AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

après tout, pourquoi pas feat. Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Étudiant de septième année
Attrapeur & fourchelangue



Gallions : 506
DC? : t.s. mchale / j.c. foster
avatar

Étudiant de septième annéeAttrapeur & fourchelangue

MessageSujet: après tout, pourquoi pas feat. Ellie Lun 1 Fév - 20:20


APRÈS TOUT, POURQUOI PAS

L'inquiétude, habitante éternelle du coeur humain.




Le peur de se voir repousser. C'était exactement ce qui m'avait empêcher d'aller voir la petite poufsouffle après cette nuit passée dans la forêt interdite. Je ne sentais pas qu'il était à moi de lui demander comment elle allait. Les jours passaient, et je n'arrivais pas à me sortir son regard effrayé de la tête.

J'avais vu Morag à de nombreuses reprises depuis. Bien que celà ne fasse qu'une semaine, j'avais l'impression qu'on avait parcouru des semaines. Mon amie, si je pouvais me permettre de l'appeler ainsi, allait bien. Enfin, c'est ce qu'elle me disait. Je ne me gênais pas pour lui poser des questions sur elle-même, mais je n'avais pas pu me résoudre à lui demander pour la première année. J'aurais eu l'impression de me monter sur un pied d’estale. Je n'aimais pas cette impression...

Quant à Arthur, c'était beaucoup plus simple. Il était facile de croiser un serdaigle, suffisait de se rendre à la bibliothèque. Il disait bien aller, bien qu'encore un peu sous le choc. Il lui arrivait de rêver aux petites lumières ainsi qu'aux trois fondateurs. Des cauchemars la plupart du temps, mais il disait aller voir l'infirmière pour avoir une potion lui permettant de passer une bonne nuit.

Il ne restait que la plus jeune de notre quatuor. J'ignorais si Morag était passé la voir. Je me sentais mal de ne pas l'avoir fait plus tôt. Avoir attendu dix jours avant de partir à sa recherche. Où une première année de poufsouffle peut-elle bien traîner ? Ignorant la réponse à une telle question, je me contentai de trouver son dernier cours de la journée : Défense contre les forces du mal. Planté près de la porte, j'attendis de voir les premières années sortir un à un de la salle de classe. Lorsque je la repérai, je l'interpellai, manquant un instant en oublier son prénom :

« Eum.. Ellie ? » Une bonne douzaine de jeunes élèves me fixèrent les yeux écarquillés de peur avant de détaler comme des lapins. Visiblement, je leur faisais peur. Était-ce l'âge ? J'en doutais, je pencherais davantage pour l'insigne de serpentard qui brillait sur ma poitrine. Malgré que les rumeurs circulants sur mon cas depuis le soir d'Halloween devaient y être aussi pour quelque chose.

made by roller coaster

_________________
'cause it's you and me

⋆ I don't know why i cant keep my eyes off of you.


You and me we belong together Just like a breath needs the air I told you if you called I would come runnin' Across the highs the lows and the in between You and me we've got two minds that think as one And our hearts march to the same beat They say everything it happens for a reason You can be flawed enough but perfect for a person
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de première année




Gallions : 72
DC? : /
avatar

Étudiante de première année

MessageSujet: Re: après tout, pourquoi pas feat. Ellie Lun 8 Fév - 23:55


et après tout, pourquoi pas




La douce chaleur l'enveloppait. Ses paupières battaient lentement, plongée dans une mare profonde. La jeune fille ferma enfin les yeux pour ne plus les ouvrir, elle somnolait. D'apparence, son coude retenait sa tête lourde. Son bouquin ouvert au Chapitre 4 démontrait qu'elle avait suivi le cours jusqu'alors. Un moment de lecture qui avait eu raison d'elle.
Des lumières bleues dansaient dans ses rêves. Ellie, épuisée, courait vers un feu follet pour qu'il se dissipe dans les airs une fois qu'elle l'eut effleuré. Interminable. A bout de souffle, la jeune fille aperçut la clairière, le rocher, le feu d'artifices qui donna vie aux trois grands fondateurs. Helga Poufsouffle, figure rassurante, entrouvrit les lèvres.
▬ Miss Sandman ? Miss Sandman, mon cours vous ennuie, peut-être ?
Ellie resta perplexe, elle haussa un sourcil, se rendant compte que quelque chose était anormale. Un coup brutal sur son bureau la fit sursauter, et effaça le décor de la forêt interdite. Revenue à la réalité, la fillette s'accrocha à son banc, haletante, retrouvant ses esprits avec difficulté. Elle fixa son professeur, apeurée, sous les rires moqueurs d'une majorité de garçons.
▬ Miss Sandman, je pense qu'une retenue vous remettra les idées en place ... Ce n'est pas comme si vous devriez au moins essayer de remonter votre note moyenne. Piètre, ce n'est pas terrible.
Nouveaux rires moqueurs. Ellie reprit ses esprits et fixa sévèrement l'idiot en arrière-plan qui ne se privait pas de la rabaisser. Elle baissa ensuite les yeux sur son livre et joignit ses mains pour se re-concentrer.
▬ Professeur, je ne me sens pas vraiment bien, en fait. Puis-je aller à l'infirmerie ?
▬ Dans dix minutes, mademoiselle. Le cours est bientôt fini.
Déçue, Ellie baissa les yeux et supporta les regards moqueurs de certains, inquiets d'autres. Elle jeta un coup d'oeil à Selena et hocha la tête pour lui faire comprendre que ça allait. Elle n'avait pas vraiment besoin d'aller à l'infirmerie. Elle avait juste besoin que le monde la laisse tranquille. Que Poudlard se calme et la renvoie à sa maison, passer les fêtes de fin d'année dans son cocon familial, en sécurité. Ses parents lui manquaient, son frère lui manquait, sa chambre lui manquait, son intimité lui manquait. Et les derniers événements avaient un peu déclenché tout cet espèce de trop-plein qui lui planait sur le crâne.
La jeune fille était trop petite pour avoir mille choses en tête, trop jeune pour avoir trop de pression sur les épaules. Elle voulait juste faire papote avec ses amies, être invisible aux yeux des grands - enfin, des grands qui venaient lui poser des questions à propos d'Halloween surtout et de ceux qui avaient changé d'attitude en la voyant, la dévisageant, la regardant avec jalousie, mépris, pitié, curiosité, la regardant tout simplement -, continuer son petit manège avec la bande d'Ian et le confronter encore et encore sans comprendre ce qui lui arrivait ... La routine dans laquelle elle s'était installée, qui lui convenait parfaitement, quoi.

L'horloge sonna enfin, comme une délivrance. Une retenue en tête à tête avec le dragon, mais au moins, la confrontation avec la classe était terminée. Ellie rassembla ses affaires rapidement, mais fut stoppée dans son élan par le dragon en question qui lui barra la route. Son groupe de copines la rejoignit une à une.
▬ Donc, Miss Sandman, vous viendrez mardi soir à, disons, 19h30 ?Ca ne durera pas longtemps, mais prenez votre livre de Défense contre les Forces du Mal. Prenez aussi votre baguette. Et je vous conseille de relire le chapitre quatre au préalable ...
Ellie en prit note et finit par sortir de la classe. Mardi soir, zut, ça tombait mal. C'était le jour des entrainements de Gryffondor. Et Ellie allait régulièrement voir Nova prester sur son balai, et mater les beaux mâles transpirant ... Elle poussa un long soupir, écoutant d'une demi-oreille les commentaires de ses copines. Ellie savait qu'elles essayaient de montrer qu'elles étaient de son côté, mais Ellie n'en avait pas besoin, elle savait qu'elles la soutenaient. Entendre à nouveau ce support dont elle n'avait pas besoin. Parce qu'elles n'avaient pas été là à Halloween, elles ne comprenaient pas vraiment de quelle façon Ellie avait été bouleversée. Et Morag ne semblait pas accessible pour le moment. Arthur restait un peu insensible à son cas. Quand à Viper, Ellie n'avait tout simplement pas osé aller vers lui. Elle, pauvre petite première année, lui grand préfèt de Serpentard, la maison des vilains par exellence - quoiqu'Ellie pensait que la pire des maisons était Serdaigle ...
▬ Eum.. Ellie ?
Ellie leva les yeux vers Viper. Devant son air gêné, elle était davantage mal à l'aise que lui. Elle jeta un œil à la masse de premières années qui s'éloignait et s'approcha du serpentard en se doutant de ce qui allait se passer. Des questions, des interrogations, du support, de la gentillesse. Trop de gentillesse. Mais elle ne disait pas non quand ça venait d'un des garçons les plus beaux et les plus populaires de l'école !
▬ Allez-y, je vous rejoins à la salle commune.
Elle adressa un sourire à ses amies qui hochèrent la tête avec compréhension et s'éloignèrent en gloussant joyeusement. Ellie attendit que le couloir soit dégagé pour offrir un sourire timide à Viper.
▬ Euhm, ça va ?
La jeune fille déposa son sac dans l'encadrement de la fenêtre du quatrième étage et défit un peu sa cravate noire et jaune pour se sentir moins oppressée. Elle avait des dizaines de questions qui se bousculaient dans sa bouche, mais elle ne voulait surtout pas ne pas paraître naturelle, cool et populaire. Elle marqua donc une pause avant d'inspirer profondément.
▬ En faite, je suis contente que tu sois venu me parler, parce que je savais pas vraiment comment t'approcher sans te déranger. Et aussi, parce que je me disais que j'avais peut-être rêvé ces derniers événements ... Mais bon, comme j'ai en quelque sorte rêvé de feux follets et des fondateurs chaque nuit depuis Halloween, et que je suis un peu en exposition à Poudlard comme une bête de cirque en liberté, ça pouvait pas ne pas être vrai ... Enfin, je m'embrouille un petit peu ... et je parle beaucoup aussi ... Je me tais.
Ellie s'appuya contre le mur. Sa froideur la ravit un peu parce qu'elle était en surchauffe. Elle joignit ses mains en grattant instinctivement le vernis à moitié abîmé qu'elle portait sur les ongles.
Elle mourrait d'envie de lui donner des conseils pour courtiser Morag. Ellie avait bien vu la manière qu'ils avaient de se jeter des coups d’œil imperceptibles, la manière de se tenir la main et de se rassurer. Morag avait eu envie de plus, Viper n'avait pas vraiment assuré. Mais Ellie lui pardonne, il était dans un état second qui ne lui avait pas permis de penser à son éventuelle relation amoureuse, mais qui leur avait permis d'avoir le message des fondateurs ... Enfin, Ellie adorait les histoires d'amour qui débutaient bien. Et celle de Viper et Morag semblait très prometteuse. Maintenant, les derniers événements étaient plus urgents que tout ceci. Enfin, ça dépend l'ordre de tes priorités ...

© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.



_________________
be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. sia ♦️ breathe me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

après tout, pourquoi pas feat. Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Après tout, c'est juste un café.
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» (15/09 - 17h36) On passe nos nuits ensemble après tout (feat. Karisma)
» Après une bonne bagarre.. [ Feat Victoria ]
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Poudlard

 :: Le quatrième étage.
-