AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en Novembre 2075
Le froid s'installe sur l'Écosse
Rapporter de nouveaux membres remporteras 100pts à votre maison !
Faites de la publicité !
Nous avons besoin de professeurs, de gryffondors
et de serpentards.
La version 2.3 est en place !
L'équipe tient à vous rappeler qu'un écart maximal de 8 ans
est autorisé entre votre personnage et la célébrité qui le représente.

Partagez|

With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Lun 27 Jan - 18:47

Ysaline & Lesli ❥ les hommes sont pétris d’arrogance ou de stupidité et quand ils sont aimable ils sont si influençable qu’ils ne pensent plus par eux-même..

La nuit avait été longue ou plutôt courte en réalité, il n'y avait pas eu vraiment de nuit en fait, surtout qu'elle avait été mouvementé et qu'on avait été interrompu par l'un des professeurs qui était venu annoncer à Ysaline qu'une élève avait été attaquée. Moi qui pensait qu'on aurait pu avoir une nuit tranquille, c'était raté et pour la discrétion aussi d'ailleurs. On était démasquer par au moins un professeur. Je me suis rhabillé vite fait comprenant que pour cette nuit se serait un peu mort. Je suis retourné dans mon petit chez moi que j'avais un peu abandonné depuis quelques temps. Je passais souvent dans sa chambre le soir ni vu ni connu, mais cette fois ci c'était raté, enfin bref ce n'est pas ce qui compte le plus non évidement, mais j'avoue que j'adore ces moments-là, je me sens tellement bien quand je suis dans ses bras.

La journée qui a suivit à été un peu pesante, il fallait rassuré les professeurs et surtout j'ai tenté de rassuré du mieux que je pouvais Ysaline qui avait l'air sur les nerfs et inquiète ce que je comprenais. Je l'étais aussi, même si je ne le montrait pas. Je ne voulais pas que ça la stress encore plus. Me disant que ce n'était pas la peine de penser à ce qu'on passe la nuit tous les deux parce qu'elle serait sans doute occupé et parce que les rondes que je faisais déjà avant seraient d'autant plus importantes et plus nombreuse je ne suis pas allé la voir après le cours dîner dans la grande salle. Je n'avais pas très fin à vrai dire, cette histoire n'était pas bonne du tout. A mes yeux il fallait plus d'auror présent ici qu'il n'y en avait et j'aurais aimé être l'un d'eux, mais je n'étais plus auror depuis bien longtemps et ça me retravaillais à tel point qu'après ma ronde je suis allé dans mon bureau au lieu d'aller me coucher et que j'ai longuement réfléchis. Ce que je faisais que quand quelque chose ma tracassait.

Je regardais par la fenêtre de mon petit bureau le parc éclairé par la lune presque pleine. Qui avait bien pu faire ça? Élève ou professeur? Cette fois c'était un professeur qui avait retrouvé l'élève et apparemment on n'en savait pas plus que ça. Je m'inquiétais aussi pour ma fille, ça aurait pu lui arrivé, je savais qu'elle se promenait dans les couloirs parfois, non pas pour l'avoir surpris, mais parce qu'elle était ma fille et que je faisais la même chose à son âge. En tout cas j'étais si absorbé par mes pensées que je n'ai pas entendu frappé à la porte ni entendu la femme que j'aimais entrer dans la pièce. Je me suis retourné seulement en entendant la porte se refermer en grinçant. Je me suis retourné content de voir que c'était Ysaline. Je me suis dirigé vers elle l'enlaçant avant de lui dire :

« Bonsoir ma chérie, dure journée ? »


Question stupide, mais j'étais presque sur qu'elle me dirait oui, sinon elle ne serait pas là. Je n'avais même pas regardé l'heure qu'il était, mais j'étais sur que cette nuit serait aussi courte que l'autre, dormir pour le moment serait compliqué, j'avais trop de choses en tête. [/color]
©flawless


Dernière édition par Lesli Archibald le Lun 3 Fév - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Jeu 30 Jan - 15:41

Diane était morte depuis plusieurs mois et je commençai à me dire que cette histoire était peut être finie. Enfin ce que je voulais dire c'est qu'il n'y avait pas eu de nouveau un meurtre et c'était une bonne chose. Je n'allais pas abandonner l'idée de trouver le coupable de l'assassin de Diane mais j'étais quand même rassurée pour la sécurité du château... Jusqu'à ce qu'on vienne me réveiller. La chose que je craignais le plus était arrivée. Une élève venait de se faire attaquer au sein de Poudlard même. Ce n'était pas... Non... Impossible.

Il m'avait fallu peu de temps pour m'habiller et rejoindre l'infirmerie. Je n'avais même pas embrassé Lesli en partant. J'étais dans une sorte d'état second, de transe. La journée avait été longue et je n'avais pas eu un moment à moi. J'avais essayé de passer un peu de temps avec Zoey mais celle-ci était tombée rapidement dans une sorte de coma. Je n'étais pas rassurée par son état. J'avais aussitôt envoyé un courrier à ses parents qui étaient moldus. Ils allaient être morts d'inquiétude et je me promets de me rendre à Londres pour leur rendre visite et aussi les amener ici. Ils avaient le droit de voir leur fille.

Je ne savais pas comment j'avais tenu jusque là. J'avais du boire des litres de café pour ne pas m'endormir quelque part. J'avais répondu à de nombreuses questions venant de personnes du ministère. Je ne serais pas surprise de voir le ministre arriver lui même... J'avais envie de rendre visite à Lesli. J'avais besoin de lui, maintenant... Je n'étais plus réellement rassurée de me balader tard dans le château. J'avais maintenant ma baguette sortie lorsque je devais bouger à l'intérieur de Poudlard. Ce n'était pas normal, injuste...

J'étais prête à lancer un sort pour me défendre si besoin.. Quelques instants plus tard je vis de la lumière dans le bureau de mon amoureux et je fus rassurée... Je remis ma baguette dans la poche de mon jean et j'entrai dans son bureau.

« Bonsoir toi... Plus que ça même... »

Je ne lui retournai pas la question car je savais que la journée n'avait pas été facile pour lui non plus. Je m'installai sur ses genoux et je vins blottir ma tête dans son cou. J'avais besoin de lui, j'avais besoin qu'il me prenne dans ses bras... Je voulais me sentir en sécurité et oublier pendant quelques instants.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Lun 3 Fév - 20:33

Ysaline & Lesli ❥ les hommes sont pétris d’arrogance ou de stupidité et quand ils sont aimable ils sont si influençable qu’ils ne pensent plus par eux-même..

Savoir Ysaline près de moi était rassurant, au moins j'étais certain qu'elle n'était pas en danger, que ce n'était pas elle qu'on visait. Je m'étais posé la question, mais pour le moment les attaques étaient très différentes, un coup une professeur, l'autre une élève, que des filles pour le moment, peut-être que c'était un garçon qui n'avait pas eu de chances avec la gente féminine qui sait? Je me posais trop de questions, ce n'était pas à moi de me mêler de ça, mais il faut dire que mon ancien travail m'influençait complètement et j'aurais aimé être sur le terrain et m'occuper de cette affaire. Je sais aussi que ça aurait fini par me rendre fou et que si je n'arrêtais pas tout de suite de me poser toutes ces questions je finirais par retrouver mes anciens démons. Je voulais aider, mais ce n'était plus à moi de le faire, tout ce que je pouvais faire c'était rassurez Ysaline et espérer que tout ça s'arrête très vite, qu'elle ne soit pas obligé de subir d'autres affaires de ce genre, ce qui mettrait l'école en danger encore plus qu'elle ne l'était. On s'était assis tous les deux, elle sur mes genoux, mes bras l'entourant comme si j'avais peur de la perdre. La tête posée à la hauteur de son épaule, j'aimais les contacts avec elle, je me sens bien quand elle est là, tout semble tout de suite aller mieux en sa présence.

« J'aurais aimé pouvoir faire quelque chose de plus pour t'aider ...»


Je ne sais pas si parler de tout ça allait nous mener à quelque chose, mais j'avais vraiment envie d'être utile, mais ce n'était peut-être pas le bon moment. La journée avait été longue et on avait sans doute d'autres choses à se raconter tous les deux que de parler de ces agressions. On ne s'était pas beaucoup vus à cause de tout ça.

« Tu as envie de faire quelque chose ce soir, histoire de décompresser un peu.»


Autant joindre l'utile à l'agréable comme on dit. J'espérais juste qu'on passerait une nuit calme pour une fois, sans chamboulements et qu'ainsi on resterait tous les deux.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 11 Fév - 16:14

J'avais besoin de Lesli et c'était pour ça que je m'étais rendue jusque son bureau en espérant l'y retrouver. J'avais été soulagé et rassuré en voyant qu'il était bien là. Je n'avais pas ce soir l'énergie pour lui courir après dans tous les recoins du château. J'étais donc contente qu'il ne soit pas parti en ronde ou faire je ne sais quoi... De plus on ne savait pas si la personne qui avait attaqué Zoey et peut être tué Diane était encore dans le château. Je voulais qu'on soit tous prudent.

Avant de dire quelque chose ou même de le saluer, je vins me blottir dans ses bras et je passai mes bras autour de son cou. Je me sentais mieux ici. Je le salua et Lesli m'expliqua qu'il aurait aimé faire plus pour m'aider. Je lui souris tendrement et je lui répondis :

« Tu fais beaucoup, crois moi. Ne doutes pas ce que tu fais pour l'école ou pour moi. Je ne tiendrais pas sans toi à mes côtés. »

Je l'embrassai tendrement tout en lui caressant la joue. Ce soir j'avais vraiment besoin de la proximité de Lesli pour me sentir bien et détendue. Toute la journée, j'avais couru, j'avais cherché des réponses en vain... Je savais que la journée de demain ne serait pas facile non plus mais là je voulais juste prendre un peu de temps pour moi et mon homme. Lui comme moi on avait besoin de recharger nos batteries comme disait souvent les moldus.

«  Que penses tu de rentrer chez moi ou chez toi et prendre un bon bain tous les deux ? Je pense qu'on a besoin l'un comme l'autre de se relaxer et nous détendre. »

Je l'embrassai une nouvelle fois et j'attendis sa réponse avant de me lever. Si le programme ne convenait pas à mon amoureux, on pourrait toujours trouver autre chose. Je n'était pas difficile même si pour ce soir je voulais une soirée calme et bien en sécurité dans nos appartements. Je n'avais pas envie de quitter l'homme que j'aimais et j'avais envie de m'endormir dans ses bras.

« Je t'aime tu sais. »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 18 Fév - 11:44

Etre dans les bras de la femme que j'aimais me faisait un bien fou. Je savais qu'elle était en sécurité ici, peut-être que ses attaques s'adressaient à elle au final qui sait, on n essaie pas ce qui leur passe par la tête, mais pour l'heure, je préfère me consacrer à elle et passer du temps avec elle. On aura trop peu l'occasion de se voir les jours prochains à cause de tout ça et de notre travail respectif, bien que le mien est beaucoup moins compliqué que le sien. Je me demande si je ne ferais pas mieux de reprendre mon ancien poste, de redevenir auror ... je ne sais pas s'ils me reprendraient, mais cette affaire m'en donne drôlement envie, pourtant je sais aussi que si je repars chez les aurors, ça se terminera comme avant et je me noierais dans mon travail, peut-être pas, puisque j'avais Ysaline, mais je craignais que ça arrive et il vaut mieux que je reste ici auprès de ma fille au moins je peux la surveiller et veiller à ce qu'il ne lui arrive rien.

" Je me sens inutile pourtant, j’aurais pu t'aider plus si j'étais encore auror ... "

Je sais qu'elle me trouva toutes les excuses du monde pour me dire que je ne suis pas inutile, parce qu'elle m'aime et qu'elle veut que je me sente bien, mais c'est plus fort que moi. Je n'aime plus rester là à observer et attendre qu'on prenne le coupable, attendre qu'une autre attaque se produise. Je sais que les aurors sont déjà sur le coup, mais j'aimerais leur être plus utile et pouvoir les aider dans leur tâche. On ne serait pas de trop pour cette mission de toute façon. Un bon bain tous les deux, c'est une très bonne idée ça. Je lui ai souris et l'ai embrassé avant de lui répondre:

" Allons-y, chez moi si tu veux, on est chez toi la plupart du temps, tu as dîner ce soir?"

Pour ma part j'avais sauté le repas ne pouvant rien avaler tant j'observais les élèves parfois inconscients qui riaient et continuaient à vivre comme si de rien était. Je me demande comment ils font, quand ils seront adulte ils comprendront, en attendant il était tant de penser à nous deux et de passer une soirée tranquille.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 18 Fév - 13:33

Je voyais bien que Lesli était entrain de culpabiliser même s'il n'y avait aucune raison pour cela. Il n'était coupable de rien du tout et il était d'une aide précieuse ici à Poudlard. Je savais que je pouvais compter sur lui en tant qu'homme mais aussi en tant que soutien. Il était l'homme que j'aimais et je savais qu'il faisait de son mieux pour aider et il était parfait. Je lui caressai tendrement la joue quand il déclara qu'il se sentait inutile et qu'il aurait pu m'aider mieux s'il était auror.

« Hey déjà je t'interdis de dire que tu es inutile et crois moi tu m'es utile ici sur le terrain. En tant qu'auror tu aurais du suivre des ordres... Ici ce n'est pas le cas car j'ai confiance en toi, en tes instincts et tout ça. Je veux juste que tu ne te mets pas en danger. Okay ? »

Je connaissais assez bien Lesli pour savoir qu'il ferait sa petite enquête de son côté. C'était une sorte de déformation professionnelle. Il ne pouvait pas oublier toutes ses années où il avait été auror. Je le comprenais très bien d'ailleurs. Je voulais juste qu'il soit prudent et qu'il ne se met pas dans de sales draps. Je l'aimais trop pour ça. Je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose.

Lui comme moi, nous voulions ce soir, cette nuit... Un peu de répit. Nous savions que demain ne serait pas une journée calme mais on avait besoin de se reposer et de se retrouver un peu. Je proposai à mon petit ami de prendre un bain et celui-ci proposa que ce soit chez lui. Je lui souris tendrement et répondit :

« Avec plaisir. Non, pas eu le temps et toi ? »

Je l'embrassai tendrement sur le front. Je me levai et j'attendis qu'il se lève pour prendre sa main et l'entraîner dans ses quartiers. Je savais où ils étaient puisque j'étais la directrice des lieux et que Lesli m'y avait déjà invité lors de notre premier rendez vous. Ma baguette n'était jamais loin lorsque je sortais maintenant dans les couloirs et qu'il faisait noir. Je devenais de plus en plus méfiante.

« As tu eu des nouvelles de Lily-Rose. Comment elle réagit à tout ça ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Jeu 20 Fév - 13:40

Elle avait confiance en moi, ça je m'en doute, ça n'empêche pas que j'aimerais pouvoir agir plus, lui être plus utile, même si elle trouve que je le suis assez. Il est vrai que je n'ai pas besoin d'ordres pour enquêter tout seul, elle me connaît bien au final, moi qui pensait qu'on aurait des tas de choses à apprendre l'un de l'autre je me rend compte au final qu'on est vraiment fait l'un pour l'autre et c'est rassurant de savoir que je ne me suis pas trompé, que je l'aime encore et que mon amour pour elle n'est pas près de s'en aller. Je l'embrasse lentement pour la rassurer avant de lui affirmer :

"Je le serais, ne t'en fais pas pour moi."

Je sais combien il serait difficile pour elle de ne pas s’inquiéter pour moi et inversement, il me serait difficile de ne pas m’inquiéter pour elle et pour ma fille. Au moins en étant concierge je peux veiller sur elle, je n'aurais pas pu en étant auror, du moins pas d'aussi près. C'est sans doute pour ça que je ne retournerais pas au ministère chercher ma place, quand bien même je rêverais de le faire, mais j'ai les deux femmes de ma vie qui me retiennent ici. Elle n'avait donc pas eu le temps de dîner et je n'en avais pas eu l'envie, pas d’appétit, mais à présent que j'étais avec Ysaline, je retrouvais l'envie de partager un bon repas et une belle soirée en sa compagnie.

"Alors allons dîner, qu'est-ce qui te ferais envie? On n'aura qu'a demander aux elfes de maison de nous préparer un petit quelque chose qu'est-ce que tu en dis?"

Elle sait autant que moi que je ne sais pas cuisiner, lors de notre dernier dîner en amoureux d'ailleurs j'avais bien tenté de cuisiner, mais je ne suis pas le plus doué pour ça. Je suis plutôt doué pour manger, plutôt que de faire à manger. Des nouvelles de Lily-Rose , oui j'en ai et je dois dire que j'ai du mal en ce moment à la reconnaître, elle grandit tellement vite. On ne s'est pas vraiment reparlé depuis noël.

" Non pas vraiment ... je t'avais dis qu'elle m'avait envoyé ce Richard un peu avant noël, j'ai du mal à comprendre ce qui lui est passé par la tête ce jour-là on s'était disputé avant de réconcilié, mais depuis je n'ai pas vraiment eu l'occasion de lui reparler de tout ça."

Elle savait pour nous deux, elle en savait même un peu plus que ça d'ailleurs, puisque je lui avais dit mon désir de demander Ysaline en mariage et elle avait eu l'air plutôt pour, c'est encourageant de la voir si heureuse pour nous deux et surtout qu'elle ne m'en veuille pas d'avoir définitivement tourné la page sur mon ancienne vie.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Dim 23 Fév - 10:45

Je répondis à son baiser avec tendresse et je caressai doucement sa joue. Je connaissais le tempérament de mon homme. Je savais qu'il ne pourrait pas s'empêcher d'enquêter à sa manière sur les attaques qui s'étaient passées à Poudlard. Je voulais juste qu'il soit prudent et qu'il ne prenne pas des risques inconsidérés mais je sais qu'il ferait attention pour sa fille et pour moi. Ce n'était pas une tête brûlée et heureusement...

Je lui souris quand il me demanda ce qui me faisait envie pour le dîner et qu'on aurait qu'à demander aux elfes de nous le préparer. J'étais tout à fait d'accord avec lui. Je n'avais pas envie de cuisiner à cette heure là de la nuit. Je voulais juste me reposer et passer du temps avec mon homme.

« Je trouve que c'est une excellente idée. Et tant que c'est sucré et calorique... je mange tout. »

Curieuse je lui demandai ensuite des nouvelles de sa fille. Je savais que l'attaque de Mlle Parker avait choqué de nombreux élèves et c'était logique. Je savais aussi que Lily-Rose était une jeune fille sensible et qu'elle devait être inquiète et peut être même effrayée par ce qui se passait ici. Voilà un moment qu'ils ne s'étaient donc pas vu avec sa fille.... Je ne pu m'empêcher de lui dire :

« Tu devrais essayer de la voir demain, de passer un peu de temps avec elle. Je suis certaine qu'elle a besoin de toi. Ensuite c'est peut être une idée stupide mais ce Richard Anderson ça ne serait pas le petit ami de ta fille ? Pourquoi s'être renseigné sur toi sinon ? Pourquoi l'aurait-il faut pour ta fille ? »

Je n'émettais que des suggestions même si je trouvais bizarre que Richard Anderson sorte avec la fille de Richard. De plus j'avais cru entendre que le jeune homme était fiancé... Ah j'avais encore du mal avec ces mariages arrangées comme au moyen âge. Comment pouvait-on obliger des gens à se marier avec une personne qu'il n'avait pas choisi ? C'était horrible. Et comment les parents pouvaient-ils faire ça à leurs propres enfants ?

« Ce n'est qu'une hypothèse tu sais. »

On était maintenant dans les quartiers de mon petit ami et je retirai mes chaussures avant de m'installer sur le canapé de ce dernier. Il était très confortable d'ailleures.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Ven 7 Mar - 0:23

Lui promettre d'être prudent, n'est pas une chose compliqué, non je le suis toujours un peu ... enfin presque. J'ai tendance à foncer droit vers les ennuis quand je m'y mets alors forcément j'essaierais cette fois de tenir ma promesse je ne veux pas la décevoir. C'est la femme de ma vie, je le sens, mieux je le sais. J'ai eu Liz et à présent j'ai Ysaline, les deux sont très différente et c'est ce qui fait que je ne pourrais jamais les comparer. La vie est parfois bien étrange, elle vous enlève une personne et vous en donne une autre tout aussi merveilleuse comme si je l'avais mérité, en tout cas je pense de plus en plus que j'ai le droit d'être heureux de nouveau. Ysaline en tout cas me fait ressentir ce droit là, pour elle je pourrais vaincre le monde pour elle, rien ne serait trop beau. On s'est embrassé une fois de plus, ses baisers sont toujours une merveille. J'ai ris lorsqu'elle m'a dit que tant qu'il y aurait du sucré et des calories elle prenait. Je dois avouer que j'avais drôlement faim en fait, à force de m'inquiéter pour tout le reste je dois dire que je n'ai pas beaucoup penser à mon estomac.

" Tu n'est vraiment pas difficile ma chérie, le sucré sera pour le dessert, comme on aime tous les deux le chocolat je crois qu'on sera servit, les elfes sont vraiment des chefs puis pour ce qui est des calories, lâchons nous, je meurs de faim. "

Je l'ai embrassé de nouveau appréciant chaque moment ou je pouvais lui voler un baiser. J'en oubliais presque que les couloirs n'étaient pas sécurisés, mais qui serait assez fou pour s'en prendre à la directrice et à un ancien auror? Franchement je crois que je le verrais venir si on nous attaquait. Je défendrais Ysaline contre ma propre vie alors je n'ai pas vraiment d’inquiétudes à ce sujet. Je m'étais levé pour qu'on puisse aller aux cuisines et on en était venu à parler de Lily-Rose, elle me conseilla d'aller lui parler et de passer du temps avec elle, je le ferais, évidement, je ne tiens pas à ce qu'il ai de fossé entre nous. La suite me plus moins. Elle supposa que Richard était le petit ami de Lily-Rose j'ai souris nerveusement avant de reprendre mon sérieux et de lui dire :

" Quoi t'es sérieuse? Non elle me l'aurait dit quand-même et puis elle peut trouver beaucoup mieux que ce prétentieux. Franchement tu l'a vu se pavaner dans les couloirs et lancer des sorts aux premières années pour faire le beau, crois moi Lily-Rose ne tomberait pas amoureuse d'un gars aussi puéril. "

Je ne savais évidement pas que j'étais totalement à côté de la plaque. On était en tout cas arrivé dans mon chez moi, j'avais ouvert la porte et l'avais laissé entré la première. Heuresement tout était à peu près rangé, une bonne chose de faite. J'ai écris un mot sur un parchemin pour les elfes de maison en leur demander aimablement s'ils pouvaient nous préparer un petit repas en amoureux avant de leur envoyé par magie tandis que je préparais rapidement la table basse devant le fauteuil. J'aimais bien l'idée qu'on dîne en amoureux sur cette petite table se serait aussi romantique et moins routinier. J'ai fais apparaître des roses rouges que j'ai disposé avant de lui proposé :

"Tu veux qu'on aille d'abord se préparer dans la salle de bain?"

Je lui ai fais un clin d’œil me rapprochant d'elle et l'enlaçant tendrement, la baignoire était toute disposé à accueillir deux personne, du moins c'était faisable, n'avait-on pas parlé d'un bon bain?.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Ven 7 Mar - 14:17

Je souris quand Lesli m'annonça que je n'étais pas difficile. Il n'avait pas tort mais bon de toute façon quand on avait faim, on ne faisait pas la difficile. J'avais l'impression que maintenant que j'étais avec Lesli – plus détendue auprès de lui – mon estomac était entrain de se réveiller et de crier famine. J'étais vraiment ravie de pouvoir passer la soirée avec mon fiancé. Penser à autre chose allait être difficile mais je ne serais pas seul et l'idée de prendre un bain à deux me semblait la meilleure que j'avais eu depuis des années.

« Je suis d'accord avec toi, lâchons nous, prenons un peu de temps pour nous. Profitons. »

Je lui souris tendrement et je l'embrassai. Je savais que maintenant – plus que d'habitude – on ne savait pas comment allait être demain. Je n'avais pas envie de vivre dans la peur mais oui j'étais inquiète. J'avais peur d'une prochaine attaque, d'une mort... De nombreuses choses. Nous étions maintenant en route pour les appartements de mon petit ami. Je me sentais bien chez Lesli même si je m'y étais pas rendue souvent. Il avait arrangé ses appartement d'une façon qu'on s'y sent bien et c'était chaleureux. Durant le chemin, on parla de tout et de rien et j'émis l'hypothèse que sa fille avait peut être une relation avec Richard Anderson. Je ne pu m'empêcher de rire en voyant sa réaction. Le pauvre.

« Tu crois vraiment qu'elle te l'aurait dit alors qu'elle sait que tu ne l'aimes pas ? Et tu sais à cet âge là on cache beaucoup de choses à ses parents. Les miens à l'âge de Lily ne connaissait pas mes relations amoureuses. Je n'avais pas envie qu'ils sachent et qu'ils viennent s'emmêler d'une façon ou d'une autre. L'amour rend aveugle mon cœur... Et on ne choisit pas de qui on tombe amoureuse. »

Je lui souris une nouvelle fois et je répondis à ce baiser. Il avait besoin de discuter avec sa fille. Nous étions maintenant dans les appartements de Lesli et je pris place dans le canapé. Voilà maintenant qu'il venait de faire apparaître des roses rouges sur la table. Il était parfait. J'étais vraiment chanceuse. Je l'embrassai doucement.

« Je t'aime »

Il me demanda ensuite si je voulais qu'on aille se préparer pour le bain et je lui offris un immense sourire. Oh oui j'avais vraiment besoin d'eau chaude, de mousse et des bras de l'homme que j'aimais pour m'y blottir. A ce moment là je ne pourrais rien demander de plus. Je serais heureuse et rassurée.

« Avec grand plaisir. »

Je le suivis jusque la salle de bain où je commençai à retirer mes talons puis je détachais mes cheveux. Ça faisait du bien.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 18 Mar - 20:32

Du temps ... j'aurais aimé avoir plus de temps pour lui dire à quel point je l'aime, pour lui dire combien je suis heureux d'être avec elle, hélas le temps passe et ne s'arrête pas. Je lui dirais c'est évident et elle le sait déjà, mais jamais nous ne pourrons être ensemble pour l'éternité, du moins pas sur terre, c'est une question de croyances, quoi qu'il en soit je suis heureux qu'elle soit d'accord. Je ne rêve que ça passer plus de temps avec elle, mais en ce moment nous sommes tous les deux occupés à faire en sorte que les château soit plus sur. Je ne dirais pas que mon aide soit primordiale, mais je tiens réellement à l'aider et à lui apporter un peu de sérénité. Je suis tout aussi préoccupé par ce qui passe ici que n'importe qui et pour cause, ma fille est à l'école, je ne supporterais pas qu'il lui arrive malheur, mais aussi parce que je suis ancien auror et que j'aurais adoré avoir une affaire comme celle-ci, mais je suis aussi réassuré de ne pas avoir cette affaire sur le dos. Je peux agir de mon plein gré et je n'ai pas de supérieurs pour me dire quoi faire, enfin Ysaline est ma supérieure, mais je sais qu'elle me laissera faire. J'ai répondu à son baiser tandis que nous retournions dans mes appartements. C'est devenu une habitude de se voir chez l'un ou l'autre, nous n'avons pas vraiment le choix à vrai dire.

Le sujet Lily-Rose ne me rassurait pas tant que ça. Les mots d'Ysaline non plus. Il est vrai que je ne parlais pas des mes amours à mes parents, j'étais trop pudique pour ça, mais avec Lily-Rose c'est différent du moins je crois. Ce n'est pas que je n'aime pas ce garçon ... enfin si quand même, mais dison que j'ai beaucoup d'aversion à son égard. Il est bien trop prétentieux, je me demande bien ce qu'elle pourrait lui trouver. Elle avait raison sur le fait qu'on ne choisit pas de qui on tombe amoureux.

" Oui c'est vrai, mais j'aimerais qu'elle ne choisisse pas quelqu'un comme lui. Il n'a vraiment rien d'un type bien, enfin après ce n'est encore qu'un gosse, peut-être qu'il changera et que je ne le connais pas assez, mais bon je n'ai pas apprécié qu'il vienne me poser des questions."

On était arrivé dans mes appartements et j'avais préparé la table du dîner, lui proposant avant d'aller se rafraîchir un peu dans la salle de bain, un bain à deux se serait tellement agréable. Je lui ai souris lui tendant le bras pour qu'elle prenne ma main, que je l'emmène dans la salle de bain. Une fois dans la petite pièce, j'ai ouvert le robinet de la baignoire à l'ancienne avant de la prendre dans mes bras et de l'embrasser amoureusement. J'ai levé la tête vers elle lui disant dans un murmure :

" Tu ne voudrais pas qu'on essaie de faire ce bébé que tu désir tant?"

Je savais qu'elle ne dirait pas non et j'avais très envie d'elle, plus que d'habitude, sans doute le moment qui était particulièrement bien choisit. J'aimerais tant fondé une famille à nouveau, pour m'occuper vraiment d'un bébé, je n'avais pas vraiment eu l'occasion de voir ma propre fille grandir alors je voudrais rattraper le temps perdu avec ce projet de bébé.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 25 Mar - 13:22

Je travaillais probablement trop en ce moment mais je n'avais pas le choix du fait des événements. J'étais responsable de tout ces élèves et je ne prenais pas ça à la légère. Je ne supportai déjà pas que plusieurs petits sorciers aient été attaqués dans l'école. Ce n'était pas normal. On devait trouver le responsable et cela rapidement. En ce moment je dormais peu parce qu'il y avait toujours quelque chose qui me travaillait. Les seules nuit où je dormais quelques heures c'est quand Lesli était avec moi. A ce moment là je sentais en sécurité et paisible. J'étais contente ce soir qu'on passe la soirée et la nuit ensemble. J'avais besoin de lui, de sa présence, de son amour.

Pendant un moment, on parla de Lily-Rose qui n'était plus une petite fille. Parfois j'avais l'impression que Lesli ne se rendait pas toujours compte que sa fille était entrain de devenir une femme et cela m'amusait pour être honnête. Il était mignon en papa protecteur et possessif. Il voulait juste le meilleur pour sa fille et je trouvai que c'était un papa parfait. Je souris aux propos de Lesli.

«  L'amour rend aveugle et on ne choisi pas de qui on tombe amoureux tu sais. Ce jeune homme changera aussi peut être au contact de ta fille. J'avoue que si c'est le cas je suis quand même surprise car c'est un garçon assez... Enfin tu vois quoi. Je ne le voyais pas avec quelqu'un de doux comme ta fille. »

C'était un serpentard et je ne mettais pas tout les élèves de la maison dans le même sac mais ce dernier avait un dossier scolaire assez rempli. Il était très bon en cours mais au niveau comportement il adorait traumatiser les élèves plus jeunes que lui. Peut être que Lily-Rose s'ils étaient ensembles l'aiderait à changer, à mûrir..

Nous étions maintenant dans la salle de bain de Lesli qui était magnifique d'ailleurs et j'avais commencé à me mettre à l'aise en retirant mes chaussures et me décoiffant un peu. A ce moment là, mon amoureux vint me prendre dans ses bras et je passai mes bras autour de son cou. Je l'embrassai tendrement et je fus surprise par ses propos. Mes yeux se mirent à briller. J'étais tout simplement heureuse, vraiment heureuse malgré les événements qui se passaient au château.

« Oh mon dieu, oh oui, oh oui je veux, tu es sérieux hein ? »

Lesli ne pouvait pas me faire un plus beau cadeau en me proposant de faire un bébé. Je voulais vraiment connaître la maternité et avec l'homme que j'aimai. De plus je savais que Lesli serait un papa parfait. Je le voyais avec Lily-Rose. Je l'embrassai tendrement avant de le déshabiller puis de me déshabiller. Je grimpai ensuite dans la baignoire et je l'attendis avec impatience et un grand sourire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Sam 29 Mar - 23:58

L'amour rend aveugle, ce dicton est sans doute un de ceux que je déteste le plus. Pourquoi faudrait-il ne pas avoir les idées clairs lorsqu'on aime, pourquoi serait-on forcément aveuglé? Cela dit c'est un dicton justifié et souvent vrai. Je ne peux qu'être d'accord avec celui-ci, bien que je ne l'apprécie pas énormément. Je me contente d' hausser les épaules, ne sachant pas ce qui Lily-Rose pourrait bien lui trouver. Moi non plus je ne le voyais pas avec ma fille … Je le trouve trop remuant, trop mauvaise tête pour qu'elle soit avec lui, du moins il jouait au play boy au mauvais garçon. Il avait peut-être bon fond, je n'en sais rien, mais je ne voudrais pas qu'il brise le cœur de ma fille. Je veux qu'elle soit heureuse et je voudrais la protéger de tout ces menteurs et beau parleur qui pourrait lui briser le cœur.

« Ils ne sont peut-être pas ensemble. Ne mettons pas la charrue avant les bœufs, ce n'est peut-être rien, nous en revanche, c'est beaucoup plus sérieux.»

Je lui ai souris en l'enlaçant et l'embrassant tendrement. Nous n'étions plus des ados, mais à chaque fois que je me retrouvais avec elle, dans ses bras, j'avais la net impression d'en être un de nouveau. D'un coup de baguette magique la baignoire commença à se remplir, embaumant l'air d'une douce odeur du bain moussant à la vanille. Ma proposition sembla ravir ma fiancée, futur fiancée tout du moins, je ne lui ai pas encore parlé de mariage, même si j'y songe particulièrement. L'étreignant toujours, j'ai commencé à glisser mes mains dans son dos pour les ôter le vêtement qu'elle portait, l'embrassant amoureusement dans le coup et faisant glisser mes mains sur les courbes de son corps pour faire venir peu à peu le plaisir et l'envie en elle. Je n'ai jamais oublié ces gestes si délicat et précieux, si différent aussi à chaque fois. Je voulais surtout qu'elle se détende et qu'elle pense à autre chose qu'à l'école, qu'à toute cette histoire. Je l'ai embrassé passionnément espérant qu'elle passe un aussi bon moment que moi, qu'elle ressente aussi tout l'amour que j'avais pour elle. Jamais je ne me suis senti aussi bien que dans ses bras. Si j'étais sérieux évidement. J'ai hoché la tête avant de venir lui murmuré qu'elle aurait tout ce qu'elle voudrait. Je ne pouvais rien lui refuser et j'avais très envie aussi d'être père de nouveau. Je voulais construire une famille avec elle, une famille heureuse.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 1 Avr - 11:08

Je ne pu m'empêcher de sourire une nouvelle fois. Lesli croyait ce qu'il voulait croire. Je n'étais pas certaine que Richard Anderson sorte avec la fille de Lesli mais mon instinct me disait que je voyais juste. Je me trompais rarement et Lily-Rose n'était plus une petite fille. C'était amusant de voir Lesli protecteur comme ça avec son enfant. Je décidai de ne pas insister car je ne voulais pas qu'il soit en colère ou inquiet et puis il s'agissait de sa fille.

« D'accord, tu as peut être raison, je peux me tromper. Et pour nous tu as totalement raison, c'est plus que sérieux. »

Comme pour sceller ce qu'on venait de dire, on s'embrassa longuement et à ce moment là j'oubliai tout mes soucis. Les attaques à Poudlard c'était bien loi. Il y avait seulement Lesli et moi qui comptait et nous allions profiter de cette soirée. Nous en avions besoin autant l'un que l'autre. Nous ne pourrions pas tenir si nous ne nous reposions pas un peu et si nous ne passions pas du temps ensemble. J'avais besoin de lui auprès de moi. Il était essentiel pour mon équilibre. Je souris en sentant l'odeur de la vanille. C'était mon parfum favori. Lesli me connaissait bien, très bien. Je l'embrassai une nouvelle fois.

Je soupirai de plaisir alors qu'il était entrain de dévêtir et bien sûr je me laissai faire avec grand plaisir. Je l'aidai moi même à le déshabiller. J'étais impatiente de le voir nu. Il avait un corps parfait à mes yeux. J'avais l'impression de ne jamais avoir aimé quelqu'un comme ça même si j'avais eu plusieurs relations sérieuse au cours de ma petite vie. Lesli était tout ce que j'avais attendu d'un homme et j'avais perdu l'espoir de le trouver.

Maintenant nous étions tous les deux nus et je lui souris et je caressai son torse longuement tout en l'embrassant. Je voulais qu'on prenne notre temps ce soir. On allait faire un bébé. J'étais plus que contente. J'avais l'impression avec mon homme d'avoir tout ce que j'avais tout voulu avoir dans la vie. J'étais chanceuse, très chanceuse.

Je montai la première dans la baignoire et j'attendis que Lesli fasse de même pour m'asseoir dans celle-ci et je me collai à lui. Mon dos était contre son torse et je caressai doucement ses cuisses qui collaient les miennes. Je tournai un peu la tête et je l'embrassai longuement.

« Je t'aime. »

La journée avait peut être été difficile mais j'adorai quand elle se terminait de cette manière.

« Tu préférerai une fille ou un garçon ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mar 8 Avr - 14:18

Le fait que ma fille ai un petit ami dont j'ignore le nom me rend assez curieux et désireux de savoir qui il est, et à la fois protecteur envers elle, si jamais il lui brise le cœur, je lui en voudrait plus que le fait qu'il me vole un peu l'amour qu'elle a, c'était comme ça que je le voyais. Nous c'était plus sérieux, sans elle, je ne serais pas là, je serais encore trois pieds sous terre à me morfondre sur mon sort. C'est sans doute pour ça que je l'aime autant, que j'ai du mal à la savoir loin de moi et que je pourrais en faire beaucoup pour elle. On fut vit déshabillés et l'on se retrouva dans la baignoire qui avait une agréable odeur aussi douce que le parfum d'Ysaline. Caressant les bras de ma douce lentement et l'embrassant dans le cou, avant qu'elle ne m'embrasse tendrement et de me dire qu'elle m'aimait. Je lui ai souris en lui murmurant que je l'aimais aussi. Une fille ou un garçon? Ce qui comptait n'était pas tant ce que moi je voulais, mais ce qu'elle souhaitait.

« Dis-moi plutôt ce que tu aimerais, les deux serait tout aussi bien qu'un seul.»

Je ne plaisantais pas, j'adorerai ravoir une fille, mais un petit garçon serait tout aussi bien. J'ai toujours plus ou moins rêver avoir un deuxième enfant, enfin secrètement, parce qu'en réalité je n'en ai jamais parlé à personne, mais lorsqu'elle m'avait parlé de ce désir d'enfant je me suis rendu compte que ça me ferait tout autant plaisir. Il faudrait que l'on se mette à la pratique, mais ça viendrait, qui vient à point qui sait attendre et puis on était bien là tout les deux dans ce bain, au chaud, son dos contre mon torse, ma tête sur son épaule, les choses se feraient tout doucement, je ne voulais pas la précipité et puis on passait si peu de temps tous les deux que faire durer le plaisir était agréable.

« Tu ne m'a jamais dis pourquoi tu n'en avais pas encore d'enfant … je comprendrais si tu ne veux pas m'en parler, mais … »

Mais j'étais curieux, je ne suis pas sûr qu'elle veuille tout me dire, mais j'aime apprendre à la connaître et ces moments là sont l'occasion d'en dire plus sur nous-même en espérant que ça ne la braque pas.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Dim 13 Avr - 11:07

 J'étais entrain de prendre un bain avec l'homme que j'aimais et je me disais que j'avais envie que toutes mes soirées se terminent comme ça. Je savais que ça ne pourrait pas être le cas en ce moment car lui comme moi nous avions beaucoup de travail avec l'école et avec les attaques qui se produisaient dans ces murs. Je ne dormais que d'un œil la nuit et j'avais toujours peur qu'on vienne frapper à la porte de mes appartements pour dire qu'un élève venait de se faire tuer.

J'avais l'impression d'être une autre personne lorsque j'étais dans les bras de Lesli. J'avais l'impression tout d'abord d'être une femme, une vraie et pas seulement la directrice des lieux qui devaient courir partout pour s'assurer au mieux que tout fonctionne, que les élèves soient en sécurité. Avec Lesli, je pouvais me laisser aller, être moi même... Et voilà même qu'on parlait maintenant de faire un bébé à nous. Je voulais être maman depuis tellement longtemps. J'espérai que la nature m'accorderait ce cadeau maintenant que Lesli voulait fonder une famille avec moi. Je lui demandai s'il préférait avoir une petite fille ou un petit garçon mais il me retourna à la place la question. Je lui souris.

« Je ne suis pas difficile. L'un ou l'autre me va tant que le bébé est en bonne santé et que tout va bien pour lui. Mais j'avoue qu'avoir les deux ça doit être merveilleux aussi. »

J'embrassai une nouvelle fois Lesli et ce dernier me posa une question à laquelle je ne m'étais pas attendue. Il me demanda pourquoi je n'avais pas eu d'enfant et m'expliqua qu'il comprendrait si je ne voulais pas lui parler. Je lui souris. Je n'avais rien à cacher. Je n'avais pas non plus de squelette dans mon placard.

« Oh si si tu sais il n'y a rien de dramatique. Avant de te rencontrer j'ai eu quelques hommes dans ma vie mais ça n'a toujours duré très longtemps... Et quand ce fut le cas et bien j'étais la seule à vouloir fonder une famille dans le couple donc ça n'aide pas... Et d'ailleurs c'est pour ça qu'une de mes relations s'est terminée. Il ne voulait pas avoir d'enfants mais pour moi c'était super important de fonder une famille. »

J'avais toujours voulu avoir des enfants même quand j'étais une petite fille. Je savais qu'un jour je voudrais devenir maman et fonder une famille. J'avais fait mes études, j'avais travaillé beaucoup et le temps était passé vite, trop vite.... Lorsque j'avais voulu fonder une famille avec mon ami de l'époque ce dernier m'avait répondu qu'il n'en voulait pas. Et ce fut le début de la fin de notre couple. Aujourd'hui je ne le regrette pas...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Lun 28 Avr - 12:41

Parler de bébé, de vie nouvelles a quelque chose d'assez irréel, surtout quand on sait ce qui se passe a château, les temps sont dur et tout le monde n'a pas les même préoccupation, mais à deux on oublie facilement ce qui se passe autour de nous, surtout quand je suis dans les bras de la plus merveilleuse des femmes. J'ai beaucoup de chance de l'avoir rencontré, je me dis souvent que si je n'étais pas tombé sur elle, je ne serais pas ici, je n'aurais peut-être pas la chance de voir ma fille aussi souvent que maintenant, même si au final on ne se voyait pas tant que ça étant donné qu'elle jonglais avec ses cours et sa vie d'adolescente, mais on trouvait le moyen de se voir un peu quand même, c'est important pour nous deux.

« Je suppose que ça doit être un événement, après avoir un enfant en soit est déjà quelque chose de merveilleux.»


On s'est embrasser une nouvelle fois, puis je me suis apprêter à la masser dans le dos délicatement en lui donnant de temps en temps des baisers dans le coup tandis qu'elle répondait à ma question. J'avais été étonné de savoir qu'elle n'avait pas d'enfants, la vie est parfois bien curieuse quand on y pense, j'aurai pu aussi ne pas en avoir, mais j'étais heureux d'avoir une fille et je ne regrettais rien de ma vie passé, enfin presque rien. Je suis heureux de découvrir que nous avons les même valeurs et heureux d'être avec elle.

« Je ne t'abandonnerais jamais.»


C'est une promesse délicate, mais je suis tellement amoureux d'elle que je ferais tout pour tenir cette promesse, tout ce qu'elle voudra, je le lui donnerai, du moins je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour lui donner ce qu'elle souhaite avec beaucoup d'amour. Son amour me donne des ailes et je n'ai pas envie de la perdre, ni de faire d'erreurs.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Sam 3 Mai - 13:54

J'étais dans ma petite bulle quand je passai du temps avec Lesli. Je n'avais plus l'impression d'être la directrice des lieux avec toutes les responsabilités qui m'incombaient. J'adorai mon boulot, là n'était pas la question, mais c'était pas facile tous les jours de tout gérer avec les attaques qui se faisaient de plus en plus fréquentes au sein même du château.

Nous étions maintenant dans un bain bien chaud et on était entrain de parler de faire un bébé ou même des bébés. Oui ce soir je pouvais penser seulement à moi et à Lesli et c'était réconfortant. Ça faisait du bien. Je savais que ce n'était peut être pas le moment idéal pour fonder une famille vu ce qui se passait au château... Mais j'avais envie de ce bébé et Lesli aussi. Si j'attendais trop alors peut être que je ne pourrais plus fonder ma famille. Après tout j'étais une femme qui avait presque 40 ans. Je souris quand Lesli m'annonça qu'avoir deux enfants en même temps ça devait être un sacré événement.

« Ah c'est sûr on ne doit pas avoir le temps de s'ennuyer si tu veux mon avis. »

Les mains de mon homme était magique sur mon corps. Je me détendais doucement alors qu'il était entrain de me masser avec douceur la nuque et le dos. Je soupirai de plaisir et me laissait faire avec grand plaisir. Je fermai les yeux et profitait du moment présent. Je souris quand il déclara qu'il ne m'abandonnerait jamais. Je le savais, je le sentais. J'avais entièrement confiance en lui. Je lui souris une nouvelle fois.

« Je sais et je ne t'abandonnerais jamais non plus. Je t'aime. »

Je tournai doucement la tête et je l'embrassai avec tendresse. Je ne me lassai pas des baisers du jeune homme. Je passai une main dans les cheveux de Lesli et je déposai des petits baisers dans son cou tout en caressant son dos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Jeu 15 Mai - 10:28

C'est encore très nouveau pour moi de passer du temps avec une femme, avec une femme que j'aime. Je m'étais dis que je ne me remarierai jamais, la séparation à été trop dur et à présent je pense à nouveau au mariage. Je pense à nouveau à former une famille et je parle de bébé, enfin on parle de bébé. Je sais que Lil-Rose n'a rien contre l'idée d'avoir un frère ou une sœur et qu'Ysaline rêve d'être maman. Rien ne pourrait me combler plus. Je suis un homme heureux aujourd’hui. Le passé est bien derrière moi. Il est toujours un peu présent parce que j'ai du mal à tourner la page, mais quand Ysaline est là, j'oublie entièrement tout ce que j'étais avant. Je ne serais plus jamais cet homme là. J'ai fais des erreurs et je suis le premier à le reconnaître, maintenant jamais je ne referais les mêmes. Il est évident qu'avec des jumeaux on ne doit pas s'ennuyer, déjà avec un seul bébé. Je me souviens des premières nuits de Lily-Rose, elle pleurait si souvent que j'avais fini par insonorisé notre chambre par des sorts sans prévenir Liz, elle m'avait engueuler le lendemain parce qu'elle avait dormi toute la nuit sans aller voir sa fille, mais au moins la petite avait fini par arrêter de pleurer et par s'endormir. Je sais que ce n'était pas la meilleure des solutions et je ne referais pas la même chose à l'avenir, mais je rentrais tard à cette époque et j'étais épuisé, ça n'excuse sans doute rien c'est vrai, mais à présent ce sont des choses qui ne se reproduiront pas.

« On aura bien de quoi s'occuper, crois-moi, je me demande d'ailleurs comment on fera. Tu continuera ton travail lorsque tu sera enceinte?»


Une femme enceinte est un peu plus vulnérable que les autres, je suis certain qu'Ysaline, même enceinte ne se laisserait pas faire et serait capable de se défendre, mais avec ce qui se passe en ce moment, il est normal que je m'inquiète de tout ça. Je ne douterais pas qu'elle finirai par tomber enceinte, non parce qu'on essaierait aussi longtemps qu'il le faudrait. Je souhaite le meilleur pour elle. Je lui avais dis que je ne l'abandonnerai jamais et je tiendrai cette promesse quoi qu'il m'en coûte. Je pourrai décrocher la lune pour elle s'il le fallait. Elle me répondit qu'elle ne m'abandonnerai pas non plus. Je la serrais contre moi, enlaçant mes bras autour de sa poitrine. L'embrasant une nouvelle fois et profitant de cette proximité pour la caresser un peu histoire de faire naître un peu le désir en elle. Elle m'aime. Elle m'aime, ses mots me réconfortent à un point que vous n'imaginez pas. Elle m'aime et c'est le plus beau cadeau qu'on puisse me faire, la plus belle chance de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Sam 17 Mai - 11:18

Ce n'est pas le bon moment pour faire un bébé je le sais. Avec ce qui se passe à Poudlard ce n'est pas prudent mais on ne peut pas non plus s'arrêter de vivre pour ça. On ne peut jamais savoir de ce que serait fait demain et il faut vivre au jour le jour. Carpe Diem comme on dit. Il est vraiment que diriger une école avec un bébé dans le ventre ne sera peut être pas facile mais j'adorai les défis. Je sais que je réussirai. Ce n'était pas quelque chose qui me faisait peur surtout que j'aurais Lesli à côté de moi pour m'aider, me soutenir. Je n'étais pas seule.... Et j'étais confiante même s'il était vraiment temps qu'on arrête la personne qui attaquait élèves et professeurs dans mon château.

Avec Lesli on s'imagina durant quelques instants avoir des jumeaux. C'est vrai que ça demanderait bien plus de travail qu'un seul enfant mais ça serait aussi un beau cadeau de la nature. Si vraiment ce cas de figure arrivait alors là il faudrait probablement que j'aménage mon emploi du temps car s'occuper de deux bébés n'étaient pas de tout repos.

Je lui souris et je l'embrasse une nouvelle fois avec tendresse.

«  Bien sûr mais j'essayerai d'aménager mon emploi du temps. »

Je ne voulais pas encore trop me projeter. J'improviserai en temps et en heures quand notre bébé grandirait dans mon ventre. Pour être honnête j'étais vraiment impatiente que ce soit le cas. J'embrassai une nouvelle fois l'homme que j'aimais et je pris les choses en main. Si nous voulions faire un bébé il était temps de s'activer un peu et la baignoire était un lieu propice pour faire des gros gros câlins. De plus dans cette baignoire l'eau ne refroidissait jamais grâce à un petit sort que j'avais lancé discrétement.

Lesli était un excellent amant. Je n'avais jamais connu d'homme aussi fougueux que lui. Avec lui j'étais de nature assez bruyante même si je me réfrénai car c'était pas dans ma nature d'être très très expansive quand on faisait l'amour. Enfin j'avais un peu honte quand je me rendais compte après que j'avais crié ou griffé mon amant. J'étais quelqu'un de nature discrète dans la vie et je ne voulais pas que Lesli ait peur de cette facette de ma personnalité.

Un peu plus tard j'étais allongée contre Lesli et nous étions toujours dans la baignoire. Je reprenais doucement mon souffle après notre gros câlin et j'avais un sourire niais sur le visage. J'étais totalement détendue maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Mer 28 Mai - 14:29

Elle continuerait de travailler ce qui est une bonne chose en soit, mais … je ne pourrais pas être tranquille en la sachant en activité et peut-être en danger. Je me demande souvent si toutes ses attaques ne la vise pas elle personnellement et je suis certain qu'elle y pense aussi, d'où mon petit regard inquiet que je lui lance. Je ne lui interdirait pas pourtant de travailler si c'est ce qu'elle veut, je n'ai pas le droit de lui interdire quoi que se soit. Je n'ai pas envie de lui imposer quoi que se soit. Ce n'était pas la peine de lui dire ce qu'elle ne voudrait sûrement pas entendre.

Je l'ai seulement enlacé et embrassé dans le coup, puis une chose en entraînant une autre le câlin à commencé. Un câlin très agréable si vous voulez mon avis. Je suis content de voir que je fais toujours un peu d'effet, même à trente-cinq ans, je sais que je ne suis pas encore vieux, loin de là, mais j'ai vécu déjà beaucoup de choses et du fait de mon … inactivé physique j'avais un peu peur que je régresse à ce niveau -là et visiblement ce n'était pas le cas.

J'ai étrangement chaud et je me sens un peu épuisé, mais ce n'est pas vraiment étrange en soit, non surtout qu'il fait très bon de la bain et qu'après l'acte on est toujours un peu épuisé et que tous ces sentiments que l'on ressent semble encore plus présent, c'est juste très agréable d'être dans ses bras, tout contre son corps.

« Je t'aime.»

Je ne lui disais pas souvent, mais je ne pouvais pas le retenir. Je ne pouvais pas lui cacher ça et je suis sûr qu'elle le sait, j'espérais autant qu'elle qu'on fonde une famille, être père une seconde fois en ne commettant pas les mêmes erreurs que la première fois me ferais tant plaisir. J'aime déjà Lily-Rose plus que ma vie, mais se serait encore différent cette fois, même si Lily-Rose restera indéfiniment ma petite fille, ma princesse et mes sentiments ne changeront pas parce que j'aurais un autre enfant, non se sera juste différent dans le sens où je serais là pour lui ou elle et je serais aussi toujours là pour ma Lily.

« J'ai une surprise pour toi … mais il faut qu'on sorte de là et qu'on se rejoigne un peu plus tard, tu es d'accord? »


Je priais pour qu'elle le soit. Je voulais vraiment qu'elle se demande ce que je préparais pour elle, mais il fallait qu'elle me laisse préparer les choses et j'avais besoin d'une petite heure pour ça.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice de Patracitrouilles
PNJ



Gallions : 764
avatar

Fondatrice de PatracitrouillesPNJ

MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline Dim 15 Juin - 16:16

sujet terminé <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline

Revenir en haut Aller en bas

With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline
» the taste of your lips, how was this ?
» Jude ☣ With a taste of a poison paradise
» bran ♣ the curves of your lips rewrite history
» I LIKE THE WAY YOU TASTE WITH A SMILE (25.02 – 01:25)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patracitrouilles :: 
Parlons un peu

 :: Cimetière. :: Archivage saison 1 :: Archives RP
-