AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

I'm not sorry -Emrys -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyMer 17 Juil - 16:55



I'm not sorry
Gautier & Clark
 





Ah la rentrée, c'était la période préférer de Clark, non sérieusement, c'était amusant de voir des nouvelles têtes, les anciennes aussi, quoi que ça dépendait qui. Clark avait beaucoup d'ennemis dans le coin, on n'aimait pas sa franchise et il n'était pas sûr de savoir pourquoi, bon d'accord il était toujours vulgaire et cru mais ça n'expliquait pas toute les raisons pour qu'on l'évite. Il avait passé un été horrible et était heureux de retrouver le château, c'était comme sa deuxième maison. Il s'y sentait chez lui. A chaque fois qu'il y avait une nouvelle année il se rappelait de son passage sous le choixpeau. Il n'avait avant d'arriver jamais entendu parler de poudlard, non il se pensait né moldu alors c'était normal pour lui. C'est pour cela qu'il avait été très en colère d'apprendre qu'il avait été adopté et que l'un de ses parents était sorcier. Il leur en voulait et la colère était trop présente pour qu'il garde son calme. Tôt ou tard ça risquait d'exploser. Il se serrait sans doute senti moins différent en ayant su que la magie existait, il aurait sans doute évité aussi de se faire renversé par une voiture. Il n'avait rien eu de grave certes mais il aurait ainsi évité d'être traumatisé. Quoi qu'il en soit la rentrée était toujours l'occasion de voir les nouveaux et revoir les autres. Il se disait à chaque fois que les temps changeaient et que tout n'était pas aussi glorieux qu'avant.

Le jeune homme bailla longuement, il n'était pas encore en retard, ce qui était venant de lui un exploit. Il avait pour habitude d'arriver souvent en retard en cours mais cette année ça devait changer, c'était sa dernière année, il lui était essentiel de montrer qu'il méritait son diplôme. Il a toujours été un battant et ferait en sorte de finir glorieusement, qu'on se souvienne de lui ici. Il ne savait pas encore ce qu'il allait faire et c'était dit qu'avec le temps il trouverait mais ça n'était pas aussi simple qu'il l'aurait cru. Il était temps de faire quelques projets. Clark se leva et s'habilla lentement après avoir pris une douche. Il ne serait réveillé qu'après avoir pris son petit déjeuner, avant il ne falait pas risqué de lui parler sous peine de le rendre de mauvaise humeur toute la journée.
Le gryffondor sorti de la salle commune pour aller vers la grande salle. Tous les élèves étaient là pour déjeuner et l'ambiance semblait plutôt joyeuse en ce début d'année. Il ne savait pas trop quel cours il auvait ensuite, il avait toujours tendance à ne pas retenir son emploi du temps, d’où le fait qu'il se lève toujours en retard. Il s'installa à sa table seul, posa son coude sur la table, attrapa une tasse qui se remplissait de chocolat chaud et touilla dans sa tasse avec une cuillère. Il n'eut pas le temps de le boire qu'un de ses camarades visiblement joyeux de retrouver les siens le bouscula, faisant renverser le contenue de la tasse sur la chemise de Clark. L'autre s'excusa , il se contenta de le regarder de haut en bas et de lui lancer méchamment:

« Tire-toi de là, je n'ai pas envie de t'entendre brailler.»


L'autre baisa la tête et laissa passer Clark qui s'était lever et se dirigeais vers la sortie. Il n'aurait qu'a utiliser un sort pour enlever cette tâche, mais il avait oublié sa baguette en haut dans la salle commune avec son sac. C'était bien sa veine. Pour couronner il se retrouva nez à nez face à Gautier. Gautier un ancien ami qui avait décidé qu'il régentait trop sa vie pour que leur amitié continue. C'était bizarre de le voir là, il se sentait coupable mais ne lui avouerait jamais, non il était bien trop fier pour ça. Il lui lança un regard noir et lui dit assez froidement.

« Tu es encore là toi? Je pensais que tu avais repiqué une année. »


Ce n'était pas très gentil de sa part de s'en prendre  à lui de la sorte, mais la colère qu'il retenait depuis cet été avait besoin de s'exprimé, malheureusement sur la mauvaise personne. Les deux garçons ne s'étaient pas reparler depuis leur dernière dispute qui avait réduit à néant leur amitié. Clark cherchait depuis à s'en prendre à Gautier de la seule façon qu'il sache faire : la provocation.

.pinklemon


Dernière édition par Clark H. Maclane le Jeu 18 Juil - 15:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyJeu 18 Juil - 11:34

We still the same
La rentrée, c’était le pire moment de l’année pour Gauthiers. La plupart des jeunes sorciers jubilaient, s’extasiant déjà de leur énième année à Poudlard à venir. Lui, c’était la mort dans l’âme et le visage fermé qu’il montait dans le train voie 9 ¾. Il avait passé deux mois entiers dans le monde des moldus, son monde. La magie avait été totalement inexistante, aucune bougie qui vole au milieu de la salle à manger, aucun hibou pour venir déposer des lettres en plein dans votre assiette, vous éclaboussant au passage de sauce tomate. Gauthiers avait pu profiter de sa famille mais aussi, et surtout, de sa voisine : Aerys. Elle lui avait arraché le cœur pour mieux l’écraser mais ça, ça ne comptait pas. Pour elle, il aurait fait n’importe quoi. Elle avait trouvé un petit-ami cet été, quelqu’un qui ne partait pas dix mois sur douze dans une école éloignée de tout, quelqu’un qui pourrait garder contact avec elle autrement que par lettres durant de longs mois. Comment aurait-il pu lui en vouloir ? À quoi rimerait une relation entre deux êtres de deux mondes si différents ?

Et puis le mois de septembre était arrivé. Gauthiers avait ressorti ses robes noires de sorcier, sa baguette magique, son chaudron, son balai volant. Ses parents l’avaient encouragé, ils étaient fiers d’avoir un fils sorcier. C’était d’ailleurs probablement les seules personnes dans l’histoire à trouver cela bien. Poudlard l’avait accueilli, comme tous les ans. Le Serdaigle avait observé les premières années se faire envoyer dans des maisons, il avait enduré toute la cérémonie et le début des cours. Si son corps était ici, son esprit était ailleurs. Ses cours se passaient bien, comme toujours. Il n’était pas dans la maison des érudits pour rien ! Mais Gauthiers manquait d’enthousiasme, si bien que souvent, les gens le considéraient comme quelqu’un de froid. Ce qu’il était, il fallait l’avouer.

Ce matin-là, il n’avait pas cours et il pouvait prendre son temps. Traînant sous ses draps, il alla prendre une douche et enfila une tenue habituelle, pas besoin de l’uniforme en dehors des heures de cours. Gauthiers dénicha un jeans et passa rapidement un sweat à longues manches blanc. La plaque militaire de son père autour du cou, il attrapa sa baguette qu’il fourra dans la poche arrière de son pantalon. Le bois froid frôlait son dos, ça le fit rire, comme s’il avait besoin de ça ! Les élèves de Poudlard s’attaquaient souvent, les différentes maisons avaient du mal à se voir en peinture. La plupart du temps, ils s’en tenaient aux petites insultes de bas étage, dans le pire des cas à un sortilège bien désagréable. Gauth ne jouait pas dans la même cours, en général, il se jetait sur son adversaire et le ruait de coups si brutalement qu’une nuit à l’infirmerie suffisait rarement à le remettre d’aplomb. Cela lui avait valu de sacrés ennuis d’ailleurs ...

En déboulant dans la grande salle, juste avant d’entrer dans la pièce à proprement parler, il croisa un visage familier. Si de l’extérieur, Gauthiers resta impassible, quelque chose se retourna dans le fond de son estomac. Avez-vous déjà retrouvé un vieux jouet de votre enfance, caché tout au fond d’un vieux sac que vous venez de rouvrir après des années d’oubli total ? Pour Gauthiers, voir Clark, ça lui faisait cet effet-là. L’impression amère d’avoir perdu quelque chose en chemin, c’était toujours très désagréable. Ce qu’il s’était passé entre eux ? Ils avaient été amis tous les deux mais peu à peu, Clark avait voulu régenter les choix du Serdaigle, lui dicter une conduite. S’il y avait bien une chose pour agacer Gauth, c’était qu’on lui dise quoi faire. Le ton était monté, ils s’étaient pris la tête et depuis, ils ne pouvaient plus se croiser sans que ça ne dégénère. Ce jour-là, le Gryffondor tenta de se moquer du Serdaigle en le dénigrant par rapport à son intelligence. Gauthiers le toisa de son regard dur, ayant du mal à ne pas déjà lui coller son poing dans le nez à ce foutu petit troll.


- Pour quelqu’un qui pense beaucoup, t’as pas l’air doué pour voir venir les évènements !

Gauthiers pointa du doigt la tâche de café sur la chemise du Gryffondor, un sourire moqueur aux lèvres. Ils n’étaient pas du genre à rester là à se lancer des piques, surtout pas le Serdaigle ! Les mots, c’était inutile pour lui. Dans son esprit, on ne blessera jamais aussi fort avec des paroles qu’avec des coups, alors il frappait ! Et plus il s’énervait et plus rude seraient les coups. Cependant, se jeter sur Clark en plein milieu de la grande salle après seulement quelques réflexions débiles, ça serait pire qu’idiot. Faire perdre des points à sa maison, il s’en foutait totalement mais risquer d’être réprimandé et donc, de mettre son année en jeu, ça non.

- Alors Maclane, pas capable de faire disparaître une pauvre tâche de café ? Elle est où ta puissante magie quand t’en aurais besoin, hein ? Quand je te vois dès le matin avec une belle auréole sur la chemise ... c’est clair que je me dis que de nous deux, c’est moi qui vais repiquer ... sérieux, t’as pas l’air con là. Du tout.

Son petit ton cynique ne manquerait pas d’irriter Clark, c’était ça l’avantage à avoir été ami avec quelqu’un, on sait frapper où ça fait mal. Alors, il était où le Don Juan qui distribue les sourires et les petits regards mystérieux pour draguer ? Sûrement loin derrière l’empoté tâché de café. Gauthiers acquiesça, réprimant très grossièrement un fou rire, il resta à fixer Clark en souriant de toutes ses dents. Entre les deux sorciers, la hache de guerre était officiellement déterrée.



CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyJeu 18 Juil - 14:52



I'm not sorry
Gautier & Clark




La tension se ressentait entre eux, Clark regard de haut en bas son ancien ami qui n'avait pas apprécié qu'il lui donne quelques conseils, il avait trouvé qu'il se mellait un peu trop de sa vie et ça lui était arrivé en effet de commenter la vie du serdaigle, des fois par des mots qu'il aurait du mieux adaptés aux situations, mais Clark avait pour habitude d'être franc, un peu trop et ça ne plaisait pas à tout le monde, au moins il ne jouait pas aux faux-cul. Il ne comprenait d'ailleurs toujours pas ce qui pouvait déranger dans sa franchise, certes il était parfois très cru et un peu vulgaire mais au moins on ne pouvait pas dire qu'il ne disait pas la vérité, ni qu'il était hypocrite.
C'était étrange d'avoir Gautier face à lui, de ne pas pouvoir rire de ça, de se dire que leur amitié avait franchi un point de non retour, un point qui ne lui convenait pas toujours, parce qu'au fond il se savait en tort, il savait qu'il avait été trop présent, trop dictateur envers le serdaigle mais il n'était pas question pour lui d'avouer ses tords. Non il continuerais sur sa lancée, il continuerait à le chercher à trouver tout ce qui pouvait faire mal tout en sachant que son ancien ami pouvait faire de même, mais jamais il ne serait satisfait de tout ça parce qu'on fond, ce n'était pas amusant.
La remarque qu'il lui lança lui parut bien basse. Clark haussa les sourcils, il n'avait pas envie de rire non il avait plutôt envie de continuer sur sa lancé et sa mauvaise humeur ne lui empêcherait pas d'être odieux, bien au contraire. Si ses yeux avaient été remplacé par des éclairs Gautier aurait été foudroyer sur place. Non il n'avait pas prévu qu'un idiot lui renversé son chocolat chaud, sur lui, oui il avait fait l'erreur d'oublier sa baguette dans son sac, dans la salle commune. La provocation se sentait clairement entre eux.

« C'est tout ce que tu as trouvé, pour un serdaigle ce n'est pas très fin.»


Il lui lança un autre regard plein de mépris. Il savait qu'en s'en prenant à lui de cette façon il ne récolterait que ce qu'il avait semé et que ce ne serait pas forcément beau à entendre. Il se sentait menacer par le serdaigle avec son air si parfait. C'était une mauvaise idée d'insinuer qu'il était con, il ne laissait personne le traître de la sorte et ne se priverait pas de renvoyé la balle à Emrys qui allait sentir les foudres du rouge. Il se contient de ne pas lui sauter dessus tout de suite, se serait stupide de se battre pour des mots en l'air, mais si jamais ça allait trop loin il n'hésiterait pas, les bagarres il connaissait. Il avait été plusieurs fois en retenue pour cause de bagarre. Se serait juste dommage de faire perdre des points à gryffondor juste pour ça. Clark eut un petit sourire narquois qui signifiait que la guerre était déclarée. Ce genre de sourire était réservé à tout ceux qui s'en prenait à lui, il n'y avais plus d'issus favorable, pour eux.

« Essaie encore, tu aboies aussi fort qu'un caniche. Reviens dans quelques heures peut-être que tu te sera transformé en chien à trois tête. »


Il haussa un sourcil lui sourit passa derrière lui en le bousculant légèrement. Il attendait une réplique de la part du serdaigle, quelque chose qui lui montrerait que ça n'en valait pas la peine ou au contraire, quelque chose qui déclencherait encore plus les hostilités.


.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyJeu 18 Juil - 21:26

We still the same
C’était dommage, triste même. Gauthiers n’avait pas fait semblant d’apprécier Clark, quand ils étaient amis. Ils s’entendaient réellement bien tous les deux, pouvaient avoir de grands fous rires pour des bêtises et s’amuser d’un rien. Sauf que voilà, les choses changent et il se trouve que les gens aussi. Pour rien au monde le Serdaigle ne présenterait des excuses au Gryffondor, ni pour lui avoir parlé comme à un chien ni pour avoir été hautain et invivable avec lui. Ça serait lui demander de cracher sur cette fierté qui l’étouffait, impossible. Et quoi qu’il advienne, il ne tolèrerait pas les excuses de Clark non plus. Cela dit, le Rouge n’allait pas demander pardon, lui aussi avec un orgueil surdimensionné, lui aussi avait cette saleté de fierté qui l’empêchait de dire qu’après tout ... on s’en fout !

Au lieu de ça, ils étaient plantés au beau milieu de la grande salle, à se donner en spectacle comme les deux bouffons du roi qu’ils étaient en ce moment. C’était divertissant pour les autres, voir un combat de coq en temps réel, ça ferait esquisser un sourire à la Joconde. La première remarque de Gauthiers eut son petit effet, Clark y répondit pour jeter de l’huile sur le feu. À quoi bon laisser les flammes disparaître s’il reste encore un peu d’essence dans le baril ? Le Serdaigle acquiesça, comme s’il était d’accord avec le Gryffondor mais ce n’était bien évidemment pas le cas et comme aux enchères, il revint à l’assaut de plus belle :


- Donc d’abord tu me traites d’idiot qui repique son année et après tu exiges de la finesse de ma part ? Suit ta propre logique Clark, je sais qu’être dans ta tête ne doit pas être rose tous les jours mais essaie, on ne t’en voudra pas si tu échoues ... encore ...

Gauthiers haussa les épaules, imitant quelqu’un qui compatirait aux efforts vains de Clark. Là, ça commençait à énerver le Serdaigle, il n’avait plus onze ans et ne comptait pas régler ses problèmes avec deux répliques bien cinglantes. Clark allait finir par se ramasser son poing, ce n’était qu’une question de minutes, le bon moment finirait par venir, tôt ou tard. Ce fut cependant sa pique sur l’intelligence du Rouge qui sembla irriter le plus ce sorcier dans la maison de Godric. Un instant, Gauthiers eut envie de rire en y repensant, l’année passée, il aurait collé son poing sur le nez de la personne ayant osé parler comme ça à Clark ! Et là, c’était de sa bouche qu’émanaient ces mots tranchants. Ironie du sort.

- J’aboie comme un caniche, tu beugles comme une hyène constipée ... chacun sa misère !

Il leva les yeux au ciel, faisant mine de ne rien pouvoir contre le destin. Clark commit alors sa première erreur : il bouscula Gauthiers. Le chercher avec des mots, c’était une première étape mais passer aux mains, ça devenait sérieux. Le Serdaigle serra les poings, ses jointures blanchissant et ses traits se tirant sur son visage. Autant jusqu’à présent, il n’avait jamais osé coller une véritable raclée à Clark au nom de leur ancienne amitié, autant il ne pourrait pas éternellement se retenir. Le Bleu cracha entre ses dents, sur un ton qui ne laissait place à aucune plaisanterie :

- Fais attention à ce que tu fais McLane, t’as été mon pote et je me suis retenu de t’exploser pour cette raison mais si tu me cherches, tu vas vite me trouver ...

Mâchoires crispées, veines saillant contre sa peau. Gauthiers n’était pas là pour jouer, ils pouvaient tous s’amuser à faire des tours de passe-passe mais quand il retroussait ses manches, mieux valait calmer le jeu ...


CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyJeu 18 Juil - 22:22



I'm not sorry
Gautier & Clark
 




Clark détestait ce petit air que prenait Gautier quand il expliquait les choses. Il avait toujours l'impression de passer pour l'idiot de service.  Il n'aimait pas qu'on s'attaque à lui de cette façon. Les mots étaient plus blessant qu'un coup d'épée, bien plus blessant et douloureux. Il n'aurait jamais imaginé qu'un jour ils en arriveraient là. S'il avait pu le prédire il aurait sans doute tout fait pour changer les choses mais avec des si on pourrait mettre Paris en bouteille. Ce qui était fait était fait et on ne pourrait rien y changer.  Gautier enfonça le clou un peu plus, ce serait à celui qui dit le plus de mal et Clark était fort à ce petit jeu, surtout qu'il prenait tout mal venant du bleu, mais lui faire comprendre qu'il était simple d'esprit n’arrangerait pas les choses. Oui c'était compliqué dans sa tête, uniquement parce qu'il se sentait différent, parce qu'il avait du mal à comprendre pourquoi lui avait un don particulier et pas ses parents , enfin pas ses faux parents, puisqu'il avait été adopté. Tout venait de là. Il ne l'avait pas dit à son ancien ami, non de tout façon qu'est-ce que ça changerait. Le rouge sentit comme une vague de colère monter en lui, comment osait-il s'en prendre à lui de la sorte alors qu'il savait pertinemment qu'il ne sentait pas bien de sa peau, c'était bas encore une fois et mesquin. Le gryffondor regarde à nouveau Gautier droit dans les yeux. Clark avait rarement besoin de mots pour faire comprendre ses pensées, un seul regard suffisait. Il ne put s'empêcher de lancer sèchement:

« Va te faire voir Emrys.»


Il n'avait pas envie de répondre à cette provocation là, non s'en était trop. Il se retenait de ne pas le frapper parce qu'ils se donnaient déjà en spectacle et que si jamais il se battait ça finirait mal et ce n'était pas franchement ce qu'il désirait le plus, pourtant il semblerait qu'ils aient atteint un point de non retour, un point ou on ne pouvait plus rien arrêter et où les armes étaient devenus des mots. La deuxième réplique du bleu passa nettement mieux et fit même rire le Gryffondor qui se moqua royalement du serdaigle. Il avait de la répartie, certes mais la hyène avait beaucoup plus de classe qu'un caniche, c'était déjà ça de gagner.

« La Hyène à toujours plus de classe qu'un pauvre caniche à son papa.»


Clark haussa les sourcils lui aussi pouvait trouver les mots pour faire mal. Il pouvait parler, lui aussi était attaché à sa famille, même s'il avait appris que ce n'était pas sa vraie famille pour lui ça ne changeait rien, il les aimait et ses parents biologiques n'étaient rien pour lui, ils l'avaient abandonné et pour ça il leur en voudrait toujours. La petite bousculade de Clark ne plut guère à Emrys qui jusque là était resté calme. Le rouge rit à la remarque du bleu. Leur amitié … les grands mots. C'était terminé tout ça, il était temps de tourner la page. L'amitié n'avait plus sa place entre eux.

« L'amitié , je pensais que tu avais compris Emrys, ça devrait pas être trop compliqué de comprendre ça pourtant. On n'est plus amis, tu m'entends, retourne donc dans ton trou perdu et arrête un peu de vouloir jouer au héros. »


La colère avait été plus forte que la raison et Clark savait que cette fois ses mots avaient étés trop loin. Il n'avait pas voulu être aussi méchant mais c'était plus fort que lui, il perdait un peu le contrôle de lui-même quand il était en colère et disait des choses qui dépassaient sa pensées. A présent recollé les morceaux serait impossible.

.pinklemon


Dernière édition par Clark H. Maclane le Lun 29 Juil - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyVen 26 Juil - 13:54

We still the same
Gauthiers fixait Clark, hésitant entre la haine fraîchement développée envers lui et ses remarques idiotes et entre l’amitié qui les avait liés un jour. Au final, deux personnes comme eux n’auraient sans doute pas pu être amis bien longtemps ! C’était un peu comme ces chatons que des lions de dix fois leur poids et cinq fois leur taille prenaient comme compagnon de jeu. Gauth, c’était définitivement un lion aux crocs acérés et aux réactions aussi inattendues que violentes. Clark, c’était plutôt le chaton pour son côté chiant mais pas méchant. Le Serdaigle pouvait de toute façon regretter ses paroles, sa fierté l’empêcherait ne serait-ce que de s’avouer à lui-même qu’il aurait pu dire autre chose. Pour lui, la faute revenait au Gryffondor. Point final.

Les mots de son adversaire le firent sourire, son ton sec et cette réplique dépitée confirmèrent à Gauthiers qu’il avait touché juste. Cependant, il n’était pas de ceux qui s’amusent de quelques remarques bien envoyées. Lui, il préférait largement employer ses poings. D’ailleurs, ça commençait à le chiffonner de ne pas pouvoir coller une bonne droite au petit Clark pour lui remettre les idées en place. Ses dents commençaient à se serrer à l’instar de ses poings, les secondes s’égrenaient et la patience de Gauth avait de très fragiles limites. La comparaison entre la hyène et le caniche fit acquiescer le Serdaigle, c’était vrai, en soi. Le Bleu haussa les épaules, l’air faussement vaincu.

- Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? T’as le même rire débile que la hyène, si tu trouves ça classe ... y a peut-être aussi l’intelligence primaire que vous avez en commun ... je sais pas ...

Et vlan, encore une fois, Gauthiers refrappait au même endroit. Dénigrer Clark sur ses capacités mentales semblait se révéler une technique payante, pour une raison que Gauth ignorait carrément quand on y repense ! Certes, personne n’apprécie se faire insulter d’idiot mais avec le Rouge, ça prenait une tournure toute différente. Ils étaient au bord du gouffre tous les deux, à se prendre le bec comme deux gorilles bombardant leur torse de coups de poing pour vérifier lequel sera le plus viril. Pour Gauthiers, ça ne faisait aucun doute : cet échange de bons procédés allait se terminer à l’infirmerie. D’ici quelques instants, quand Clark s’y attendrait le moins, il lancerait l’offensive.

L’épaule du Rouge heurta la sienne lorsqu’il le bouscula et à nouveau, la colère monta d’un échelon. Clark n’hésita pas à lui cracher au visage que leur amitié était terminée, bel et bien morte. Gauthiers ne répondit rien, sachant très bien que ce qui les avait reliés un jour n’avait plus lieu d’être aujourd’hui. Les mots du Gryffondor l’atteignirent cette fois, plus que les précédentes. Sans doute car sous se paroles, Clark avait glissé quelques sous-entendus à la naissance moldue de Gauthiers. Ce fameux « trou perdu », Gauth l’interprétait comme une trahison ultime. Du genre qui mérite amplement qu’on vous envoie à l’hôpital.

- Merde ...

Cri du cœur. Tant pis pour Serdaigle, tant pis pour les regards obliques des autres élèves, tant pis pour les professeurs qui le considéreraient encore comme un gamin à problèmes. Son bras droit s’arqua et avec la force de l’habitude, ses phalanges se serrèrent et le coup partit. Clark aurait dû le voir venir, il connaissait bien assez Gauthiers pour savoir que ça n’allait pas pouvoir se finir autrement. Pourtant, le Serdaigle ne toucha pas le visage du Gryffondor, il arrêta son poing avant même qu’il ne soit assez proche de Clark pour l’effrayer. Dans un soupir de résignation, il tendit l’autre bras et agrippa la chemise tâchée de café du Rouge. Gauthiers attira son ancien ami vers lui, le tirant jusqu’à ce qu’ils ne soient séparés que de quelques centimètre l’un de l’autre. Ses doigts étaient violemment serrés sur le tissu de Clark et mâchoires serrées, il laissa glisser quelques mots :

- T’es mort pour moi maintenant, Maclane. Si je te pète pas la gueule ici et maintenant c’est parce que tu me dégoûtes trop ... je t’exploserais la tête quand j’aurais moins l’impression de m’attaquer à une petite fille sans défenses ... maintenant dégage, retourne voir tes amis, avant que tu ne les trahisses, eux aussi.

Gauthiers haussa les épaules, lâcha la chemise de Clark et tourna les talons. Entre eux, c’était le début d’une troisième guerre mondiale.



CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar

I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - EmptyLun 29 Juil - 20:59



I'm not sorry
Gautier & Clark




L'amitié s'en va comme elle vient. C'est parfois triste à dire mais parfois c'est ainsi et rien ne pouvait plus changer. Ils étaient allés trop loin et tous les deux savaient que le point de non retour était franchi. Clark disait souvent plus de méchanceté quand il était en colère comme présentement hors certains mots n'étaient pas vraiment pensés, c'était seulement de la provocation et ça il savait que Gautier le comprenait. Il n'y allait pas de main morte avec ce dernier, quitte à être cru, à être détestable et méprisant mais après tout il le cherchait et lorsqu'on le cherchait on le trouvait. « Tu as le même rire débile que la hyène. » Cette fois cette remarque ne plus guère au gryffondor qui préféra ne rien dire. S'il disait encore quelque chose il risquait de faire monter encore plus les hostilités et bien que l'envie de manquait pas, mieux valait qu'ils en restent là . Et pourtant Gautier semblait emporté dans sa lancé. « Intelligence primaire. » Clark le foudroya du regard. Si ses yeux pouvaient tuer, il serait mort sur le coup. Il ne supportait pas qu'on le prenne pour un idiot. C'était la dernière chose qu'il fallait lui dire à moi de vouloir vraiment déclencher ses foudres. Tant pis pour le serdaigle, il n'avait qu'a tenir sa langue. Plus rien ne comptait à présent que de faire autant mal que ce qu'il était entrain de lui faire.

« La ferme Emrys. Je n'ai plus envie de t'entendre. Tu me dégoutte.»


Les mots étaient sans doute plus fort que sa pensée, encore une fois, mais il n'aimait vraiment pas qu'on le traite de la sorte. Il se sentait trahi par Gautier qui savait pertinemment qu'il faisait tout pour qu'on ne le prenne pas pour un idiot, pour qu'on le considère comme quelqu'un d'intelligent et de doué alors forcément venant de sa part c'était dur à encaisser. Il n'avait simplement pas envie d'entrer dans son petit jeu, qu'il avait provoqué, c'était ça le comble. Il provoquait ce genre de situation mais quand ça tournait vraiment mal pour lui il se défilait. Il savait qu'il s'en voudrait mais pour le moment il était encore sous le coup des paroles du bleu. Il était impossible à présent de revenir en arrière, le mal était fait. Clark avait ouvertement bousculé le serdaigle sachant que se serait sans doute la goutte d'eau qui ferait déborder le vase.

Gautier jurait, Clark savait que c'était mauvais signe qu'il devrait sans doute craindre des représailles mais peu lui importait. Il l'avait chercher et quand on cherchait le gryffondor on le trouvait. Il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que toute cette dispute était stupide mais il ne retournerais pas en arrière, non il avait trop de fierté pour s'excuser face à celui qui était désormais un ennemi. Le rouge vit l poing de Gautier se serrer et se diriger vers lui. Qu'il le frappe, qu'il frappe le premier il verrait à quel point il savait se défendre. Le rouge fut surpris que son nouvel ennemi s'arrête à la dernière seconde. Clark n'apprécia guère que le serdaigle l’attrape de cette façon. Sn petite discours ne fit que sourire le gryffondore qui avait depuis longtemps tirer un trait sur leur amitié, qui n'aurait pas hésité à lui casser la figure et d'ailleurs c'était peut-être ce qu'il devait faire, mais contre toute attente Gautier décida de tourner les talons et de le laissa là. Ah non, il ne partirais pas comme ça, pas après tout ces efforts pour le provoqué. Clark répliqua alors d'une voix assez forte pour que les élèves sur leur passage se retournent sur eux.

« Dis plutôt que tu n'as pas les couilles pour me frapper. T'es une fillette Emrys. »


Ça ferait réagir le serdagle. Il en était sûr, tant pis s'il resevait des coups. Il pouvait tout aussi bien en donner.

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





I'm not sorry -Emrys - Empty
MessageSujet: Re: I'm not sorry -Emrys - I'm not sorry -Emrys - Empty

Revenir en haut Aller en bas

I'm not sorry -Emrys -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Parlons un peu

 :: Cimetière. :: Archivage saison 1 :: Archives RP
-