gryffondor ! Il y a bien des étudiants de d'autres maisons, mais principalement des rouges qui on l'audace pour sortir se balader ! » Je pris une petite pause avant de poursuivre d'un ton mi-amusé, mi-interrogateur. « Mais dit moi, qu'est-ce qui t'intéresse tant dans cette carte ? Tu n'as plus de ronde à faire ! Y-aurait-il un garçon derrière cette histoire ? » J'aimais bien la taquiner. Nous n'étions pas de super potes, mais on s'était toujours bien entendu tous le deux.

made by roller coaster

_________________
i can't live in the past

⋆ Some people are just born to fight, I think.


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood. and it’ll be tested, this cosmic mettle of theirs. they’ll face trial after trial, be broken and damaged in countless ways.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Profitons du silence [ PV Thomas ]

Revenir en haut Aller en bas

Profitons du silence [ PV Thomas ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Poudlard

 :: L'aile universitaire :: Le dôme :: L'aquarium
-