AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

bibidi bobidi bou ► nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Étudiante de première année




Gallions : 72
DC? : /
avatar

Étudiante de première année

MessageSujet: bibidi bobidi bou ► nora Mer 2 Déc - 16:44


bibidi bobidi bou




▬ Ellou, habille-toi, on va faire les courses.
▬ J'ai pas envie d'y aller. Il pleut, il y a du vent, il fait froid. 
▬ Ce sont des courses spéciales ... Et tu peux mettre ta cape, si tu veux ...
Les yeux ronds comme des balles de ping-pong, Ellie partit dans un rire frénétique. Elle sauta dans les bras de son frère, ivre de joie, lui fit un gros bisou humide sur la joue et courut sans demander son reste dans les escaliers pour se troquer son pyjama contre ses fringues sorcières qu'elle ne peut mettre qu'occasionnellement.
▬ Ellie, on ne court pas dans les escaliers !
▬ Oui oui ..
▬ Thom, t'es sûr que tu peux la surveiller correctement ?
▬ Mais ouiii, c'est pas comme si je l'avais jamais fait avant ...
▬ Je dois te rappeler l'épisode du parc d'attractions ?
▬ Oh, je l'ai déjà expliqué cent fois ! C'est pas mal faute, j'ai tourné la tête deux secondes et demi !
▬ Et à l'université ?
▬ Je savais pas qu'elle s'était cachée dans la voiture, là ...
Les deux adultes continuaient de se batailler tandis qu'Ellie se débattait avec sa cape qu'elle n'arrivait pas à bien arranger. Elle finit par passer devant le miroir et appliquer un peu de mascara sur ses cils. Fière de sa petite bouille et surexcitée, elle redescendit en un rien de temps. Trois minutes pour se préparer pour au moins deux heures intenses de découvertes magiques.
▬ Ellie, tu es prête ?
▬ Oui M'man.
▬ Regarde-moi une fois. Tu feras bien attention, d'accord ! Tu ne perds pas ton frère.
▬ Oui je t'ai dit.
▬ C'est quoi ça ?
▬ Riiiien, laisse-moi.
Thomas poussa un soupir devant l'oppression de mère Sandman et sourit lorsqu'il s'aperçut que sa petite pousse s'était maquillée. Et voilà, il allait pas arrêter de la charrier, maintenant ! Ellie esquiva les mains de sa maman qui s'approchaient de son visage.
▬ Bon d'accord ... Thom', prends ton gsm, la liste des achats et ça. Normalement ça suffira pour les dépenses. MAIS .. pas d'animaux, d'accord ?
Ellie açquisa, déçue. Même pas un mignon petit boursouflet .. ? Mais elle savait qu'il ne fallait pas discuter avec sa maman quand elle se mettait dans des états pareils. Le regard de son grand frère cracmol lui dictait de rester silencieuse, ce qu'elle écouta sans commentaire. Les deux enfants disparurent au milieu des flammes vertes, direction le Chemin de Traverse.
▬ A tout à l'heure, maman Dragon !
▬ Rentrez entiers !

Ellie marchait à côté de son frère. Les yeux écarquillés devant chaque chose magique qu'elle rencontrait. Que ça soit un animal avec des plumes et des écailles, un sorcier vêtu vraiment bizarrement qui rentrait en transe pour essayer de contrôler son animal domestique, ou des sucettes géantes qui se disputaient pour savoir laquelle serait mangée en première. Devant une boutique de bonbons, Ellie eut un blocage pendant quelques secondes en s'imaginant ingurgiter la quantité de sucreries installées dans la vitrine.
Thomas n'était jamais loin d'elle. Si la magie avait toujours fait partie de son univers, lui ne s'était jamais senti vraiment impliqué dans ce monde. Il regardait sans pouvoir toucher, avec cette frustration qui grandissait quand il se découvrait une nouvelle limite.
Ils s'arrêtèrent devant la boutique de Quidditch pour observer les nouveautés. Un magnifique balai mis en évidence était reluqué par une dizaine de personnes affolées par ses fonctionnalités. Un vif d'or captiva ensuite leur attention lorsqu'il s'enfuit par la porte, sous l'air contrarié du propriétaire.
Les Sandman haussèrent les épaules et continuèrent le chemin.
▬ On se promène, on se promène, mais tu voudrais pas rentrer ? Tu veux commencer par quoi ?
▬ C'est pas évident ?
La gamine fixait une boutique comme si elle était faite de ses friandises préférées. Thomas suivit son regard pour reconnaître le fabriquant de baguettes. C'est vrai que s'il n'avait pas été cracmol, mais bien sorcier, c'est là qu'il aurait voulu se rendre en premier.
▬ Allons-y dans ce cas ! En espérant qu'il n'y aura pas trop de monde !
Ellie sautilla jusqu'à la boutique et mit une hésitation avant de pousser la porte, bruit de sonnette. Ils entrent, découvrant l'intérieur avec de la magie dans les yeux.
© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.



_________________
be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. sia ♦️ breathe me


Dernière édition par Ellie C. Sandman le Ven 4 Déc - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabricante de baguettes
Gérante chez Ollivanders

C'est la baguette qui choisit son sorcier, non le contraire...

Gallions : 25
DC? : Aucun °~°
avatar

Fabricante de baguettesGérante chez Ollivanders

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Jeu 3 Déc - 21:04

Bibbidi-Bobbidi-Boo


 


 

 
 

Nora adorait le mois de septembre, depuis toujours, vraiment, même si c'était d'autant plus vrai depuis qu'elle travaillait à Ollivander. Et en être le propriétaire, d'autant plus, lui rappelait que septembre était la période la plus sympathique de l'année : Poudlard lui donnaient l'occasion de vendre des baguettes. Bien sûr, tout au long de l'année, elle avait la visite de quelques personnes ayant brisé leur baguette, l'ayant fêlée, ou alors ayant tout autre problème avec cette dernière.

Elle adorait les Première Années. Si joyeux, si émerveillés par tout ce qu'elles touchaient, voyaient. Mais surtout, la première rencontre avec la première baguette. Certes, son échoppe ressemblait à un véritable désastre à chaque fois qu'un première année testait la mauvaise baguette, mais l'émerveillement était toujours là.
Cela faisaient raisonner la Chemin de Traverse de rires, de chants, de cris et de joie surtout et cela réjouissait toujours Nora. Elle aimait aussi  son temps libre, ce n'était pas une bourreau du travail, à faire les boutiques -entendez par là, passer son temps chez Tom ou chez Madame Guipure- et s'y ruiner un peu… Être veuve n'apportait pas que des inconvénients, vous savez ! Mais sa plus grande joie était d'être de parler, de réconforter le vieil Ollivander, mis à part une certaines différence d'âge et de physique, il lui rappelait un peu feu son mari. Elle le laissa dormir dans son fauteuil avant de retourner enfiler une robe plus chic et faire ses comptes.
Lorsque la petite cloche de la prote d'entrée se mit à sonner, le propriétaire revint à l'avant boutique. C'était parfait, à vrai dire, et Nora vint les accueillir, les bras ouverts, avec un large sourire, et ses yeux qui pétillaient de joie.


Bienvenue! Entrez, entrez vite! Je suis Nora Miller, mais appelez-moi Nora. Il est temps pour vous de trouver votre meilleur compagnon: une baguette! Et n'oubliez pas: c'est la baguette qui choisit son maître… Alors ? Qui doit-je aider à trouver son nouveau compagnon ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de première année




Gallions : 72
DC? : /
avatar

Étudiante de première année

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Ven 4 Déc - 1:06


bibidi bobidi bou




▬ Bienvenue! Entrez, entrez vite! Je suis Nora Miller, mais appelez-moi Nora. Il est temps pour vous de trouver votre meilleur compagnon: une baguette! Et n'oubliez pas: c'est la baguette qui choisit son maître… Alors ? Qui doit-je aider à trouver son nouveau compagnon ?

La gamine trépignait. Elle était dans la célèbre boutique d'Ollivander, comme elle avait toujours rêvé de s'y trouver, afin de trouver LA baguette qui lui correspondrait le mieux. Elle en avait rêvé, elle en avait fait quelques cauchemars, mais à présent elle y était, et il n'y avait qu'elle qui pourrait décider de ce qu'il se passerait à présent. Pas besoin de se pincer pour se sortir de ce mauvais rêve, elle ne pourrait pas y échapper.
▬ C'est pour moi qu'on est venu !
Ellie s'avança d'un pas timide, et à la fois, avec une maladresse qui ne pouvait cacher sa fierté, son empressement et sa joie. Elle leva un regard entendu avec son frère, qui prit le relais avec un sourire, un peu trop charmeur au goût d'Ellie. Il était venu pour l'accompagner, la surveiller, l'occuper, tout ça tout ça ! Pas pour flirter avec la première sorcière qu'il croisait et l'abandonner, la délaisser, l'oublier et la mettre de côté. Elle était la reine, pas cette pimbêche !
▬ Exactement, j'ai bien peur que je sois un cas désespéré en ce qui concerne la magie. Vous avez de quoi, la satisfaire ?
Ellie roula des yeux et s'avança vers le comptoir, partagée entre la jalousie et l'excitation de se trouver ici.
▬ C'est bizarre ! Pourquoi vous vous appelez "Ollivander" si en réalité, vous vous appelez Nora Miller ? Vous vouliez pas votre propre boutique de baguettes ? Ou vous êtes mariée à un Ollivander ?

La jalousie fraternelle, un soupçon de méchanceté et des pieds dans le plat. C'était la recette parfaite d'une rencontre pleine de rebondissements. Ellie n'aimait pas partager son frère, et c'est vrai qu'elle avait son petit caractère de cochon quand on la contrariait. Mais dans le fond, c'était un petit ange: dès qu'on lui proposera d'essayer sa première baguette magique, elle oubliera certainement ces histoires de flirts d'adultes dégoûtants pour se concentrer sur des choses bien plus importantes: la magie qu'elle sortirait de ce bout de bois disgracieux.
▬ C'est bien pour elle qu'on est venu, et c'est bien à cause d'elle qu'on pourrait repartir ...
Le jeune homme fixa sévèrement sa petite soeur, qui marmonnait des paroles incompréhensibles entre ses dents. Elle finit par baisser la tête et il stoppa la pression humiliante qui pesait sur ses petites épaules.
▬ Nora, je vous présente mon adoraaable petite soeur, Ellie. Vous pouvez l'appeler Cara, aussi, ou Carrie, ça l'agace beaucoup. Et moi, je m'appelle Thomas, mais vous pouvez m'appeler Thom si vous en avez envie.

© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.



_________________
be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. sia ♦️ breathe me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabricante de baguettes
Gérante chez Ollivanders

C'est la baguette qui choisit son sorcier, non le contraire...

Gallions : 25
DC? : Aucun °~°
avatar

Fabricante de baguettesGérante chez Ollivanders

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Sam 12 Déc - 17:48

Bibbidi-Bobbidi-Boo


 


 

 
 

Une Première année et son frère, à ce qu'il semblait être, s'avancèrent vers elle.
« Monsieur et Mademoiselle, je suis bien aise de vous voir ici dans ma boutique. »


La jeune fille s'avança d'une manière assez comique et cela décocha à Nora un sourire en coin. Alors que cette petite regardait son frère d'un air peu satisfait, ce dernier faisait un sourire sympathique à Nora qui lui fit un petit clin d’œil.

« C'est pour moi qu'on est venu ! » s'exclama la petite, l'air sûr.
« Exactement, j'ai bien peur que je sois un cas désespéré en ce qui concerne la magie. Vous avez de quoi, la satisfaire ? »

Nora laissa un rire sortir de sa bouche :

« Ha, ha ! J'en ai maté des plus coriaces alors ce n'est pas votre petit sœur qui... »

Mais la jeune fille, visiblement provocatrice, s'exclama près du comptoir :

« C'est bizarre ! Pourquoi vous vous appelez "Ollivander" si en réalité, vous vous appelez Nora Miller ? Vous vouliez pas votre propre boutique de baguettes ? Ou vous êtes mariée à un Ollivander ? »

Nora garda un moment le silence. Elle l'observa, se faisant quelques notes mentales quant à son apparence générale, son attitude pendant cette attente, de telle sorte à pouvoir réfléchir quelque peu déjà au type de baguettes qu'elle lui proposerait.
La propriétaire s'éclaircit la gorge, un sourire rassurant et jovial sur les lèvres malgré ses explications.

« Eh bien, malheureusement, je suis veuve. J'étais mariée à Gendrin Ollivander, c'est-à-dire le petit-fils si l'on compte depuis Garrick Ollivander, mort de vieillesse. Si vous l'aviez connus, il m'a vendu sa baguette ce cher et sympathique Garrick. C'est son fils qui dort dans l'arrière-boutique. Hi, hi. Mais Gendrin et moi ont eut la malchance de tomber sur des Wilis durant un voyage en Pologne et... Vous devinez la suite. Enfin, ce n'est pas pour moi que nous sommes venus mais pour toi, jeune fille ! »

« C'est bien pour elle qu'on est venu,plussoya le garçon, et c'est bien à cause d'elle qu'on pourrait repartir...  Nora, je vous présente mon adoraaable petite soeur, Ellie. Vous pouvez l'appeler Cara, aussi, ou Carrie, ça l'agace beaucoup. Et moi, je m'appelle Thomas, mais vous pouvez m'appeler Thom si vous en avez envie. »

Une fois tous trois s'étant présentés, elle hocha la tête et partit chercher dans les étagères une baguette en bois de cyprès, avec un crin de licorne, dur et de taille moyenne.
En général, il était rare de réussir, dès le premier essai, de trouver la bonne baguette. Elle posa donc la baguette devant eux, ouvrant doucement le couvercle de chaque boîte, révélant la baguette.


« Mademoiselle, je vous laisse essayer. Si ce n'est pas la bonne, nous en essayerons un autre. » puis tout en se retournant vers le garçon :« Et vous ? Vous n'avez pas de baguette ? Cracmol je suppose ? C'est dommage. Je suis sûr qu'une baguette souple, longue peut-être ? et en houx ou en pommier aurait fait l'affaire. »
 


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de première année




Gallions : 72
DC? : /
avatar

Étudiante de première année

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Mar 26 Jan - 2:20


bibidi bobidi bou




▬ Monsieur et Mademoiselle, je suis bien aise de vous voir ici dans ma boutique.
Une fois les amabilités prononcées, Ellie s'extasia sur l'intérieur de la boutique. Si rustique, si respectable ; elle avait envie de prendre un bout de chez Ollivander pour le garder dans sa boite à souvenirs. Et elle pourrait se rappeler de ce moment magique. Elle était partagée entre l'excitation et l'agacement. Son frère brisait SON moment. Le moment où les petites voix chanteraient dans sa tête quand elle aura trouvé sa baguette magique. Le moment où elle s'en saisira, Ellie imaginait déjà Nora pouffer de rire devant les absurdités que pouvaient débiter son frangin d'amour. Mais le mauvais caractère de la jeune fille et ses remarques désagréables lorsqu'elle opposait un peu de résistance n'avaient pas de quoi effrayer la jeune femme.
▬ Ha, ha ! J'en ai maté des plus coriaces alors ce n'est pas votre petit sœur qui...
Elle était inoffensive en soi, bien qu'elle posséderait toujours le pouvoir des mots pour blesser et remettre les choses à leur place. Ellie pensait toucher un point sensible, en discutant Miller/Ollivander. Elle ne se doutait pas qu'elle toucherait à une histoire vraiment touchante et dramatique ...
▬ Eh bien, malheureusement, je suis veuve. J'étais mariée à Gendrin Ollivander, c'est-à-dire le petit-fils si l'on compte depuis Garrick Ollivander, mort de vieillesse. Si vous l'aviez connus, il m'a vendu sa baguette. C'est son fils qui dort dans l'arrière-boutique. Hi, hi. Mais Gendrin et moi ont eut la malchance de tomber sur des Wilis durant un voyage en Pologne et... Vous devinez la suite. Enfin, ce n'est pas pour moi que nous sommes venus, mais pour toi, jeune fille ! 
La jeune fille se prit une claque imaginaire dans la figure et s'immobilisa, gênée des mots qui avaient pu traverser la barrière de ses lèvres quelques instants plus tôt. Ellie baissa les yeux, fixant le plancher avec honte et sentant le regard sévère de Thomas sur sa chevelure châtain. Elle se mordit la lèvre et releva doucement son visage coupable vers la sorcière.
▬ Je suis désolée ... Je voulais pas être méchante ... Je savais pas que votre mari était mort. 
Thomas posa la main sur l'épaule de sa soeur avec un demi-sourire. La voir redevenir une petite souris était bien plus agréable que de la voir cracher du venin inutilement sur les autres, même si c'était une action dirigée contre le camp fraternel à la base ... Nora restait impassible devant l'annonce de son défunt mari, elle avait dû en voir des pires qu'Ellie ; du moins, cette dernière l'espérait de tout son cœur, parce qu'elle ne voulait pas se mettre à dos la famille Ollivander !

Nora disparût quelques instants de derrière le comptoir pour s'engager dans l'étroite allée pleine de boites fines. Elle revient en posant la boite devant la petite fille et souleva le couvercle. Les yeux plein d'étoiles, Ellie contemplait la baguette, sans oser y toucher ; elle écouta avec attention.
▬ Mademoiselle, je vous laisse essayer. Si ce n'est pas la bonne, nous en essayerons un autre. Et vous ? Vous n'avez pas de baguette ? Cracmol je suppose ? C'est dommage. Je suis sûr qu'une baguette souple, longue peut-être ? et en houx ou en pommier aurait fait l'affaire.
Thomas chercha une demi-seconde ses mots, légèrement blessé dans sa condition de cracmol. Il n'était pas si malheureux que ça, mais l'avouer  était toujours aussi délicat pour lui.
▬ Ça se voit tellement que ça ? Et pourquoi du houx ou du pommier pour moi, en fait ?
Ellie ne souriait plus vraiment. Elle voyait bien que cette situation le chagrinait, dans le fond. Et elle se sentait toujours coupable, d'agiter son bout de bois en espérant qu'il fasse de la bonne magie, et pas en déclenchant une catastrophe d'envergure ... Même si dans le fond, elle était surexcitée et heureuse comme jamais.
La jeune fille s'empara de la baguette en cyprès et l'agita doucement en direction du plafond. Une grosse fissure courut le long du plafond, se dirigeant dangereusement vers le lustre avant de s'immobiliser. La jeune fille, les yeux ronds comme des cognards, déposa la baguette dans sa boite comme si elle ne l'avait jamais eue en main. Il était clair qu'eux deux n'étaient pas faits pour s'entendre ! Mais bon, le choix était large en matière de compagnon de vie !
▬ C'est vrai, ça ! Comment vous choisissez les baguettes à présenter à tout ceux qui viennent ? 

© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.



_________________
be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. sia ♦️ breathe me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabricante de baguettes
Gérante chez Ollivanders

C'est la baguette qui choisit son sorcier, non le contraire...

Gallions : 25
DC? : Aucun °~°
avatar

Fabricante de baguettesGérante chez Ollivanders

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Sam 30 Jan - 17:12

Bibbidi-Bobbidi-Boo





« Je suis désolée ... Je voulais pas être méchante ... Je savais pas que votre mari était mort. » s'excusa la petite, l'air penaud.

Nora remarqua que la jeune fille devait être terriblement honteuse de sa maladresse. Elle n'était pas méchante, Nora l'avais deviné, c'était l'âge après tout... La petite fille se faisait aussi petite qu'une souris et elle le resta jusqu'à ce que Nora revienne. Quand elle l'a posa sur le comptoir et qu'elle l'ouvrit, on pouvait lire dans son regard, un émerveillement sans nom, tellement il y avait d'étoiles qui pétillaient. Elle restait comme paralysée de voir la baguette. Sa première baguette ? Peut-être.


« Vous savez, la vie de veuve me donne quelques libertés. Gendrin était fort sympathique mais ce que je lui reprochait assez fut son avarice, dut au fait que les affaires, c'est les affaires, peut-être. Mais l'argent m'aide bien, des fois. »

En attendant, et bien malgré elle, Nora avait légèrement blessé le jeune garçon qui accompagnait la demoiselle en supposant qu'il était Cracmol.

« Ça se voit tellement que ça ? Et pourquoi du houx ou du pommier pour moi, en fait ? »

C'est sûr qu'il était toujours très délicat pour une famille de sorcier d'annoncer aux proches que l'on avait un enfant Cracmol. Nora regarda la jeune fille : décidément, nous avons toutes les deux, le don de mettre les pieds dans le plat sans vouloir être méchante. La petite fille agitait mollement le bout de bois et ce dernier fit une fissure au mur jusqu'au lustre. Avec précipitation, la jeune fille remit la baguette en sa boite. Nora regardait la fissure puis ouvrit la bouche avant de la refermer. Elle sortit délicatement sa baguette et, d'un geste du poignet, elle répara le dégât. Après tout, ce n'était pas une petite fissure qui allait mettre à mal l'endroit, après ce que Celui-Qui-A-Survécut soit passé prendre sa baguette. Nora referma donc l'écrin et le replaça magiquement sur les étagères. »

« Bon. Comme celle-ci n'allait pas, en voici une souple et moins ample que la précédente. Elle mesure vingt cinq centimètres et je vous ait choisis du bois de frêne pour leur loyauté, si un grand plaisantin s'amuse à la voler, il en payera cher les conséquences... Puis pour le cœur, j'ai eut l'idée, pour sa accroitre la puissance, d'en prendre une avec un cœur de dragon. »
« C'est vrai, ça ! Comment vous choisissez les baguettes à présenter à tout ceux qui viennent ? demanda tout à coup la petite.
Eh bien c'est simple : les baguettes sont dotés d'une véritable personnalité qui est influencée au cours de leur création par le bois et le cœur qui la composent, et comme disait mon grand-père par alliance : c'est la baguette qui choisit le Sorcier et non le contraire. Cette sélection ne s'effectue pas par le plus grand des hasards et une quantité d'indices visibles dans les éléments constitutifs d'une baguette magique trahissent des informations très personnelles sur le sorcier qui la détient. Selon le bois, l'élément magique, la longueur ou la souplesse d'une baguette, on pourra ainsi apprendre énormément de chose sur la personnalité d'un sorcier. Une baguette fine montrera un sorcier élégant par exemple. Un sorcier à petite baguette montrera que le propriétaire du bout de bois est réactionnaire. Ou encore, Olympe Maxime, la Directrice de l'Académie Beauxbâtons, du fait de son hybridation de Géante, a une baguette plus longue dut à sa taille ; mais un sorcier de petite taille n'aura pas forcément besoin d'un arrangement.

Pour revenir à vous, jeune homme, le houx a un pouvoir protecteur, vous l'êtes avec votre sœur je suppose, et le pommier, quant à lui, est fait pour des sorciers avec des inspirations élevées ; et comme j'imagine que vous souhaiteriez avoir plus de reconnaissance de la part des autres sorciers...

Enfin, si comme moi, vous souhaitez devenir des Fabricants de baguettes avec moi, je vous en dirais plus, sans oublier les livres de Poudlard. Hé, hé. Je suis sûr que même les Cracmols peuvent le devenir. Ils ont assez de connaissances pour sentir la présence des Détraqueurs alors pourquoi ne pas devenir vendeur de baguettes. Ne pas avoir de pouvoirs magique ne constitue pas vraiment de handicap dans ce domaine si ce n'est que les futurs fabricants de baguettes doivent voyager à travers le monde, en compagnie d’un Maître, pour apprendre à chasser et capturer des créatures magiques, à préserver les propriétés magiques du bois. Il faut aussi, en parallèle de ces études, développer des connaissances encyclopédiques en Herbologie, Soins aux Créatures Magiques et Sortilèges. Pour ce dernier point, il n'y aura que de la théorie et la pratique se fera par le Maître, bien entendu. En plus de posséder une mémoire prodigieuse, vous devrez aussi apprendre à récolter des ventricules de dragon et des cornes de licornes sans vous faire éventrer… Autant dire que ce n’est pas à la portée du premier venu…


Elle fini sa phrase avec un sourire dont elle a le secret puis son regard se reporta sur le boitier qu'elle ouvrit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étudiante de première année




Gallions : 72
DC? : /
avatar

Étudiante de première année

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Dim 7 Fév - 22:58


bibidi bobidi bou




▬ Vous savez, la vie de veuve me donne quelques libertés. Gendrin était fort sympathique mais ce que je lui reprochait assez fut son avarice, dut au fait que les affaires, c'est les affaires, peut-être. Mais l'argent m'aide bien, des fois.  
Ellie haussa un sourcil. Cette femme parlait comme si elle était une petite vieille. Et d'apparence, elle ne devait pas en avoir vu tellement que ça. Comme quoi, la mort, ça faisait vraiment prendre des coups de vieux. Ellie eut une pensée pour ses grands-parents, qui lui parlaient toujours de leur jeunesse. D'après eux, ils avaient tout vu et la jeunesse d'aujourd'hui n'était plus ce qu'elle était ! Moins solide, plus geignarde, moins brave, plus facile à vivre. Ellie soupira. Elle n'en avait que faire de l'argent, ce n'était pas sa responsabilité ... La jeune fille leva ses yeux au ciel, entre l'agacement et la gêne. Après tout, cette fissure au plafond était un peu trop voyante ... Et c'était dangereux, aussi !

La sorcière accomplit répara ce méfait en un tour de main, comme si ce n'était rien. C'est vrai qu'elle devait en voir passer des dizaines, des premières années qui ne contrôlaient pas leurs pouvoirs et qui les laissaient se terrifier par les baguettes magiques ne les choisissant pas. La jeune fille se rassura à cette pensée et attendit la suite, ne sachant pas ce qu'elle était sensée faire à ce stade de l'échelle de la honte ...
▬ Bon. Comme celle-ci n'allait pas, en voici une souple et moins ample que la précédente. Elle mesure vingt cinq centimètres et je vous ait choisis du bois de frêne pour leur loyauté, si un grand plaisantin s'amuse à la voler, il en payera cher les conséquences... Puis pour le cœur, j'ai eut l'idée, pour sa accroitre la puissance, d'en prendre une avec un cœur de dragon.
Ellie écoutait, impatiente à l'idée d'essayer cette nouvelle baguette. Peut-être que le second choix sera le mieux, peut-être qu'elle sortira de cette boutique avec une baguette en poche, l'objet magique qu'elle considérait comme le plus important chez un sorcier, la base de la magie.
▬ Eh bien c'est simple : les baguettes sont dotés d'une véritable personnalité qui est influencée au cours de leur création par le bois et le cœur qui la composent, et comme disait mon grand-père par alliance : c'est la baguette qui choisit le Sorcier et non le contraire. Cette sélection ne s'effectue pas par le plus grand des hasards et une quantité d'indices visibles dans les éléments constitutifs d'une baguette magique trahissent des informations très personnelles sur le sorcier qui la détient. Selon le bois, l'élément magique, la longueur ou la souplesse d'une baguette, on pourra ainsi apprendre énormément de chose sur la personnalité d'un sorcier. Une baguette fine montrera un sorcier élégant par exemple. Un sorcier à petite baguette montrera que le propriétaire du bout de bois est réactionnaire. Ou encore, Olympe Maxime, la Directrice de l'Académie Beauxbâtons, du fait de son hybridation de Géante, a une baguette plus longue dut à sa taille ; mais un sorcier de petite taille n'aura pas forcément besoin d'un arrangement.
Ellie écoutait d'une oreille attentive. Mais son attention était vite ennuyée, surtout avec son impatience d'essayer sa nouvelle baguette. A la moitié de la tirade pourtant instructive, la demoiselle se saisit l'objet dormant dans son étui sans oser l'agiter. Elle attendit la fin de l'anecdote de Nora pour l'agiter, et la laisser tomber aussitôt avec un petit cri. Ellie observa sa main pour voir si elle n'était pas brûlée mais constata qu'elle se portait à merveille. Elle jeta un coup d’œil à la baguette au sol. Une baguette loyale, elle avait dit ? Pas loyale à la future poufsouffle en tout cas ! La prenant avec précipitation, Ellie la reposa dans son étui avec peur de se brûler à nouveau.
Thomas lui avait à peine jeté un coup d’œil. Il avait acquiescé tout au long de l'explication de la vendeuse, saisissant les références et comprenant tout son charabia. Ellie ne savait pas qui était Olympe et avait du mal à comprendre qu'une baguette pouvait choisir son sorcier, comme si elle avait une âme. Il finit par lui jeter un nouveau regard sévère en remarquant sa bêtise puis se re-concentra sur la veuve.
▬ Pour revenir à vous, jeune homme, le houx a un pouvoir protecteur, vous l'êtes avec votre sœur je suppose, et le pommier, quant à lui, est fait pour des sorciers avec des inspirations élevées ; et comme j'imagine que vous souhaiteriez avoir plus de reconnaissance de la part des autres sorciers...
Le jeune homme en question se sentait déjà mieux. Fier de cette description assez fidèle de la réalité, il ne s'en rendit pas compte, mais ses épaules se carrèrent, le torse regonflé d'orgueil. Ellie montra sa fossette en voyant l'air benêt de ce dernier et le poussa légèrement. Et Ellie ne trouvait pas la description si fidèle. Il était protecteur, oui, mais la plupart du temps, c'est lui qui cherchait à l'étouffer en s'asseyant sur elle, à la coincer au sol en lui faisant des clés de bras ou à la torturer aux larmes en la chatouillant inlassablement ! Quant à la reconnaissance, Ellie le voyait humble. Il tirait des feux d'artifice, ce qui était un métier de rêve. Elle ne voyait pas ce qu'on pouvait rêver de mieux ... S'occuper de bébés panda, peut-être. Et encore, ça voulait dire toucher des excréments ! La jeune fille eut une moue un peu dégoûtée en s'emportant dans ses pensées. Cette fois-ci, elle s'approcha de son frère et posa sa tête sur son flanc, calme.  C'était son moment. Et elle ne voulait pas lui gâcher son moment, parce que l'air de rien, cette Miller n'était peut-être pas une vraie Ollivander aux yeux de la jeune fille, mais elle savait trouver les mots pour mettre un peu de baume au cœur de son frère. Et Ellie, elle l'aimait bien, cette petite dame, au final. Elle avait décidé que s'il voulait la draguer encore, il pourrait, sa cadette ne ferait pas d'histoire.
▬ Enfin, si comme moi, vous souhaitez devenir des Fabricants de baguettes avec moi, je vous en dirais plus, sans oublier les livres de Poudlard. Hé, hé. Je suis sûr que même les Cracmols peuvent le devenir. Ils ont assez de connaissances pour sentir la présence des Détraqueurs alors pourquoi ne pas devenir vendeur de baguettes. Ne pas avoir de pouvoirs magique ne constitue pas vraiment de handicap dans ce domaine si ce n'est que les futurs fabricants de baguettes doivent voyager à travers le monde, en compagnie d’un Maître, pour apprendre à chasser et capturer des créatures magiques, à préserver les propriétés magiques du bois. Il faut aussi, en parallèle de ces études, développer des connaissances encyclopédiques en Herbologie, Soins aux Créatures Magiques et Sortilèges. Pour ce dernier point, il n'y aura que de la théorie et la pratique se fera par le Maître, bien entendu. En plus de posséder une mémoire prodigieuse, vous devrez aussi apprendre à récolter des ventricules de dragon et des cornes de licornes sans vous faire éventrer… Autant dire que ce n’est pas à la portée du premier venu…

Là, la fillette était sous le charme. Captivée du premier au dernier mot, elle était restée immobile, la bouche légèrement entrouverte et la tête faisant danser avec imagination les situations évoquées.
Thomas souriait poliment. Il avait posé une main instinctivement dans la nuque de sa soeur pour la masser. Le jeune homme avait passé sa main vacante dans ses cheveux pour les remettre en place, tout en cherchant ses mots.
▬ En réalité, je ne cherche pas vraiment de boulot dans le monde magique. Je préfère amener un peu de magie aux gens qui n'en n'ont pas, c'est ça qui me rend heureux. Je suis artificier. 
▬ C'est vrai ! Et il tire les plus beaux ! D'ailleurs, tu m'as toujours pas emmené à ton travail ... Je veuux voiiiiir ! Avant de partir à Poudlard, je veuuux que tu m'emmèneeeees ... pour voir ce que tu fais ? 
Ellie avait toujours été émerveillée par les activités de son aîné, mais c'est vrai qu'elle avait plutôt gardé sa fierté de lui pour elle et n'avait jamais montré un tel engouement public. Ça lui fit plaisir, en un sens, mais elle se comportait vraiment comme un petit singe impoli, et insolent.
▬ Ellie, calme-toi s'il te plait. Je t'emmènerai, si tu es calme ... Parce que pour le moment, je regrette de ne pas avoir laissé Maman venir. Elle t'aurait mis une laisse, tu sais ! Et même peut-être une muselière ! 
La fillette se calma instantanément. Elle n'avait pas un mauvais fond, mais c'est vrai qu'elle était plutôt intenable, elle s'en rendait compte à présent. C'était l'adrénaline qui lui courait dans les veines, l'excitation à l'approche du monde magique et son frère à ses côtés lui donnait l'impression que tout était à sa portée, que la ville allait s'incliner à son passage ... Elle mima une tirette qu'elle fermait sur sa bouche et sourit innocemment. Elle essayait de se contenir, bien sûr ... Mais elle perdait le contrôle.
▬ Promis, promis ! 
▬ J'aime mieux ça. 
Thomas l'abandonna du regard, jusqu'à sa prochaine bêtise.
▬ Je suis vraiment désolé. Je sais pas ce qu'elle a aujourd'hui. Elle a dû manger des bonbons en cachette ou prendre de la drogue. 
Il eut un petit rire à cette idée d'Ellie sous influence. Mon dieu, il ne faudrait pas que ça arrive, vu qu'elle était déjà insupportable sans !
▬  Héé ! Je le dirai à Maman, ça ! Pour la laisse aussi, d'ailleurs !
Faussement vexée, elle avait déjà hâte de voir son frère se faire disputer. Un moyen de pression aussi, pour qu'il soit plus flexible pour le reste de l'après-midi ... Dur dur d'être une petite soeur ! Il fallait user de tout ce qui nous passait sous le nez pour résister aux coups bas des plus grands !
▬ En tout cas, je ne savais que vous alliez récolter les ingrédients constituant des baguettes, c'est fascinant ! Je pensais que vous vous occupiez juste de l'assemblage et de la vente ... Vous ne manquez pas d'ongles de petites traîtresses dans vos stocks, par hasard ? Ses cheveux, ses ventricules, sa bave, n'importe quoi ?
Il lança un regard amusé à Ellie, et lui décoiffa ses cheveux. Il plaisantait, bien sûr. Il avait l'humour noir lorsqu'il perdait peu à peu patience.  
▬ Enfin ! Ce sera peut-être sa vocation, je la vois bien sous votre aile, si vous arrivez à la mater !
▬  Mmmh, je veux pas courir dans les bois pour blesser des animaux ... Ça ressemble un peu à du braconnage ... Dites, vous savez si en Afrique, on utilise des parties de rhinocéros, d'éléphant ou de lion pour les baguettes ? C'est quand même pas les sorciers qui en sont responsables ? Parce que c'est quand même horrible ... Non, moi je veux étudier les étoiles ou les runes !

© Patracitrouilles est la propriété de Gwenlan & Meblang. Toute reproduction totale ou partielle est interdite.



_________________
be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. sia ♦️ breathe me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabricante de baguettes
Gérante chez Ollivanders

C'est la baguette qui choisit son sorcier, non le contraire...

Gallions : 25
DC? : Aucun °~°
avatar

Fabricante de baguettesGérante chez Ollivanders

MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora Lun 15 Fév - 15:19

Bibbidi-Bobbidi-Boo





Nora sentait que sa petite explication avait fait sensation chez petite cliente bouche bée. Eh oui, la connaissance encyclopédique de Nora en avait toujours épatés plus d'un en ce monde.
Elle lui fit un petit clin d’œil.


« Je crois que cette baguette n'est décidément pas faites pour vous non plus mademoiselle. »

   Elle prit la baguette et alla en chercher une autre, disparaissant à nouveau dans les étagères puis elle revint avec une nouvelle boite. Thomas prit la parole.

  En réalité, je ne cherche pas vraiment de boulot dans le monde magique. Je préfère amener un peu de magie aux gens qui n'en n'ont pas, c'est ça qui me rend heureux. Je suis artificier.
« Artificier ? Eh bien si vous savez tout les artifices pour illuminer le ciel, vous saurez illuminer ceux du cœur d'une femme. Ha, ha ! »
Nora aimait beaucoup l'humour et en profitait à en mettre un peu quand le moment se présentait. Ellie s'exclama aussitôt.
« C'est vrai ! Et il tire les plus beaux ! D'ailleurs, tu m'as toujours pas emmené à ton travail ... Je veuux voiiiiir ! Avant de partir à Poudlard, je veuuux que tu m'emmèneeeees ... pour voir ce que tu fais ? »

  La jeune jeune était vraiment passionnée. Elle avait aussi beaucoup d'admiration pour son frère et à son travail, a priori. Enfin, elle verra bien ce qu'elle voudra faire plus tard. Chacun de nous est rempli d'ambition et ce, dès sa naissance : réussir à monter sur le canapé quand on a quatre pattes, par exemple, en fait partit. Mais la petite avait vraiment l'air de ne pas vouloir se calmer et son frère ne manqua pas d'en faire l'observation suivante.

« Ellie, calme-toi s'il te plait. Je t'emmènerai, si tu es calme ... Parce que pour le moment, je regrette de ne pas avoir laissé Maman venir. Elle t'aurait mis une laisse, tu sais ! Et même peut-être une muselière ! »

  La jeune fille se calma instantanément, comme si elle avait reçut nu choc électrique.

« Promis, promis ! »s'exclama aussitôt la petite effrontée.
« J'aime mieux ça. Je suis vraiment désolé. Je sais pas ce qu'elle a aujourd'hui. Elle a dû manger des bonbons en cachette ou prendre de la drogue.

Nora lui dit que ce n'était pas la peine de se fâcher et que, au contraire, il ne fallait pas hésiter à extérioriser et à montrer son enthousiasme pour certaines choses bien que c'est vrai que, dans certains cas, on peut supposer bien des choses...

« Héé ! Je le dirai à Maman, ça ! Pour la laisse aussi, d'ailleurs ! »

En voilà une petite fille avec du caractère et du répondant. Elle allait sans doute finir comme la gérante de ce magasin avec un caractère aussi trempé que celui-là !

« En tout cas, je ne savais que vous alliez récolter les ingrédients constituant des baguettes, c'est fascinant ! Je pensais que vous vous occupiez juste de l'assemblage et de la vente ...

« Selon moi, il est primordial d'aller chercher les ingrédients à la source, accompagnée bien entendue, car on peut s'attendre à de mauvaises surprises. Et puis, ce n'est pas parce que l'on est une dame que l'on ne doit pas aller se salir les mains, car oui, c'est aussi ça le métier. »

Puis il continua avec le sourire et un peu d'humour noir :

« Vous ne manquez pas d'ongles de petites traîtresses dans vos stocks, par hasard ? Ses cheveux, ses ventricules, sa bave, n'importe quoi ? Enfin ! Ce sera peut-être sa vocation, je la vois bien sous votre aile, si vous arrivez à la mater ! »

Nora répondit entre deux éclats de rires.

J'avoue ne jamais avoir étudié un tel spécimen mais si vous voulez avoir un peu la paix, je la prendrais bien en pension cherz moi !

Mais la petite n'avait pas vraiment l'air convaincue à l'idée de courir dans les bois pour blesser des animaux. C'était un peu comme du braconnage selon elle d'utiliser du rhinocéros, de l'éléphant ou même du lion pour constituer une baguette. Trouvant cela horrible, les métiers où l'on a la tête plongée dans les étoiles ou bien les runes seraient plus tentants.

« Oh mais rassure-toi vite : les "parties" dont tu doit parler sont soit des poils de crinières ou des griffes de lions - mort sinon la mission serait un échec ou trop cruelle - ; soit les cornes sont prélevés sur des animaux morts. Mais il est vrai que certaines personnes sans scrupules tues des animaux pour en faire des baguettes en ivoires qui se vendent à prix d'or. En attendant, voici une baguette qui, bien qu'elle ne soit pas en ivoire est en bois de rose, vingt-un centimètres, fine et souple, mais caractérielle ! Pour le cœur, c'est du cheveux de Vélane, provenant d'une vielle Vélane ayant voulu donner ses cheveux à sa mort. »

Nora ne savait pas si l'anecdote, fausse quoique un peu teintée de vérité, allait ragoûter la jeune fille, mais elle espérait que ce soit la bonne.



HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: bibidi bobidi bou ► nora

Revenir en haut Aller en bas

bibidi bobidi bou ► nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» bibidi bobidi bou ► nora
» Bibidi Bobidi Bou ♥
» Azénora
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Royaume Uni

 :: Le Chemin de Traverse. :: Boutiques :: Ollivander
-