AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Étudiante de sixième année


Gallions : 40
DC? : Byrne the sexy garde-chasse
avatar

Étudiante de sixième année

MessageSujet: Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle Ven 15 Jan - 23:44


Rivalité un jour, rivalité toujours !

Une fois le dernier cours de la journée terminé, Myria descendit en compagnie de sa meilleure amie, Willow, dans la salle commune des serpentards. Elles prirent place dans d’imposants fauteuils en cuir vert pour y faire leurs devoirs, tâche que la demoiselle aux cheveux blonds essaya de terminer le plus rapidement possible. En effet, ce soir avait lieu la première rencontre depuis la rentrée des élèves du club de duel. Myria avait rejoint ce club trois ans plus tôt, dans l’idée de savoir se défendre correctement si quelqu’un tentait de l’agresser de nouveau. Elle ne savait encore pas aujourd’hui si sa participation au club en valait la peine, mais les entraînements avec les autres serpentards ainsi que les rencontres inter-maisons lui procuraient du plaisir. Pour le moment, c’était ce qui comptait le plus.

A 17h45, Myria quitta son amie pour se rendre au lieu de rendez-vous que le professeur responsable du club de duels avait communiqué : une salle vide depuis des années au troisième étage, à côté de la salle des trophées. Alors que cette salle avait servi autrefois pour des cours, plus aucun professeur ne semblait en avoir besoin aujourd’hui, à la satisfaction du club de duels qui pouvait alors en disposer comme bon leur semblait.

La jeune fille entra dans la salle, où se trouvait le professeur ainsi que quelques élèves – dont certains de petite taille qui avaient tout l’air d’être en première année. Lorsque l’entier des participants pour cette année fut rassemblé, le professeur les enjoignit à composer des équipes de deux. Myria jetta son regard aussitôt sur l’élève qu’elle considérait comme la meilleure ici : Judicaëlle Foster. Seize ans, ayant remporté durant deux ans de suite le titre de la meilleure duelliste de Poudlard, appartenant à la maison gryffondor. Il n’en fallu pas plus à la jeune serpentard pour avoir envie d’en faire une rivale à vaincre, dès qu’elle fut au courant de ces informations !

« Prête pour cette nouvelle année, Foster ? Quelque chose me dit que les choses vont changer…» déclara Myria, un sourire en coin, pour titiller sciemment son adversaire.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________
sometimes it makes me think the world has gone officially insane
L'obscurité s'avance et double sa noirceur, sa funeste apparence prend et saisit le coeur ! Et tremblant il présage, que ce sombre nuage renferme un gros orage, dans son énorme horreur × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de sixième année
Poursuiveuse



Gallions : 135
DC? : t.s. mchale - v.e. norgarstein
avatar

Étudiante de sixième annéePoursuiveuse

MessageSujet: Re: Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle Sam 30 Jan - 20:28


RIVALITÉ UN JOUR,
RIVALITÉ TOUJOURS

Si tu vaincs un ennemi, il sera toujours ton ennemi. Si tu convaincs un ennemi, il deviendra ton ami.




Nous sommes tel que nous sommes, il n'y a pas grand chose que nous sommes en mesure de faire pour changer une telle chose. Bien entendu, nous sommes en mesure de jouer un rôle, de faire percevoir aux autres une autre version de nous même, mais ce n'est pas changer la réalité, seulement changer les perceptions, les impressions ainsi que notre image. Au fond de nous mêmes, nous restons les mêmes.

Je pénétrais dans la salle vide du troisième étage, celle-là même qui servait de pièce à l'entrainement du club de duel depuis toujours. Plusieurs camarades me saluèrent chaleureusement heureux de se réunir de nouveau cette année. « Et voilà la double championne du titre de meilleure duelliste qui se joint à nous ! », lança gentiment le professeur responsable du club. Il savait que je détestais qu'on dise sans cesse que j'étais la meilleure, même si mon titre de meilleure duelliste ainsi que les deux plaques à mon nom dans la salle des trophées le rappelaient sans cesse. Sans parler de mon père qui disait à qui voulait l'entendre que sa fille avait le même don que lui. Mon humilité en prenait un coup à chaque fois.

Les paroles du professeur eurent tôt fait de susciter les regards admiratifs des petits premières années que se joignaient à nous pour la première fois. Ils étaient toutefois beaucoup trop intimidés pour venir me parler, ce qui m'enchanta puisque je n'avais nullement envie de me lancer dans une discussion de courtoisie. Je me contentais de discuter avec l'une de mes très bonnes amies : Gwendolyne Van Allen. L'une des rares dans mon cercle de copines qui avait envie de m'accompagner au club. Il faut dire qu'en ayant vécu toute sa vie au château, elle cherchait sans cesse de nouvelles activités lui permettant de se changer de son éternelle routine et son besoin constant de farfouiller la forêt interdite à la recherche d'un peu d'aventure.

Notre discussion fut interrompu par le professeur qui nous demanda de trouver une partenaire d'entraînement. Gwendolyne s'excusa lorsqu'un garçon de son année, celui qui lui plaisait depuis des semaines, lui demanda si elle voulait faire équipe avec lui. Souriant, je lui fis signe d'y aller. Je trouverais bien quelqu'un avec qui pratiquer.

« Prête pour cette nouvelle année, Foster ? Quelque chose me dit que les choses vont changer…», dit une voix qui m'était familière derrière moi. Me retournant, je fis face à la serpentarde d'une blondeur éblouissante. Elle me souriait d'un air narquois. Je ne pus m,empêcher de remarquer qu'elle avait fait coupé ses cheveux au carré, ce qui lui donnait un allure, et je devais bien l'avouer, très féminine.

« Tu as finis par apprendre comment utiliser ta baguette Cameron ? Après six ans, il était temps ! », répliquais-je en bonne gryffondor que j'étais. Avec cette fille, je ne pouvais pas m'empêcher d'embarquer dans le jeu de la provocation. C'était tellement jouissif !

made by roller coaster

_________________
i'm just a day dreamer

⋆ Books carried the whole world's inside them.


If you take a book with you on a journey, an odd thing happens: The book begins collecting your memories. And forever after you have only to open that book to be back where you first read it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de sixième année


Gallions : 40
DC? : Byrne the sexy garde-chasse
avatar

Étudiante de sixième année

MessageSujet: Re: Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle Jeu 4 Fév - 22:10


Rivalité un jour, rivalité toujours !

Judicaëlle, sans se laisser démonter le moins du monde par la provocation de Myria, répondit à cette dernière avec une réplique bien sentie. Si une telle attitude ne surprit pas l’élève de serpentard, les mots que sa rivale avait choisis la vexèrent tout de même. Depuis plusieurs années, Myria participait au club de duel dans l’espoir de pouvoir surpasser et détrôner Judicaëlle. Pour ce faire, la serpentard estimait jusqu’à présent avoir déployé les grands moyens : ne faire des duels qu’avec les meilleurs membres du club, s’isoler dans une salle de classe vide et répéter les sorts qu’elle avait appris jusqu’à ce qu’elle s’estime assez rapide et assez précise, par exemple. Une année, la jeune fille avait même obligé ses parents à engager un enseignant privé (cela n’avait toutefois duré qu’un été, car devant l’impatience de la jeune fille, il avait été renvoyé). Autrement dit, Myria passait beaucoup de temps à s’entraîner et voilà qu’aujourd’hui, elle s’entendait dire qu’après six ans, elle avait « fini par apprendre » comment utiliser sa baguette ?!

Le sourire de Myria s’effaça tandis que ses yeux se plissèrent légèrement, en signe de frustration. Elle savait que Judicaëlle était une fille intelligente et en conséquence, elle s’était forcément rendue compte des efforts que la serpentard faisait lors de ces dernières années. La victoire n’était simplement pas encore arrivée mais il ne s’agissait que d’une question de temps ou d’opportunité…

En attendant, il ne fallait surtout pas se montrer faible. Mais alors que Myria s’apprêtait à exprimer une nouvelle réplique cinglante – perpétuant ainsi le jeu sans fin de la provocation – le professeur du club de duels ordonna aux élèves de s’aligner sur deux rangs, l’un en face de l’autre et séparés de quelques mètres.  

"Maintenant que vous êtes en place, nous allons commencer par un petit entraînement. La plus part des dangers peuvent être évités si on réussit à neutraliser – temporairement, bien sûr – votre adversaire. Essayez donc de lui lancer un sort comme expelliarmus puis rictusempra ou mutismus, pour ceux qui auraient déjà plus d’expérience"


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________
sometimes it makes me think the world has gone officially insane
L'obscurité s'avance et double sa noirceur, sa funeste apparence prend et saisit le coeur ! Et tremblant il présage, que ce sombre nuage renferme un gros orage, dans son énorme horreur × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle

Revenir en haut Aller en bas

Rivalité un jour, rivalité toujours ! | ft. Judicaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Poudlard

 :: Le troisième étage. :: Salle de classe vide
-