AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Étudiante de septième année
Capitaine et batteuse



Gallions : 147
DC? : nope, anciennement Juliet et Cerys de la première version
avatar

Étudiante de septième annéeCapitaine et batteuse

MessageSujet: la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet Lun 21 Déc - 10:49

Morag & Nova

Le coup lui arriva au visage. Nova grimaça. Heureusement, son adversaire ne pouvait voir aucune de ses mimiques grâce au tissu qui lui cachait toute une partie du visage en partant du nez jusqu'à son cou. Elle roula habilement sur le côté évitant un nouveau coup. Prenant garde de bien garder ses cheveux cachés sur sa capuche, elle se releva, frappa à la pliure du genou, pour l'obliger à s’agenouiller, comme Tommy lui avait appris lors de l'une de leurs premières séances. Un coup de genou, un coup de coude, elle effectua avec souplesse les enchaînements qu'elle avait répété maintes et maintes fois. Il se releva néanmoins. Elle devait le reconnaître, il en avait dans le ventre. Il riposta ; Nova senti son épaule droite se déboiter et, tout en laissant sortir un cri, elle répliqua et atteignit l'extrémité droite de la mâchoire de son assaillant. Il eut un petit moment de recul avant de s'effondrer au sol, inanimé. De son bras encore valide elle abaissa le tissu imbibé de sang qui garantissant sa sécurité, grimaça, puis remis en place avec difficulté les chaises qu'ils avaient déplacé. D'un coup de baguette elle fit disparaître les tâches de sang qui avaient atterries ici et là. Elle soupira, grimaça encore, et déplaça le corps inanimé de son adversaire dans un coin de la pièce avant de marquer son bras à l'encre indélébile magique, pour ne pas qu'il oublie, l'endroit et l'heure avant laquelle il devait déposer l'argent qu'il devait à son frère. Le délais laisserait à Sissi le temps de trouver des infos compromettantes à faire circuler dans le château. Tout en faisant attention à ne pas déplacer son bras endolori, elle lui brisa deux doigts. Ce n'était rien d'irréparable par l’infirmière du château mais juste assez pour le mettre sur le banc de touche au prochain match de quidditch qui se jouait dans deux jours et opposait sa maison à gryffondor. Autant mettre toutes les chances de son côté estima Nova. Après avoir balayé la salle de ses yeux une dernière fois, elle sorti en tenant son épaule de sa main valide.

La marche de la honte pour Nova ce n'était pas rentrer dans son dortoir au petit matin dans les vêtements de la veille, le mascara ayant coulé suite à la nuit torride qu'elle été censée avoir passé avec un inconnu, pour la bonne raison qu'elle ne faisait pas ça. Non, la marche de la honte pour Nova, c'était de rentrer dans son dortoir après avoir tabassé un autre élève pour de l'argent. Ça elle le faisait plus souvent qu'elle ne l'admettait.

La douleur émanant de son épaule la poussa à descendre les escaliers qui la mèneraient vers la salle commune des pouffsouffles plutôt que de prendre le chemin vers la tour des gryffondors. Morag allait la tuer quand elle verrait dans quel était elle était, surtout qu'elle dormait peut-être à cette heure.

Nova toqua à la porte, sachant pertinemment que la grande majorité des pouffsouffles étaient des travailleurs acharnés et qu'ainsi il y en avait toujours au moins un qui travaillait en pleine nuit et qui l'entendrait. Du moins, elle l'espérait. Cinq minutes plus tard, un septième année qu'elle connaissait bien depuis qu'ils avaient du faire ce travail d'histoire de la magie ensemble en quatrième année se posta dans l'encadrement de la porte. Il la dévisagea les yeux gonflés de fatigue, visiblement à peine étonné de la voir ici à cette heure sans vraiment remarquer son état.

" Qu'est-ce que tu veux encore Nova?"

La gryffondor lui adressa un petit sourire fatigué.

"Tu peux demander à Morag de venir me voir s'il-te-plaît?"

Il soupira, hocha la tête et referma la porte derrière lui, la laissant seule dans le couloir. Nova s'adossa au mur le plus proche et glissa jusqu'au sol. Elle n'avait plus qu'à attendre Morag.
© 2981 12289 0

_________________
broken bones :: I only have one advice for you mate. Don't fuck with them. They seem so young and naive and easy to fool but he's an evil mastermind and she's a freaking walkyrie. Just remember that no one mess with the Jørgensen :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de septième année
Commentatrice de Quidditch



Gallions : 198
avatar

Étudiante de septième annéeCommentatrice de Quidditch

MessageSujet: Re: la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet Lun 21 Déc - 11:34

Morag & Nova

Les couleurs passaient à une telle vitesse que ça lui donnait le tournis, l'homme la tenait tel un animal, elle se sentait sale, humiliée, détruite, être ainsi à la merci de quelqu'un n'était pas dans ses habitudes. Il la frappa, elle cria. Ses membres tremblaient, un frisson parcourut son échine. Elle ne pouvait se libérer de ses chaines, elle était immobilisée. Le rire de l'homme la transperça, sa baguette se pointa sur le cou laiteux de la rousse. Elle hurla, un éclair vert apparut, un tourbillon l'emporta.
- Morag, réveille toi. La rousse se débattit et ouvrit enfin les yeux, sortant de son mauvais rêve. Elle transpirait et sa respiration était saccadée. Ce n'était qu'un cauchemar, rien qu'un cauchemar et pourtant ça semblait tellement réel. Un garçon se tenait devant elle, un garçon familier, c'était un garçon de son année. Elle n'était pas spécialement amie avec lui mais elle lui fut silencieusement reconnaisante d'être là en ce moment précis. - Nova est à la porte. Je crois qu'elle a besoin de toi. Morag soupira. Qu'avait elle encore fait ? Morag avait l'habitude avec Nova. La rousse s'attendait bien à voir son amie en piteux état, elle était néanmoins contente de savoir qu'elle viendrait toujours chez elle demander de l'aide. C'était toujours plus facile d'avouer à la jeune poufsouffle qu'a l'infirmière de l'école. Morag prit un jeans et un vieux pull et elle se précipita dehors pour voir la raison de son réveil. Elle sortit et vit sa meilleure amie par terre, des taches de sang sur ses vêtements ... Qu'est ce que tu as encore fait ? Encore une personne qui devait de l'argent ? Tu es vraiment inconsciente !! La prochaine fois tu tomberas sur une personne plus forte et tu rigoleras moins !! Morag s'agenouilla et toucha l'épaule de Nova. Un os n'était pas à sa place, Nova grimaça de douleur. Tu t'es déboitée l'épaule, je vais te la replacer mais ça va vraiment faire mal alors il vaut mieux que tu mordes dans quelque chose. Morag prit le bras de la brune, tira dessus et le tourna. Un bruit sec et un claquement et se fut fini. Il n'y avait rien de difficile de replacer une épaule, en tout cas par pour une O'Callaghan - Voila tu vas avoir mal pendant quelques jours, essaie de pas trop le bouger, ça pourrait empirer la douleur. Bon maintenant je suis vraiment plus fatiguée. On traine ?
© 2981 12289 0

_________________
You're my wonderwall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de septième année
Capitaine et batteuse



Gallions : 147
DC? : nope, anciennement Juliet et Cerys de la première version
avatar

Étudiante de septième annéeCapitaine et batteuse

MessageSujet: Re: la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet Mar 22 Déc - 19:39

Morag & Nova

Morag arriva enfin. Nova aurait été incapable de dire s'il s'était passé deux minutes ou deux heures depuis qu'on lui avait fermé la porte au nez. Un grand sourire apparu sur son visage lorsqu'elle vit la chevelure rousse de son amie passer la porte. Si Nova prenait comme étant sa responsabilité la sécurité de tous ses amis, Morag était la seule en qui elle avait confiance pour la soigner. Bon il y avait aussi le fait qu'il était difficile d'arriver à l'infirmerie avec une épaule déboîtée et du sang qui n'est même pas le sien sur ses vêtements à deux heures du matin mais, c'était plus que ça.
Elle essaya de se relever un peu face à son amie mais c'était peine perdue et se contenta lui sourire après ses reproches. La douleur avait la capacité de la faire se sentir plutôt high, comme si elle avait pris quelque chose.

- Personne ne m'aura Morag, je m'en sors toujours, tu te souviens?

De sa main libre elle attrapa le tissu qui lui servait à couvrir son visage et le cala dans sa mâchoire. Le gout métallique de son sang se répandit dans sa bouche. Elle grimaça. Lorsque Morag lui remit le bras en os, une plainte, une sorte de cri sourd, sorti de sa bouche. Ça faisait un mal de chien! Bien que ce ne soit pas la première fois que Morag lui remettait un os en place, la douleur restait comme au premier jour, puissante, intense et fulgurante.

Nova cracha son bout de tissu par terre et les yeux rempli de larmes dues à la douleur, elle remercia Morag avec un petit sourire. Lorsqu'elle testa son épaule, un rictus déforma le sourire. Tout était en place mais la douleur demeurait comme à chaque fois. Elle tendit son bras le moins douloureux à la Pouffsouffle pour qu'elle l'aide à se relever et essuya les contours de sa bouche pleins de sang d'un revers de main.

- J'ai un match dans deux jours et je ne cracherais pas sur des anti-douleur, un petit détour par l'infirmerie ça te tente?

Elle savait qu'elle n'aurait pas pu choisir un meilleur guide : Morag avait passé plus de temps que quiconque à se faire soigner ses crises d'éclabouille là-bas. C'était d'ailleurs à ce même endroit qu'elles s'étaient rencontré. Nova avait voulu, encore, prouvé quelque chose à un serpentard casse cou qui deux ans après avait intégré leur petite bande et elle avait chuté sur les toits du château. Coup de chance, comme toujours avec Nova, elle ne s'était cassé qu'un bras alors qu'elle aurait pu se briser la nuque ou faire un vol plané en direction du sol mais non, elle s'en était tirée avec deux jours fermes à l'infirmerie, une trentaine de points supprimés et un mois de récurage intense des toilettes du deuxième étage. Clairement, ça en valait la peine pour la petite brune. Morag était elle aussi là avec ses pustules violettes et elles avaient sympathisé au point de l'intégrer au petit groupe qu'elle formait alors avec Sissi et Tommy. Nova esquissa un sourire face à ce souvenir avant de remettre sa capuche en place. Elles étaient prêtes pour cambrioler l'infirmerie.
© 2981 12289 0

_________________
broken bones :: I only have one advice for you mate. Don't fuck with them. They seem so young and naive and easy to fool but he's an evil mastermind and she's a freaking walkyrie. Just remember that no one mess with the Jørgensen :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de septième année
Commentatrice de Quidditch



Gallions : 198
avatar

Étudiante de septième annéeCommentatrice de Quidditch

MessageSujet: Re: la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet Sam 9 Jan - 15:58

Morag & Nova

Malgré le fait que la rousse était fachée sur son amie, elle ne pouvait s'empêcher de lui faire un de ses plus beaux sourires. Elle aimait sa Nova comme elle était et elle l'admirait d'être aussi courageuse et téméraire. Tout ce qu'elle n'était pas. Morag se sentait obligée de la protéger même si elle le savait, la Gryffondor n'en avait pas besoin. Elle l'aimait comme sa soeur, elle ne pourrait surement pas s'en remettre si il lui arrivait quelque chose. -Oui personne ne t'a encore eu mais imagine que ça arrive un jour, que tu reviennes avec plus qu'une épaule déboitée, là tu aurais eu ta leçon. Essaie de rester tranquille pour l'instant c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Morag essaya de la regarder durement en vain.

La rousse aida son amie à se relever et eu pitié de la voir grimacer de douleur - Tu fais peur à voir avec ce sang sur tes vêtements, esperons que personne ne te vois comme ça. La rousse regarda aux alentours, il n'y avait personne, rien que de la pénombre, du silence et deux filles complètement paumées. - J'ai un match dans deux jours et je ne cracherais pas sur des anti-douleur, un petit détour par l'infirmerie ça te tente? Morag fit la moue, rentrer dans l'infirmerie en douce ? Ce n'est pas sa première fois bien sur néanmoins elle fit la moue, elle ne trouvait pas ça très prudent. Plus l'age avançait plus elle devenait rationnelle Morag. Qu'est ce que tu me fais pas faire !! Allez viens ! Mais c'est bien parce que tu as très mal ! Morag mit son doigt devant sa bouche et demanda à Nova de se taire. Elles montèrent les escaliers silencieusement. L'infirmerie lui semblait tellement loin. Et si elle croisait un préfet ? Elle inspira profondèment et avança dans la pénombre. Suivie par Nova. Elle monta, une marche, un escalier, un étage. Ca passa très vite, il n'y eu pas d'encombre et elle reprit son souffle quand elle se retrouva au seuil du grall. Il faut être très prudent, on ne sait jamais que quelqu'un soit là
© 2981 12289 0

_________________
You're my wonderwall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet

Revenir en haut Aller en bas

la nuit révèle les vrais amis ~ pv Momo le boursoufflet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» les vrais amis
» Les vrais amis
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis - Casey et Robert
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
» Les vrais amis sont des anges tombés du ciel ▬ ETHANÄEL
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Poudlard

 :: Rez-de-chaussée et sous sols
-