AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 20:46


Alderic Esteban Norgarstein

FEAT. Aaron Taylor Johnson

♦️ NOM(S): Norgarstein, un nom bien trop connu dans le monde des sorciers aux yeux d'Alderic. L'autorité et la rigueur représentent la famille Norgarstein depuis des générations, mais Alderic ne fait plus réellement attention à la réputation de son nom. Il sait très bien que son cher père se charge à merveille de garder la tête haute pour l'héritage familiale. Effectivement, Alderic tient son sens de la famille et de la fierté de son paternel et comme lui,  il est difficile pour Alderic de faire réellement confiance à quelqu'un. La méfiance lui voile parfois la face, mais il apprécie tellement de rencontrer de nouvelles personnes, de sympathiser, son père désapprouve, mais Alderic n'arrive pas à s'empêcher d'aimer être apprécier. . ♦️ PRÉNOM(S): Alderic, un prénom offert par sa pauvre mère à sa naissance, épuisée par l'accouchement difficile, et meurtrie par la solitude, elle lui a offert son héritage paternel. Ainsi il porte le prénom de son grand-père et c'est une véritable fierté pour le jeune homme. Il aimait son grand-père comme un père. Esteban lui a été offert pour sa signification grec "couronné". Sa mère ne sait pourtant jamais étendu sur son deuxième prénom ♦️ AGE: Depuis peu, il a atteint sa dix-huitième année. Le temps file, le temps ne s'arrête plus et il s'inquiète de s'approcher aussi rapidement de sa seconde décennie. . ♦️ LIEU DE NAISSANCE: Saint Mangouste, sa mère a accouchée seule. Et lui, il est arrivé sans père. ♦️ STATUT CIVIL: Célibataire, mais pas tellement intéressé non plus. Il cherche plus à s'amuser qu'à se poser, craignant d'être rappelé à l'honneur de sa famille à la fin de ses études.  ♦️ STATUT FINANCIER: Il n'a pas à se plaindre. Son père étant directeur aux départements des mystères, la vie pourrait être plus compliquée. Mais non, Alderic roule sur l'Or et il ne se plaint pas de cette fortune. ♦️ GROUPE: Feuphénix  ♦️ MAISON/MÉTIER: Il est actuellement en première année à l'université. Intéressé par le cursus de médicomagie, il a décidé de se lancer dans la découverte du monde des soins, et pour le moment, n'est plutôt pas déçu. Il apprécie le cursus et pense réellement qu'il a enfin trouver sa voie  ♦️ STATUT DU SANG: Un sang-pur sans exception. . ♦️ EPOUVANTARD: Les momies. Un mauvais voyage en Egype l'été de sa troisième année l'empêche encore de dormir certaines nuits. ♦️ PATRONUS: Un renard, puissante et avec un caractère de feu, comme lui. ♦️ AMORTENCIA: Il perçoit l'odeur propre de sa maison d'enfance, le parfum de sa mère qui l'attrapait quand il courait dans le jardin. Il ressent une odeur de menthe, la première fille qu'il a embrassé. Il arrive parfois même à sentir l'odeur du bois chaud de son premier balai magique. ♦️ BAGUETTE MAGIQUE: Composé de Chêne blanc et de crin de licorne, elle mesure 30,41 centimètres. ♦️ SORT FAVORI: Bombarda ♦️ DON : Aucun.

Il aime le Quidditch. Plus que ça même, il vivait Quidditch avant sa chute spectaculaire lors de son dernier match à Poudlard. Aujourd'hui, il possède un sentiment d'amertume profond envers ce sport et refuse catégoriquement de jouer de nouveau. ✜ Il aime l'université finalement et possède des facilités pour les cours, déjà existantes à Poudlard. Il n'a pas réellement besoin de travailler pour le moment, il passe son temps à s'amuser. ✜ C'est un garçon intelligent. Il observe beaucoup avant d'agir et apprécie le calme et la tranquillité d'un soir doux d'été, autour d'un feu. ✜ Alderic n'aime pas spécialement parler de sa famille ou de son passé. Il n'a aucunement honte de son paternel, encore moins de sa mère, mais il ne s'étend pas sur le sujet. Lorsqu'on lui parle de son demi-frère, il hausse les épaules. ✜ Il lui arrive souvent de penser à Viper d'ailleurs. Il sait parfaitement qu'il est entre dans sa septième année à Poudlard, et parfois, il aimerait bien lui demander comment il va. Mais la fierté Norgarstein prend le dessus et il préfère se taire, il suppose que son demi-frère n'a pas besoin de lui dans sa vie. ✜ Les relations entre Alderic et son père ne sont d'ailleurs pas au beau fixe, actuellement. Al' a beaucoup de mal à oublier l'abandon de son père lorsqu'il était enfant et il a toujours eu beaucoup de mal à être naturel en sa présence. ✜ Il possède un chien, Goliath, malheureusement il n'a pas l'autorisation de l'emmener à Poudlard. Ce qui est fort dommage à ses yeux, il est certain que son berger allemand trouverait sa place au château. ✜ Il possède aussi une guitare mais il n'arrive pas encore à savoir ce qu'il veut en faire. Il aime la musique et en écoute très souvent pour s'apaiser ou se concentrer. Il écrit aussi beaucoup, mais il n'arrive pas à mélanger son écriture avec son instrument de musique. ✜ Il est taquin envers ses amis, tout en restant poli. Il aime tester les autres et jouer avec leurs limites, mais il sait aussi s'arrêter. Il ne voudrait surtout pas blesser qui ce soit. ✜ Les cadavres lui font peur depuis ce voyage en Égypte ou il a cru que les momies revenaient à la vie. Il n'est jamais retourné dans ce pays depuis et a beaucoup de mal à se trouver dans un cimentière.

Derrière l'écran


PSEUDO/PRENOM : Liloon aka Alicia. ÂGE : 18 ans COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Par PRD  :héhéhé: . QUELQUE CHOSE A DIRE A PROPOS DU FORUM ? Vous m'avez l'air tous, extrêmement sexy dis donc  :héhéhé: . FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7 sans problème, j'essaie de RP une fois par semaine  :mimi: MOT POUR LA FIN :  :dragon: .




Dernière édition par Alderic E. Norgarstein le Mer 16 Déc - 18:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 20:49


Ma vie à Poudlard

Et si l'infini était renouvelable, je te suivrais jusqu'au prochain tour.

« Comment tu vas, Adeline ? » Elle attrapa délicatement les tasses de thé qui volaient juste à coté d’elle, en soupirant. Son père la regardait, inquiet. Jamais il ne l’avait vu aussi fatiguée, aussi triste. Elle aurait du être heureuse, elle aurait pu l’être. Mais bien sûr, le bonheur lui avait filé entre les doigts quand l’homme qu’elle aimait était parti. Au début, elle n’avait pas compris. Elle avait cru à une mauvaise blague et puis, évidemment, elle s’était rendue compte qu’il ne reviendrait pas. Il ne reviendrait plus jamais près d’elle. Mais elle ne pouvait pas se montrer triste ou abattue. Elle n’avait pas le choix de se battre, de supporter son malheur, car malgré le dessin noir qu’elle pouvait conclure, elle avait bel et bien un  rayon de lumière qui la faisait encore tenir. « Ca va, papa. Je vais bien. » Elle prie une gorgée de son thé en lui souriant. Il n’était pour autant pas dupe. Il aimait sa fille plus que tout au monde, l’unique enfant qu’il avait pu avoir avant que sa mère ne décède. Et depuis il tentait de la surprotéger. Peut-être l’avait-il trop surprotégé.  « GRAND-PERE ! » Alderic sauta dans les bras du vieil homme sans faire attention la conversation qu’il venait de couper. Il n’avait que trois ans. Que pouvait-il comprendre du Malheur de sa mère et de l’inquiétude de son grand-père ? Tout ce qu’il aimait c’était les câlins avant de dormir et l’utilisation de son mini-balai magique que son père venait de lui offrir. Bien sûr, il pensait souvent à son père, et il réfléchissait à la prochaine fois qu’il se reverrait. Mais malgré son jeune âge, avec le temps, il comprit que la distance était une part intégrante de leur relation et que jamais, cette distance ne partirait. « Et bien, mon petit, tu es bien en forme aujourd’hui. Qu’est ce qui te rend si joyeux ? » Les yeux d’Alderic Senior se firent plus  étincelants. Son petit fils était le reste de sa vie et il comptait en profiter avant de quitter ce pauvre monde. Grand-père était malade effectivement, malade depuis bien longtemps à force de jouer avec les potions. Et un jour, il ne tiendrait plus Alderic junior sans ses bras. « Papa m’a envoyé un balai, grand-père ! Il vole tellement haut et maman n’est pas très contente, j’ai encore cassé un vase ! » Ils riaient ensemble, tandis qu’Adeline, ne pouvait s’empêcher de regarder la scène de l’extérieur, amusée de voir que l’argent de Dragan faisait plaisir à son fils. Au moins, il servait à quelque chose. « Où il est ce balai, Alderic ? Maman te l’a confisqué ? » Le rire cristallin s’échappa de la gorge du jeune garçon, tandis que son grand-père posa un regard désolé sur sa fille. Alderic attrapa la main de son grand-père et l’obligea à le suivre. « Mais pas du tout ! C’est moi qui a préféré le mettre dans ma chambre, comme ça, si je casse quelque chose, c’est tant pis pour moi ! »

***
« Alderic tu veux bien descendre s’il te plait ? » Adeline ajusta une dernière fois sa robe noire et replaça une mèche de cheveux dans son chignon tenu par quelques barrettes. Elle soupira face à son reflet dans le miroir.  Elle n’arrivait pas à croire qu’aujourd’hui, elle allait devoir quitter pour la dernière fois son père. Elle ne pouvait pas réussir à penser que cette fois-ci, il était réellement partie rejoindre sa mère. Bien sûr, elle le savait. Les hospitalisations à Saint Mangouste avaient été si nombreuses ses derniers mois que les médicomages ne lui laissaient plus aucun espoir. Mais pas maintenant, non pas tout de suite. Juste un peu de temps. Il était parti, sans souffrance, sans peur. Les dernières paroles qu’il avait prononcées étaient destinées à Alderic. Comme un héritage. Elle ferma un instant les yeux et essuya la larme qui coulait sur sa joue. Elle ne pouvait pas se permettre de pleurer devant son fils. Elle était forte, elle serrait forte. Une main se posa sur son épaule, elle sursauta en retournant son visage vers son époux. « Tu es prête ? » Dragan la contempla longuement en essuyant la larme qui coulait sur sa joue. Elle réussie à prendre une grande inspiration et à lui offrir un beau sourire. « C’est mieux ainsi. Alderic ! » Le garçon de sept ans descendit les marches, l’air triste lui voilant le visage. Il portait une cape noire sur ses épaules et sa mère avait l’impression que tous les malheurs du monde reposaient maintenant sur lui. Elle lui caressa la joue en passant une main dans ses cheveux noirs, bouclés. « Maman… Je veux pas aller voir grand-père comme ça.  » Elle se mis à sa hauteur, en soupirant. « Moi non plus, chéri. Mais ton grand-père aurait aimé te voir une dernière fois, tu sais. Juste pour que tu lui dises au revoir. » Les grands yeux de son fils croisa son regard et il détourna la tête. « Il avait dit qu’il serait là pour mon entrée à Poudlard, c’est la dernière chose qu’il m’a dit. » Le choc coupa le souffle à sa mère. Elle aurait voulu le réconforter, lui dire qu’il serait là, dans son cœur, mais elle savait que cela n’était pas suffisant. Alderic n’avait pas seulement perdu son grand-père. Il avait perdu l’homme qui l’avait élevé, qui lui avait fait aimé le Quidditch  et apprendre les potions. Il avait perdu son seul repère paternel, malgré la présence nouvelle de Dragan dans sa vie.   « Il faut partir maintenant, ne pas rater la cérémonie. » L’Au revoir, les Adieux. Enfermé le passé dans une boite à souvenirs comme dans une boite à chaussures. Oublier qu’un jour viendra où, nous nous retrouverons, grand-père.

***
« Hum, bonjour… Je peux ? » Il retourne son regard vers la jeune fille qui vient de s’assoir en face de lui. Alderic lui sourit et la laisse s’installer. Lui aussi, il est un peu stressé par la découverte de Poudlard. Son père et lui ont été faire les courses il y a quelques jours, mais il a l’impression étrange d’avoir encore oublié quelque chose.  C’est difficile de ne pas penser à son grand-père dans un moment comme celui-ci. Le train vient de partir et Alderic a l’horrible impression de laisser une partie de lui, derrière lui. « Toi aussi, c’est ta première année ? » Elle acquiesce et remet ses lunettes qui tombent sur son nez en place. Elle est marrante avec son pull bien trop grand pour elle et ses lunettes de mouche qui camouflent ses beaux yeux verts. « Je m’appelle Hayden.  » « Et moi, Alderic.» . Et ainsi, commença une amitié forte, une amitié puissante, impossible à défaire, malgré l’éloignement et le temps.

Durant le trajet, Alderic apprit grâce à Hayden. Le monde Moldu lui avait toujours été inconnu et il était émerveillé par son savoir. Elle était belle, avec ses cheveux roux qui lui revenaient dans le visage. Elle avait les joues rosies mais sans jamais avoir l’air d’une marmite en ébullition. Elle rêvait de Serdaigle ou de Gryffondor. Il lui expliquait le Quidditch et les potions. Ainsi, le temps de voyage, ils mélangèrent culture et humour et se quittèrent le temps d’une répartition, le temps d’un repas. Hayden fini par rejoindre les rangs de Serdaigle, la maison qu’elle aimait tant, tandis qu’avec un déchirement au cœur, mais une fierté familiale, Al’ fut chaleureusement accueilli par les Gryffondors.

Ainsi la répartition d’Alderic s’achevait. Il ne put pour autant s’empêcher, de penser à son grand-père. Il aurait été fier qu’Alderic junior ait rejoint les rangs de la maison Or et Rouge. Il aurait été si fier, que comme lui, il soit devenu un vrai lion.

***

BRAVO ALDERIC !,TROP FORT MEC TU M’APPRENDRAS ?, ALLEZ PAYES TA BIERREAUBEURRE AL’ !, ET MEC C’EST PAS TON FRERE LA-BAS ?, Alderic se retourna brusquement vers Viper qui le regardait d’un air mauvais. Il haussa les épaules, en soupirant. Que pouvait-il faire contre son demi-frère qui avait l’air de le détester de tout son être ? Il est vrai qu’Alderic n’avait jamais fait d’efforts avec lui, mais malgré les années qui avaient coulées, il n’arrivait pas à oublier ce sentiment de rancœur qu’il ressentait à chaque regard croisé. Son père était parti lorsque sa mère avait accouchée pour lui. Pour sa mère. Et Al’ malgré ses quatorze ans, n’oubliait pas. Il ressentit un coup dans son épaule, et il se retourna vers la fine silhouette qui lui faisait face. « Tu as beau croulé sous les applaudissements t’arrive toujours pas à apprécier le succès ?. » Il haussa les épaules, avec un sourire en coin. Hayden le connaissait tellement mieux que la plupart de ses amis. Ils ne se croisaient plus beaucoup, mais dès qu’ils avaient cours ensembles, ils s’installaient côte à côte pour tenter de s’entraider. Alderic avait de la chance, il avait des facilités et ne travaillait presque jamais. Ou alors il n’avait juste pas envie de s’intéresser aux cours et il laissait la matière de coté. De toute façon, lui, il voulait devenir joueur de Quidditch professionnel. Il arrivait à la fin de sa quatrième année, et toute l’année avait été victorieuse pour les Gryffondor. Pour ce dernier match les Serdaigle avaient été déplumés 350 à 40. Alderic avait marqué 120 points à lui tout seul. Ainsi il avait été nommé meilleur poursuiveur du match et il n’en était pas peu fier. Pour autant, il restait humble et avait offert une tournée à Pré-au-lard à sa bande d’amis. Il n’avait pas pensé croiser le regard de son petit frère au fond de l’auberge. « Tu devrais pas être entrain de pleurer ta défaite toi d’ailleurs ? .» Hayden le poussa légèrement avec son poing, mais sa force était minimaliste face au bloc que représentait Alderic. « On a pas perdu ! On a simplement voulu vous laissez gagnés. » [ color=#cc0000] « Et la coupe aussi vous nous l’avez offert gratuitement ? .» [/color] « Ta gueule, Norgarstein. » Il l’attrapa par l’épaule et la serra contre lui, hilare de la situation. Elle avait perdue une défaite mais cherchait encore des excuses. Vraiment, Hayden Mcmillan était unique dans le genre. Et Alderic appréciait tellement sa meilleure amie qu’il aurait été malade si elle n’avait pas été présente ce soir.

***

Déjà trois heures de Match pour les deux maisons et le combat n’est pas terminé, puisque le vif d’Or est toujours en jeu ! Gryffondor mène péniblement 90 à 70 contre les Serpentards ! La météo ne semble ni jouer en la faveur d’une des deux équipes et… Alderic n’écoutait même pas le présentateur du match, trop concentré à diriger son équipe pour remporter le match. La pluie s’abattait sur eux et glaçait leur sang jusqu’aux os, mais aucune des deux équipes n’auraient abandonnées. Encore moins les Gryffondors, avec Alderic en tête, qui jouait son avant-dernier match. Capitaine de l’équipe depuis plus d’un an, ils n’avaient jamais perdu un seul match sous son aile. Mais cette nouvelle équipe des Serpentards lui donnait du fil à retordre. Plus agressive, plus sauvage, ils n’hésitaient pas à foncer dans le tas, sans faire attention aux conséquences. Les Gryffondors avaient un jeu plus défensif mais qui pour le moment, portait ses fruits.

Alderic attrapa le souaffle que lui envoyait son co-équipier. Il n’arrivait même pas à reconnaitre qui c’était avec ce temps. Il se fichait pas mal, et accéléra vers le camp ennemi. Il envoya le souaffle dans le plus grand des anneaux et n’entendit même pas le résultat. Simultanément, deux cognard lui foncèrent dessus. Le craquement de son balai lui fit comprendre qu’il avait touché. Mais c’est la douleur dans sa jambe droite et dans sa colonne vertébrale qui lui arracha un cri de douleur. Le trou noir l’engloutit immédiatement.

C’est de nouveau la douleur qui le réveilla. Il ne reconnu pas immédiatement la pièce où il se trouvait. Les murs étaient d’un blanc immaculé comme si la peinture venait d’être posée. C’est quand ses yeux se posèrent sur ses habits qu’il comprit.
Il n’était venu qu’une fois à Saint Mangouste, dans les soins intensifs plus exactement pour voir son grand-père pour la dernière fois. Il se souvenait de l’odeur de potions dans les couleurs, des Médicomages avec leurs airs graves et fatigués. Il n’oublierait jamais ses murs blancs qui lui avaient fait peur à l’époque.
La porte s’ouvrit et il sursauta. Lorsqu’il découvrit ses parents, accompagnés d’Hayden, il se souvint. Il jouait au Quiddtich et il avait ressorti une douleur insupportable. [ color=#cc0000] « Qu’est ce qui sait passé ? .» [/color] Le silence lui suffit comme réponse. Il détourna les yeux de ses parents et sentit la main brûlante d’Hayden contre la sienne. Elle avait les larmes aux yeux. Il ne l’avait jamais vu pleuré. « C’est pas ta faute, Al’. Les Serpentards ont été sévèrement pu.. » « Bordel, Hayden dis moi ce qui se passe !» Elle se mordit les lèvres en serrant un peu plus fort sa main. « Les deux batteurs ont envoyés simultanément les cognards contre toi. Tu as été touché à ta jambe gauche et à la colonne vertébrale. Les médeci… médicomages ont réussi à sauver ton dos mais tu es sacrément amoché d’après eux. Ta jambe malheureusement a été brisée en plusieurs milliers de morceaux. Ils ont rien pu faire. » Ainsi, il avait perdu sa jambe. Amputé était le terme le plus exact. Remplacé par une prothèse pour qu’il puisse continuer à marcher. Alderic aurait accepté si il n’y avait eu que ça. Il avait été accepté quelques semaines plutôt par l’équipe professionnelle des Appleby Arrows en tant que poursuiveur. Il était l’un des plus jeunes à les rejoindre. Au moment où il avait été touché, son contrat avait été brisé. Qu’allait-il faire de sa vie maintenant ? Que ferait-il sans balai ni Quidditch ? « Sortez… JE VOUS DIS DE DEGAGEZ MERDE ! » Hayden sursauta de peur, mais il s’en fichait. Il ne voulait plus voir personne, il détestait Hayden, ses parents, son demi-frère, son grand-père. Il les haïssait tous plus que tout. Rien ne serait plus comme avant désormais. Tout venait de basculer.

***

La situation d’Alderic fut jugée exceptionnelle aux yeux de ses professeurs et ils l’autorisèrent à tenter l’entrée en classe de Feuphénix en cursus de médicomagie. Sans grand enthousiasme il décida tout de même de tenter et il fini par rejoindre la première année, sa huitième à Poudlard. Il refuse aujourd’hui de revoir les membres de son ancienne équipe et quiconque lui permettrait de revivre le souvenir de sa chute.



Dernière édition par Alderic E. Norgarstein le Mer 23 Déc - 13:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 20:49


Mon dossier scolaire

Document réservé à l'usage administratif de Poudlard, école de sorcellerie et de magie


Carte d'identité de Alderic Esteban Norgarstein

ANNÉE D'ETUDE : 1ère année Feuphénix - 8ème année à Poudlard.

CURSUS SCOLAIRE :  Médicomagie.

MAISON : Gryffondor.

QUIDDITCH : Poursuiveur de l'équipe à partir de sa quatrième année.

RESPONSABILITÉ : Capitaine de l'équipe de Quidditch à partir de sa sixième année.

ASSOCIATION : Aucune.

MENTION SPÉCIAL : Aucune.

Résultats scolaires

Résultats cours réguliers

SORTILÈGES : Effort exceptionnel

MÉTAMORPHOSE : Optimal

DÉFENSE CONTRE LES FORCES DU MAL : Acceptable

BOTANIQUE : Effort Exceptionnel

POTIONS : Effort Exceptionnel

ASTRONOMIE : Désolant

HISTOIRE DE LA MAGIE : Piètre


Résultats cours optionels

VOL : Optimal

OPTION 1 : Étude des Runes

OPTION 2 : Étude des Moldus

OPTION AVANCÉE 1 : Médicomagie

OPTION AVANCÉE 2 : //

STAGE : //

Résultats aux BUSES

SORTILÈGES : Effort exceptionnel

MÉTAMORPHOSE : Optimal

DÉFENSE CONTRE LES FORCES DU MAL : Acceptable

BOTANIQUE : Effort exceptionnel

POTIONS : Optimal

ASTRONOMIE : Désolant

HISTOIRE DE LA MAGIE : Troll

ETUDE DES RUNES : Acceptable

ETUDE DES MOLDUS : Désolant.

Résultats aux ASPICS

BOTANIQUE : Effort exceptionnel

METAMORPHOSE: Optimal

POTIONS : Optimal

SORTILEGES : Effort exceptionnel




Dernière édition par Alderic E. Norgarstein le Mer 16 Déc - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Étudiant de septième année
Attrapeur & fourchelangue



Gallions : 506
DC? : t.s. mchale / j.c. foster
avatar

Étudiant de septième annéeAttrapeur & fourchelangue

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 20:57

:cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute:
:cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute:
:cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute:
:cute::cute::cute::cute::cute::cute::cute::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou::tropchou:
:tropchou::tropchou::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa:
:haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa:
:haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa::haaaa:
:haaaa::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi::mimi:
:mimi::mimi::mimi: :gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga::gaga:
:gaga: :héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé::héhéhé:
:héhéhé::héhéhé::héhéhé: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:014: :014: :014: :014: :014: :014: :014: :014:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa::bawaa:
:loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove:
:loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove:
:loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove:
:loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove::loove:
:loove::loove::loove::loove::loove: :aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:
:aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa::aa:







:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27::27:
:27: :015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:
:015::015::015::015::015::015::015::015::015::015::015:


AAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL' :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: <:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:
:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw: <:miaw: :miaw: :miaw: :miaw: :miaw:


et pour la fin, quelques cochonneries :
:sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
 :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: 4:SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:
SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX: SHOWERSEX:

JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE    :caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin:
:caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin:
:caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin:
:caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin::caliin:

MERCI D'AVOIR PRIS MON FRÈREEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!! Si tu as la moindre question, surtout n'hésite pas !!! J'ai tellement hâte de jouer avec toi !!!!  :lll:

_________________
'cause it's you and me

⋆ I don't know why i cant keep my eyes off of you.


You and me we belong together Just like a breath needs the air I told you if you called I would come runnin' Across the highs the lows and the in between You and me we've got two minds that think as one And our hearts march to the same beat They say everything it happens for a reason You can be flawed enough but perfect for a person
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garde de chasse




Gallions : 159
DC? : Myria Cameron
avatar

Garde de chasse

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 21:07

My God, je me suis bien dit que quelqu'un allait être content de voir un autre Norgarstein ici mais je pensais pas que le message d'amour serait aussi long Laughing
Un grand bienvenue ! Bonne chance pour ta fiche o/

_________________
H .O .P .E : Hold On, Pain Ends
Birds flying high you know how I feel, sun in the sky you know how I feel, reeds driftin' on by you know how I feel, it's a new dawn, it's a new day, it's a new life, for me, and I'm feeling good × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiant de septième année
Attrapeur & fourchelangue



Gallions : 506
DC? : t.s. mchale / j.c. foster
avatar

Étudiant de septième annéeAttrapeur & fourchelangue

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 21:09

C'EST MON SCÉNARIO BYRNEEEEEEEEEEEEEEEE :hihihi: :hapy: :27: :015: :27: :015:

_________________
'cause it's you and me

⋆ I don't know why i cant keep my eyes off of you.


You and me we belong together Just like a breath needs the air I told you if you called I would come runnin' Across the highs the lows and the in between You and me we've got two minds that think as one And our hearts march to the same beat They say everything it happens for a reason You can be flawed enough but perfect for a person
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garde de chasse




Gallions : 159
DC? : Myria Cameron
avatar

Garde de chasse

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 21:13

OUI C'EST FORMIDABLE ! :cute: cheers :fox: :gaga: :haaaa: :amourfou:
N'aie pas peur, Alderic xD

_________________
H .O .P .E : Hold On, Pain Ends
Birds flying high you know how I feel, sun in the sky you know how I feel, reeds driftin' on by you know how I feel, it's a new dawn, it's a new day, it's a new life, for me, and I'm feeling good × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 21:18

Les accueils comme ça, moi j'adore, ça donne envie SHOWERSEX:
Merci mon cher petit frère, tu vas m'adorer, tu verras D'ailleurs, je vais t'harceler, ça sera tellement plus drôle entre nous What a Face

Byrne : Non mais, c'est il est fou, je peux plus rien pour lui :cogne: . En tout cas, merci beaucoup, j'espère que vous apprécierez ce que je ferais de ce cher beau Al' :22:
Revenir en haut Aller en bas

Étudiant de septième année
Attrapeur & fourchelangue



Gallions : 506
DC? : t.s. mchale / j.c. foster
avatar

Étudiant de septième annéeAttrapeur & fourchelangue

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 21:30

Moi fou ? Mais pas du tout Rolling Eyes :sifflotte:

_________________
'cause it's you and me

⋆ I don't know why i cant keep my eyes off of you.


You and me we belong together Just like a breath needs the air I told you if you called I would come runnin' Across the highs the lows and the in between You and me we've got two minds that think as one And our hearts march to the same beat They say everything it happens for a reason You can be flawed enough but perfect for a person
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de septième année
Commentatrice de Quidditch



Gallions : 198
avatar

Étudiante de septième annéeCommentatrice de Quidditch

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mar 15 Déc - 22:49

LE FRÈRE DE MON AMOUREUX :gaga: :fox: :011: :mimi: :haaaa: :string: :bawaa: :22: :ttt: :love: :18: :ninja: :caramba: :fluffy: YMCA :gaga: :fox: :011: :mimi: :haaaa: :string: :bawaa: :22: :ttt: :love: :18: :ninja: :caramba: :fluffy: YMCA :gaga: :fox: :011: :mimi: :haaaa: :string: :bawaa: :22: :ttt: :love: :18: :ninja: :caramba: :fluffy: YMCA

En plus LUI quoi ce mec je l'aime SHOWERSEX: je pourrais peut être me faire les deux Norgarstein en douce qui sait :sifflotte:

En tout qu'à tu as pris un scénario qui roxe du poney j'ai hate de lire ta fiche et de venir te quemander un lien :héhéhé:

_________________
You're my wonderwall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiant de septième année
Attrapeur & fourchelangue



Gallions : 506
DC? : t.s. mchale / j.c. foster
avatar

Étudiant de septième annéeAttrapeur & fourchelangue

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 16 Déc - 0:50

Éh calme tes ardeurs morag! Tu veux te faire tout le monde aujourd'hui :hihihi:

_________________
'cause it's you and me

⋆ I don't know why i cant keep my eyes off of you.


You and me we belong together Just like a breath needs the air I told you if you called I would come runnin' Across the highs the lows and the in between You and me we've got two minds that think as one And our hearts march to the same beat They say everything it happens for a reason You can be flawed enough but perfect for a person
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 16 Déc - 18:55

Quelle belle rousse dis donc . Moi ça me va hein si tu veux partager Viper :hihihi: . Ca pourrait être sympathique :sex:
Tu peux me quémander tout ce que tu veux avec tes beaux yeux
Merci en tout cas, et bien sûr un lien jolie jeune fille :dead:
Revenir en haut Aller en bas

Étudiante de septième année
Capitaine et batteuse



Gallions : 147
DC? : nope, anciennement Juliet et Cerys de la première version
avatar

Étudiante de septième annéeCapitaine et batteuse

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 16 Déc - 19:53

OMG. OMG. OMG. :dead:
BONJOUR! :caramba: -bienvenue aussi hein tout de même :arrow: -
Bon au risque de répéter un peu ce que tout le monde t'as dis : tu as choisi un scénario du feu de dieu :14: et puis ton perso est carrément
Et forcément je quémande aussi un lien de fifou pour ma petite Nono (qui a une tête de dépressive sur la vava mais c'est pour aller avec mon état actuel pendant les concours blanc m'voyez :013: ) et le truc de diiiiingue c'est que (c'est de la que vient ma joie à la base je me disais que j'allais inonder d'amour :014: les nouveau après les concours mais trop de swag par ici pour que je ne m'y arrête ) on a trop de possibilités pour un lien de diiiiingue!
Ils sont de la même maison à un an d'écart, Nono est la nouvelle capitaine du coup elle a succédé à Al' et ils ont du jouer ensemble depuis le début de sa carrière à lui parce qu'elle est devenue gardienne lors de sa deuxième ou troisième année -et après elle est passée batteuse mais bref-
En plus elle est du genre à passer sa vie à vouloir protéger les gens qu'elle aime bien donc du coup elle peut trop s'en vouloir ne pas avoir réussi/essayé à/de "sauver" Alderic de sa blessure et aussi elle est du genre à avoir du mal à se projeter loin dans l'avenir et tout mais, elle prend de très bonnes décisions tactiques sur le vif, doooonc je la vois bien essayer d'aller chercher de l'aide tactique chez l'ancien capitaine et puis aussi elle aime le quidditch avec amour et passion (oui même si elle tient avec son bro un buisness de pari autour des matchs) et sa mère a aussi du arrêter le quidditch suite à une blessure donc je la vois trop entrain d'essayer de le motiver à remonter sur un balais ou je sais pas juste à assister à un match
Enfin bref y a pleiiiiiiiiins de truc trop de ouf possible! :haaaa:
Je vais arrêter ma période d'hystérie face à ces énormes possibilités trop intéressante et je te laisse finir ta fiche :33
En tout cas il a l'air hypra intéressant ton p'tit mec (et puis c'est un Norgarstein quoi! :amourfou: )

Je t'enverrais un mp après mes concours blancs pour ce lien de fifou :26: (ou tu peux en envoyer un avant mais je risque de ne répondre qu'à partir de vendredi )

_________________
broken bones :: I only have one advice for you mate. Don't fuck with them. They seem so young and naive and easy to fool but he's an evil mastermind and she's a freaking walkyrie. Just remember that no one mess with the Jørgensen :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 16 Déc - 21:27

Ses yeux, ton pseudo, ton prénom, mais tu veux ma mort ? .
ET PUIS CE LIEN NOM D'UN CHOU DE BRUXELLES ! :bawaa: SHOWERSEX:
C'est la base parfaite ma chère, tu as eu une idée lumineuse dis donc
Je viendrais avec plaisir violer harceler ta boite MP en tout cas, mais je m'abstiendrais jusqu'à samedi alors :dead:
(Concours de ? :mimi: )
Revenir en haut Aller en bas

Étudiant de septième année
Capitaine et attrapeur

Gallions : 87
DC? : /
avatar

Étudiant de septième annéeCapitaine et attrapeur

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Jeu 17 Déc - 22:16

Bienvenue \o// Je répèterai bien ce que les autres ont dit mais ça sera plus court de dire que je pense tout comme eux /SBAAAF/
Du coup j'exige un lien juste pour faire comme les autres parce que ton perso est hyper cool ! :23: Et aussi parce qu'il faut garder à l’œil les fréquentations de Nova
Brefouille ! J'espère que tu te plairas ici (mais j'ai l'impression que ça va le faire, je sais pas pourquoi :*_*: ) et :loove:

_________________
Where did I go wrong ?
Sometimes I think I'm crazy cause I see things so differently than anybody else...•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de septième année
Capitaine et batteuse



Gallions : 147
DC? : nope, anciennement Juliet et Cerys de la première version
avatar

Étudiante de septième annéeCapitaine et batteuse

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Ven 18 Déc - 18:29

MOUAHAHA TOI AUSSI TU AS ÉTÉ ENSORCELLÉ PAR LA SWAGGITUDE DE CE LIEN! :sex:

Et bien du coup je t'envois un petit -ENOOOOORME- mp sympathique dès que je l'aurais écris :ii:
Te laisse pas impressionner par le bro de Nono, il grogne plus qu'il ne mort (c'est Nono qui mort :arrow: )

Bonne chance pour la fiche du coup, je sais plus si je l'ai déjà dit

(ps : petits concours blancs des épreuves de l'ENS pour moi, les joies de la prépa littéraire)

_________________
broken bones :: I only have one advice for you mate. Don't fuck with them. They seem so young and naive and easy to fool but he's an evil mastermind and she's a freaking walkyrie. Just remember that no one mess with the Jørgensen :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Sam 19 Déc - 13:33

Jack : Ohoh, serais-tu protecteur ? :hihihi:
En tout cas, je ne toucherais pas un cheveu de Nova bien sûr
Et bien sûr avec un beau garçon comme toi, il nous faudra un lien :cute:

Nova : Mp répondu avec graaaaaaaaand plaisir :hihihi: :hihihi:
J'aimerais bien voir ça si elle mord réellement :dragon:
Fight pour tes concours ma jolie :bawaa:

(Juste pour prévenir, je ne vais pas pouvoir finir ma fiche ce week-end, je m'excuse je viens de rentrer chez moi, je profite un peu de ma famille, je la finis, lundi ou mardi, pardon :mimi: )
Revenir en haut Aller en bas

Étudiante de sixième année




Gallions : 73
avatar

Étudiante de sixième année

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Lun 21 Déc - 3:44

Oh un autre sang pur :cute:
Bienvenue sur le forum Alderic :mimi:

_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de sixième année
Poursuiveuse



Gallions : 135
DC? : t.s. mchale - v.e. norgarstein
avatar

Étudiante de sixième annéePoursuiveuse

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 23 Déc - 10:08

*Judie en mode Viper*

J'aime beaucoup le début de ton histoire :cute: Vivement la suite :haaaa:

_________________
i'm just a day dreamer

⋆ Books carried the whole world's inside them.


If you take a book with you on a journey, an odd thing happens: The book begins collecting your memories. And forever after you have only to open that book to be back where you first read it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chapeau du savoir
& de la répartition



Gallions : 428
avatar

Chapeau du savoir& de la répartition

MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible. Mer 23 Déc - 14:11


Félicitation !

Tu es désormais validé


Tu es admis en huitième année dans médicomagie. Feuphénix t'accueille avec plaisir dans sa grande famille. Ta salle commune se trouve [url=ici]par là[/url] si jamais tu veux faire y un tour et, peut-être, y rencontrer de nouveaux camarades.

N'oublie pas de compléter ton profil si cela n'est pas fait. Il te faut aussi passer au grimoire des avatars pour référencer ta célébrité. Il te faudra également faire tes demandes afin qu'on n'oublie pas de t'ajouter dans tous les registres. Passe donc par ici pour le faire.

Il te faudra des liens afin de bien développer ton personnage en tant qu'individu. Pour ce faire, nous vous conseillons d'aller vous créer une fiche de lien. Afin de jouer, il te sera peut-être utile de te créer un répertoire à rp. Ainsi, les autres joueurs pourront venir te demander un petit rp. Et si tes amis ne peuvent pas te voir, tu peux ouvrir une boîte aux lettres afin de garder contact avec tout le monde. Attention aux beuglantes ! Finalement, nous te demandons de bien vouloir ouvrir un journal de bord. Il d'agit d'un sujet t'appartenant entièrement où il sera facile pour tout le monde de suivre l'évolution de ton personnage. Avec qui il est sorti, s'il a récemment rompu. Avec qui est-il actuellement en mauvais terme. Les choses importantes qui ont évoluées dans sa vie récemment. Nous évitons ainsi de reprendre les présentations à chaque fois, et c'est bien pratique pour avoir une vue d'ensemble sur un personnage de manière rapide !

Tu peux aussi voter pour le forum par ici. Tu gagneras ainsi des points que tu pourras donner à ta maison ou ton ancienne maison tout en suivant son évolution.

Si tu as des questions nous sommes disponibles pour y répondre.


Le staff de Patracitrouilles qui t'aime encore plus et qui a hâte de rp avec toi !


© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible.

Revenir en haut Aller en bas

Alderic ∞ Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Sören - On ne peut pas revenir en arrière ; c’est pas facile de choisir, il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible.
» PC peu compétant ...
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Tu m'aimes ? Tant mieux. Tu ne m'aimes pas, moi non plus.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Parlons un peu

 :: Cimetière. :: Archivage Saison 2
-